fermer

Réalité virtuelle et augmentée

La réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA) sont en train de transformer les industries, de l’éducation au commerce en passant par le divertissement.

Découvrez comment ces technologies immersives sont utilisées pour créer des expériences uniques et des interactions enrichies. Nos guides vous fourniront des informations sur les meilleurs dispositifs, applications et stratégies pour intégrer efficacement la RV et la RA dans vos projets ou votre entreprise.

Réalité virtuelle et augmentée

Google et Magic Leap s’unissent pour révolutionner la réalité augmentée

Google et Magic Leap s’unissent pour révolutionner la réalité augmentée

Google ne semble pas prêt à abandonner la réalité augmentée malgré les hauts et les bas de son projet de lunettes AR, Project Iris. En fin de mois de mai, Magic Leap a annoncé dans un article de blog la formation d’un partenariat stratégique avec Google.

Selon cet article, cette collaboration combinera l’expertise de Magic Leap en AR et son leadership en matière d’optique avec les plateformes technologiques de Google.

Le VP et directeur général de la division AR/XR chez Google, Shahram Izadi, a déclaré dans le communiqué de presse :

Nous sommes impatients de combiner le leadership de Magic Leap en optique et en fabrication avec nos technologies pour apporter une gamme plus large d’expériences immersives sur le marché. En unissant nos efforts, nous pouvons favoriser l’avenir de l’écosystème XR avec des offres de produits uniques et innovantes.

Bien que Google ait mis en pause ses plans pour créer son propre matériel AR, la société travaille actuellement sur une plateforme « micro XR » conçue pour les lunettes AR. À l’instar de son OS mobile, Google prévoit de licencier cette plateforme à des fabricants.

Démonstration de la technologie AR de Google

Lors de la Google I/O, le géant de la technologie a présenté une démo pour Project Astra. Pendant cette démo, une personne portait une paire de lunettes connectées qui fonctionnaient parfaitement avec un chatbot IA. Julie Larson-Green, CTO de Magic Leap, a exprimé son enthousiasme à Reuters quant à l’utilisation des « intégrations cool avec l’IA » annoncées lors de la conférence des développeurs.

Avant cette annonce, Google travaillait déjà avec Samsung pour développer une plateforme pour ses futurs produits XR. Selon Reuters, ce partenariat avec Magic Leap n’affectera pas la collaboration de Google avec Samsung. Google a révélé lors d’un briefing médiatique que le dispositif XR de Samsung ne serait pas lancé lors de Google I/O, mais aurait son propre « moment séparé. »

Cette collaboration entre Google et Magic Leap marque une nouvelle étape importante dans le développement de la réalité augmentée. En combinant leurs forces, ces deux géants de la technologie espèrent accélérer l’innovation et proposer des produits révolutionnaires dans le domaine de l’AR. Restez à l’affût pour plus de mises à jour sur cette excitante évolution de la réalité augmentée.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

Meta révolutionne le divertissement en vol avec le mode Voyage pour Quest 2 et 3

Meta révolutionne le divertissement en vol avec le mode Voyage pour Quest 2 et 3

Les casques de réalité virtuelle peuvent être très utiles pour les voyages, en particulier pour les films, mais les casques les plus récents ne fonctionnent pas toujours comme prévu dans les véhicules en mouvement. Meta tente de remédier à ce problème en proposant un nouveau mode Voyage sur les Quest 2 et Quest 3. Ainsi, les casques Meta Quest sont prêts à prendre l’avion avec vous.

Meta, la société à l’origine des casques Facebook, Instagram, WhatsApp et Quest, a annoncé aujourd’hui un nouveau mode Voyage. Cette fonction vous permet d’utiliser un casque Quest 2 ou Quest 3 dans un avion pour regarder des films, naviguer sur le Web ou toute autre application ou jeu.

La personne assise à côté de vous n’apprécierait probablement pas que vous balanciez vos bras dans certains jeux d’action, mais il existe de nombreux autres jeux et applications qui fonctionnent bien avec un minimum de mouvements.

442472382 1105820217194843 90753 jpg

Meta a déclaré dans un article de blog :

Le mode voyage fait de Quest l’ultime appareil de divertissement en vol. Vous pouvez ainsi regarder des films sur un immense écran virtuel, vous détendre avec un jeu ou une application de méditation, et même travailler en privé. Et grâce à la conception équilibrée et ergonomique de nos casques, vous pouvez profiter de tout cela confortablement, sans oreiller pour le cou.

Si vous souhaitez essayer le mode Voyage, vous devez activer la fonctionnalité dans la section « Fonctionnalités expérimentales » de l’application Paramètres. Elle apparaîtra ensuite sous forme de bascule dans le menu Réglages rapides. Si l’avion dispose d’un réseau Wi-Fi, il se peut que le Quest le reconnaisse comme un réseau d’avion et vous demande d’activer le mode Voyage.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Mark Zuckerberg (@zuck)

De quoi concurrencer le Vision Pro pour les Meta Quest ?

Les casques de réalité virtuelle plus anciens et plus basiques, comme le Oculus Go et le Google Daydream, fonctionnaient généralement bien dans les avions et autres véhicules. Cependant, les casques plus récents ont un suivi de mouvement plus complexe avec 6° de liberté (6DoF), ce qui peut mélanger le mouvement du porteur avec le mouvement du véhicule. L’ancienne solution pour les casques Quest consistait à désactiver entièrement le suivi du casque à partir des paramètres du système, mais cela empêche également de nombreux jeux et applications de fonctionner.

Le principal inconvénient est que le mode Voyage ne fonctionne pour l’instant qu’avec les avions, car l’entreprise a « spécialement adapté nos algorithmes pour prendre en compte les mouvements d’un avion« . L’entreprise prévoit d’ajouter la prise en charge des transports en commun et d’autres modes de transport à l’avenir. Par ailleurs, tous les jeux et applications ne fonctionnent pas sans connexion Internet. Le mode Voyage pourrait encourager les développeurs à améliorer la prise en charge hors ligne.

Le nouveau mode semble viser directement le Vision Pro d’Apple, qui a été lancé avec un mode de voyage analogue (et des mises en garde similaires).

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

Apple Vision Pro prêt pour conquérir le marché international après la WWDC

Apple Vision Pro prêt pour conquérir le marché international après la WWDC

Depuis qu’Apple a lancé le casque Vision Pro en février, l’appareil n’a été mis en vente qu’aux États-Unis. Le géant de Cupertino ne se laisse pas décourager par des difficultés sur le marché et envisage d’étendre la disponibilité de son casque de réalité mixte, l’Apple Vision Pro, au-delà des États-Unis. Ce dispositif, actuellement vendu à 3 499 dollars, est destiné à tester son attrait auprès des consommateurs internationaux.

Dans le cadre de cette expansion internationale, Apple a initié des sessions de formation pour des centaines d’employés issus de ses boutiques mondiales. Selon Bloomberg, ces formations, qui se déroulent à Cupertino en Californie, durent jusqu’à 4 jours et visent à préparer le personnel à démontrer efficacement le Vision Pro aux clients.

Présenté comme l’innovation produit la plus significative d’Apple depuis des années, le Vision Pro est vu comme un pionnier du calcul spatial, intégrant le contenu virtuel de manière fluide avec l’environnement réel. Cependant, malgré sa technologie révolutionnaire, le Vision Pro est resté un produit de niche en raison de son prix élevé et de son écosystème d’applications limité.

Apple prévoit de lancer le Vision Pro sur les marchés internationaux après la Worldwide Developers Conference (WWDC), cherchant à capitaliser sur de nouvelles opportunités de pénétration de marché. Bien que les détails du déploiement soient encore discrets, les sessions de formation se concentrent sur des marchés clés tels que l’Allemagne, la France, l’Australie, le Japon, la Corée du Sud, Singapour et la Chine.

Enjeux de la demande pour le Vision Pro

Apple est confronté au défi de la faible demande pour le Vision Pro, en raison de l’évolution des préférences des consommateurs et de la concurrence des revendeurs non officiels. L’entreprise a intensifié ses efforts de marketing pour stimuler les ventes et explore des moyens d’améliorer l’abordabilité du dispositif sans compromettre sa qualité.

À l’avenir, Apple anticipe une possible augmentation de la demande avec le lancement de la deuxième version de son système d’exploitation visionOS en juin. De plus, des discussions sont en cours concernant l’introduction d’un modèle plus abordable pour élargir l’accessibilité du Vision Pro.

Selon MacRumors, le casque de réalité mixte d’Apple sera introduit hors des États-Unis après la WWDC 2024, qui aura lieu du 10 au 14 juin.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

La Vision Pro 2 d’Apple ne devrait pas être annoncée avant la fin de l’année 2026

La Vision Pro 2 d'Apple ne devrait pas être annoncée avant la fin de l'année 2026

Apple ne prévoit pas de lancer un successeur du Vision Pro, probablement lancé comme le Vision Pro 2, avant la fin de l’année 2026. C’est ce qu’affirme Mark Gurman, l’aficionado d’Apple de Bloomberg, qui suggère dans sa dernière lettre d’information Power On que la société de Cupertino se concentre actuellement sur des méthodes permettant de réduire le coût.

Apple aurait l’intention d’introduire une mise à jour du logiciel Vision Pro dans le courant de l’année — appelée visionOS 2.0 par Gurman — mais celle-ci ne devrait pas apporter de grands changements.

Plutôt qu’un nouveau matériel, c’est l’accessibilité financière qui semble être la prochaine grande mission d’Apple, même si l’on ne sait pas encore si la société s’attaquera à ce problème en mettant à jour le matériel actuel ou en lançant une toute nouvelle version « Lite ».

Selon les sources de Gurman, Apple est actuellement « déconcerté » par l’idée de réduire le coût du Vision Pro, et c’est peut-être la raison pour laquelle l’analyste Apple Ming-Chi Kuo prévoit que la société ne publiera pas de mise à niveau significative du Vision Pro  2 avant 2027.

Kuo a déclaré qu’une version améliorée de l’actuel Vision Pro entrera en production de masse l’année prochaine ou au début de l’année 2026, même si elle sera axée sur la réduction des coûts et l’efficacité de la production et pas nécessairement sur une amélioration de l’expérience de l’utilisateur.

Avant le Vision Pro 2, un déploiement du Vision Pro en dehors des États-Unis ?

Le Vision Pro n’ayant pas encore été déployé en dehors des États-Unis, il est important de se rappeler que nous n’en sommes qu’au tout début de la campagne d’Apple en faveur de l’informatique spatiale. Les dernières indications suggèrent que le Vision Pro sera lancé dans 12 nouveaux paysdont la France, la Chine et le Royaume-Uni — avant la WWDC 2024, qui devrait avoir lieu en juin, comme toujours.

Au moins au cours des 18 prochains mois, il semble que nous ne verrons pas beaucoup de mouvement sur les rumeurs de nouveau matériel du Vision Pro 2.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

Révision à la baisse des ventes prévues pour l’Apple Vision Pro en 2024

Révision à la baisse des ventes prévues pour l'Apple Vision Pro en 2024

Au cours de la première phase de précommande, Apple a vendu entre 160 000 et 180 000 unités du Vision Pro. Cela a conduit le consensus du marché 2024 à prédire la vente de 700 à 800 000 unités du casque MR (Mixed Reality). Cependant, un nouveau rapport Medium de Ming-Chi Kuo (analyste chez TF International Securities), suggère que cette prévision n’est pas très bonne, avec des chiffres qui ne seraient plus que de 400 à 450 000 unités.

Auparavant, Ming-Chi Kuo avait prédit qu’il ne serait pas difficile pour Apple d’atteindre la barre des 500 000 livraisons avec son Vision Pro cette année. Mais, étant donné que Kuo suggère une forte baisse de la demande de Vision Pro sur le marché américain, il pense que cela pourrait inciter « Apple à adopter une vision conservatrice de la demande sur les marchés non américains ».

Pour l’instant, le casque n’est disponible qu’aux États-Unis. Cependant, selon plusieurs rapports, Apple travaille sur l’extension du Vision Pro à plusieurs marchés non américains avant l’événement WWDC 2024. Ainsi, juste avant de rendre le Vision Pro disponible sur d’autres marchés, Apple réduit les livraisons. Mais pourquoi ?

Kuo évoque plusieurs facteurs susceptibles d’influer sur cette situation. Tout d’abord, le plus grand défi pour le Vision Pro est d’apporter des applications clés à la table. Bien qu’il ait plus d’un tour dans son sac, son prix et son poids ne l’aident pas beaucoup. En outre, Kuo déclare également ce qui suit :

Apple est en train de revoir et d’ajuster sa feuille de route pour les écrans montés sur la tête (HMD), de sorte qu’il n’y aura peut-être pas de nouveau modèle Vision Pro en 2025.

Le buzz autour du Vision Pro commence-t-il à s’estomper ?

En outre, la rumeur d’une version plus abordable du Vision Pro a également tourbilloné. Si c’est vrai, et si la baisse de prix de 2 000 dollars annoncée n’est pas que de la poudre aux yeux, il y a encore de l’espoir dans ce cas.

Pour ce qui est des prédictions de Kuo, il a eu d’excellents résultats jusqu’à présent. Mais on ne peut jamais savoir ce qu’Apple a dans ses cartons, et Kuo peut se tromper du tout au tout. Seul l’avenir nous le dira.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

Apple prévoit des wearables de santé, comme le Vision Pro, avec conseils personnalisés

Apple Vision Pro main image scre

Apple travaille sur une technologie destinée aux gadgets portables tels que le Vision Pro, qui suit et analyse les données biométriques et la localisation pour offrir des conseils personnalisés et potentiellement salvateurs.

Selon Apple Insider, un média spécialisé dans tout ce qui concerne Apple, un brevet du géant technologique de Cupertino intitulé « Method and device for health monitoring » décrit un système permettant de surveiller les données biométriques d’un utilisateur et de lui fournir des suggestions et des conseils dans le cadre d’une configuration de réalité mixte (MR).

Cela laisse présager de futurs wearables d’Apple qui pourraient être portés en permanence, comme les Apple Glass dont on parle tant.

Contrairement aux environnements de réalité virtuelle (VR), qui reposent uniquement sur des données générées par ordinateur, les environnements de réalité mixte mélangent des données provenant de l’environnement physique ou de sa représentation avec des éléments virtuels. Sur un spectre, un environnement de réalité mixte se situe quelque part entre un environnement entièrement physique et un environnement entièrement virtuel.

La technologie décrite dans le brevet ne se contentera pas d’offrir des suggestions générales. À l’instar de l’Apple Watch qui est venue à la rescousse lors de chutes ou d’incidents cardiaques, cette nouvelle technologie surveillerait en permanence l’activité et les déplacements de l’utilisateur afin de lui offrir des conseils de santé personnalisés en temps réel.

Vous avez des problèmes de vue, votre écran a été ajusté

Imaginez, par exemple, qu’un appareil de réalité mixte se rende compte que vous avez oublié de prendre vos médicaments et vous guide jusqu’à l’endroit où vous les gardez. Ou encore qu’il remarque que vous êtes assoiffé et vous rappelle de vous hydrater, en vous guidant même jusqu’à la cuisine.

Une autre fonction de cette technologie Apple pourrait être d’ajuster la mise au point pour les utilisateurs ayant des problèmes de vue. Cela pourrait changer la donne pour les personnes qui ont besoin de prescriptions différentes pour la lecture et la vision de loin ; les lunettes pourraient changer de focale en fonction de ce que vous êtes en train de faire.

Alors que la technologie de réalité mixte actuelle vise principalement à stimuler la productivité et le plaisir, cette approche axée sur la santé montre comment les dispositifs portables pourraient avoir un impact sérieux sur la vie des utilisateurs.

Toutefois, il est important de noter qu’un dépôt de brevet ne garantit pas l’utilisation ultérieure de la technologie. Un brevet confère à son titulaire des droits exclusifs sur l’invention, mais ne l’oblige pas à la développer. Dans ce cas, Apple, en tant que propriétaire, pourrait décider de ne pas le faire pour un certain nombre de raisons.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

La promesse d’un monde augmenté : Meta prépare ses lunettes AR

04 RayBan Smart Glasses Carousel

Meta fête les 10 ans de sa division Reality Labs, qui chapeaute les efforts de l’entreprise en matière de réalité virtuelle et augmentée, avec un article de blog détaillant son histoire.

Le point fort est l’annonce de leur premier modèle de lunettes à réalité augmentée (AR), fusionnant les chemins de leurs produits AR et VR, tels que le Meta Quest 3, avec le facteur de forme et les capacités IA des Ray-Ban Meta Smart Glasses.

Ces lunettes AR visent à offrir des performances solides dans un format élégant sans pour autant remplacer les casques de réalité mixte, mais plutôt à complémenter l’écosystème existant, analogue à la relation entre smartphones et ordinateurs.

Bien que Meta n’ait pas confirmé de date de sortie précise, des rapports indiquent une potentielle révélation au Meta Connect de cette année, avec une sortie envisagée pour 2025 ou même 2027. Ces lunettes combineraient les efforts de Meta en XR et IA, promettant une intégration d’applications existantes et de nouvelles créations AR pour exploiter cette technologie.

Meta prévoit d’intégrer des avancées majeures en IA, actuellement en bêta, telles que la fonctionnalité « Look and Ask » qui fusionne l’intelligence d’un ChatGPT avec les capacités d’analyse d’image, pour une utilité augmentée dans la vie quotidienne. Les spécifications techniques précises restent floues, mais l’objectif est de rendre les lunettes à la fois fonctionnelles et esthétiquement agréables, avec un design inspiré des Ray-Ban Meta Smart Glasses, et potentiellement des lentilles interchangeables pour s’adapter à diverses conditions d’éclairage.

Meta veut élargir son offre hardware

La promesse de Meta avec ces lunettes AR est d’élargir son offre hardware en y ajoutant une gamme de produits innovants, tout en continuant de tirer parti de ses plateformes et partenariats actuels dans l’espace XR.

Cette annonce suscite une attente considérable quant à la capacité de Meta à fusionner harmonieusement les mondes de l’AR et de la VR dans un produit portable et polyvalent, bien que le marché devra patienter encore un peu pour voir le produit final.

Bien que de nombreuses applications ne pourraient probablement pas être portées sur le nouveau système en raison de restrictions matérielles — comme les lunettes pourraient ne pas offrir de contrôleurs, seront probablement uniquement AR, et pourraient être trop petites pour offrir un chipset aussi puissant ou autant de RAM que son matériel Quest — on peut espérer que beaucoup feront leurs apparitions. Et les partenaires existants de Meta développeraient probablement tout un nouveau logiciel AR pour tirer parti du nouveau système.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

Le Vision Pro d’Apple bientôt en France : Une révolution en marche

Le Vision Pro d'Apple bientôt en France : Une révolution en marche

Le casque de réalité mixte d’Apple, le Vision Pro, fait l’objet de nouvelles spéculations concernant son expansion internationale, notamment en France.

D’après de récentes informations, Apple inviterait ses employés de détail français à participer à des sessions de formation dédiées au casque. Cette démarche indique clairement l’intention de l’entreprise de commercialiser le Vision Pro en France, après avoir initié des formations analogues pour les employés américains peu avant sa sortie aux États-Unis.

Le Vision Pro, initialement lancé aux États-Unis suite à un succès notable, n’était pas destiné à rester une exclusivité américaine. Apple cherche désormais à élargir sa disponibilité après son lancement initial. WatchGeneration rapporte qu’Apple prévoit un « Événement de Formation Produit » cet été pour un nouveau produit que la compagnie souhaite introduire. Bien que la technologie derrière ce produit n’ait pas été explicitement mentionnée, le Vision Pro reste le seul appareil d’Apple non encore introduit dans le pays.

Les sessions de formation devraient commencer cet été et durer deux semaines, un calendrier analogue à celui observé aux États-Unis avant le lancement du produit en février pour la vente, la disponibilité et les démonstrations.

Comparant le processus de formation américain pour la sortie du Vision Pro, 9to5Mac suggère qu’il faudrait au moins deux semaines avant que le casque ne soit disponible, avec une sortie envisagée pour l’été 2024. Ming-Chi Kuo mentionne également que visionOS 2 faciliterait sa disponibilité dans d’autres régions, l’Australie et le Japon étant les prochains sur la liste.

Vision Pro, un besoin d’évasion

httpssubstack post media.s3.amaz 1 jpg

À son introduction, le Vision Pro était exclusivement disponible aux États-Unis, malgré un intérêt international massif pour le premier casque de réalité augmentée de l’entreprise. En octobre 2023, des rumeurs circulaient déjà sur une formation « secrète » du Vision Pro destinée aux employés des magasins de détail d’Apple aux États-Unis, afin de maîtriser la démonstration de l’appareil.

Pour la Chine, le PDG d’Apple, Tim Cook, avait précédemment annoncé la disponibilité prochaine du Vision Pro dans la région d’Asie de l’Est, devenant ainsi le premier pays à recevoir le casque en dehors des États-Unis. Lors du Forum de Développement de Chine à Pékin, le célèbre PDG avait confirmé cette sortie, prévue plus tard dans l’année, dans le cadre de son effort pour maintenir sa part de marché.

Avec la formation des employés de détail en France, tout porte à croire que le Vision Pro sera bientôt disponible pour des démonstrations en magasin en France, anticipant sa vente effective plus tard dans l’année, suivie par deux autres pays.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

Les Ray-Ban de Meta : Plus qu’un style, une intelligence multimodale

04bEQwgo3lBVxCDOS

Il semble que Meta ne soit plus l’entreprise du métaverse, puisqu’elle s’est tournée vers l’IA. Elle a intensifié ses efforts en matière d’IA au cours des deux derniers mois. Aujourd’hui, dans un monde où la technologie se veut de plus en plus intégrée à notre quotidien, Meta s’apprête à franchir une nouvelle étape avec l’intégration de fonctionnalités d’intelligence artificielle (IA) dans ses lunettes connectées Ray-Ban.

Selon un récent rapport du New York Times, dès le mois prochain, ces lunettes révolutionnaires promettent de transformer l’interaction utilisateur grâce à des capacités multimodales impressionnantes, incluant la traduction instantanée, ainsi que l’identification d’objets, d’animaux et de monuments.

Cette avancée marque un tournant dans l’accessibilité des technologies IA au grand public. En activant l’assistant intelligent intégré par un simple « Hey Meta », les utilisateurs peuvent désormais interroger leurs lunettes comme ils le feraient avec un smartphone, mais avec la liberté d’un accessoire porté qui libère les mains et les yeux pour d’autres tâches.

L’expérience rapportée par le New York Times met en lumière les capacités et les limites actuelles de cette technologie. Testées dans des contextes variés, des courses en supermarché aux visites de musées, les lunettes ont montré leur capacité à identifier correctement une gamme d’éléments du quotidien. Cependant, certaines limites ont été observées, notamment dans l’identification d’animaux au zoo, possiblement entravée par la distance et les obstacles physiques, ainsi que dans la reconnaissance d’un fruit exotique, le cherimoya, qui a posé problème.

Les langues actuellement supportées pour la traduction incluent l’anglais, l’espagnol, l’italien, le français et l’allemand, ouvrant la porte à une utilisation internationale et facilitant les interactions dans un monde de plus en plus globalisé.

Encore limitée

Meta s’engage à peaufiner ces fonctionnalités, conscient que l’intégration de l’IA dans des appareils portables représente un domaine en constante évolution. Actuellement, l’accès à ces fonctionnalités d’IA sur les Ray-Ban Meta Smart Glasses est limité à une liste d’attente pour les utilisateurs aux États-Unis, suggérant une approche mesurée du déploiement de cette technologie pionnière.

Dans un futur assez proche, ces lunettes connectées pourraient non seulement enrichir notre manière d’interagir avec le monde qui nous entoure, mais aussi redéfinir les frontières entre le réel et le numérique. Avec Meta et Ray-Ban à l’avant-garde, le futur de la technologie portable s’annonce non seulement intelligent, mais également élégant.

Si ce produit vous intéresse, vous pouvez commander votre paire chez Ray-Ban au prix de 329 euros.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

L’Apple Vision Pro et l’Apple Pencil : une fusion surprenante en vue

apple pencil

L’Apple Vision Pro pourrait bientôt accueillir un surprenant nouvel accessoire : l’Apple Pencil. Malgré un design initial ne nécessitant pas de contrôleur externe, de récentes rumeurs suggèrent qu’Apple explore l’intégration de son emblématique stylet avec son casque innovant. Cette nouveauté, habituellement associée aux smartphones et tablettes, représenterait une évolution majeure pour le dernier dispositif portable de la marque.

Selon des sources relayées par MacRumors, Apple testerait actuellement un nouvel Apple Pencil compatible avec visionOS, indiquant un potentiel changement dans la fonctionnalité du casque. Bien que peu de détails soient disponibles, il est rapporté que les utilisateurs pourraient bientôt utiliser l’Apple Pencil en lien avec l’Apple Vision Pro, notamment pour des applications de dessin telles que Pixelmator et Freeform.

Cette intégration pourrait permettre de dessiner directement en portant le casque Apple Vision Pro, sur diverses surfaces ou même dans des espaces virtuels créés par le casque, offrant une expérience utilisateur fluide et intuitive. Pour rendre cette compatibilité possible, une mise à jour logicielle serait nécessaire, bien qu’aucun calendrier officiel pour la sortie de cette prise en charge n’ait été annoncé. La mise à jour pourrait être introduite avec les futures versions de visionOS.

La spéculation s’aligne sur des recherches et des brevets antérieurs d’Apple, révélant l’intérêt de l’entreprise pour l’intégration d’un dispositif semblable à l’Apple Pencil avec son casque de calcul spatial. Un brevet a également suggéré l’inclusion de pointes virtuelles visibles par l’utilisateur, promettant des fonctionnalités innovantes pour améliorer l’expérience utilisateur.

Alors que l’intégration de l’Apple Pencil avec l’Apple Vision Pro demeure au stade de la spéculation, cela indique que la marque de Cupertino est ouverte à l’incorporation de nouvelles options pour le casque.

D’autres accessoires disponibles

En parallèle, RoadtoVR rapporte qu’une variété d’accessoires pour le Vision Pro est disponible, incluant des étuis, des coques de protection, des stylos de nettoyage pour lentilles, des supports de batterie, des sangles de tête et des verres correcteurs.

Par ailleurs, il a été rapporté que le PDG d’Apple, Tim Cook, a dévoilé des plans pour le Vision Pro lors de son arrivée en Chine, dirigeant la promotion du casque dans le pays.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

L’expansion du Vision Pro d’Apple : Conquête de la Chine et audace technologique

Apple Jingan China opening day f

La semaine dernière, nous vous avons entendu dire que l’ordinateur spatial Vision Pro d’Apple serait bientôt disponible dans d’autres pays. Lors du Forum de développement de Chine à Pékin, Tim Cook, le PDG d’Apple, a fait une annonce majeure concernant le lancement du casque de réalité virtuelle Apple Vision Pro. Prévu pour plus tard cette année dans le pays, ce lancement marque une étape importante pour Apple dans l’un des marchés les plus compétitifs au monde.

D’après un reportage de Reuters, citant CCTV Finance, Tim Cook a souligné l’importance de la Chine comme marché clé pour Apple, en répondant aux questions des médias sur le début du Vision Pro en Chine. Cette déclaration intervient dans un contexte où Apple cherche à renforcer sa présence sur le marché chinois, un enjeu crucial pour son avenir.

L’engagement de Tim Cook envers la Chine ne s’arrête pas là. Sa récente visite dans le pays lui a permis de souligner l’importance de la Chine comme centre de fabrication et d’innovation. Promettant d’augmenter les investissements d’Apple dans la recherche et le développement en Chine, Cook a loué la main-d’œuvre hautement qualifiée et les compétences de fabrication avancées du pays, essentielles à la chaîne d’approvisionnement d’Apple.

Cependant, Apple fait face à des défis de taille. LA part de marché de la firme est en baisse, avec une diminution significative des ventes d’iPhone, qui ont chuté de 24 % au premier semestre. Cette baisse est attribuée à un manque perçu d’innovation et à une concurrence accrue de la part d’acteurs locaux tels que Huawei, qui a enregistré une augmentation spectaculaire de 64 % de ses ventes de smartphones, reprenant ainsi la première place sur le marché chinois.

En dépit de ces obstacles, et d’une bataille juridique aux États-Unis qui pourrait redéfinir sa stratégie commerciale, Apple reste optimiste. L’entreprise mise sur la diversité et la qualité de ses produits, y compris le très attendu Apple Vision Pro, pour reconquérir le cœur des consommateurs chinois.

Bientôt un modèle plus abordable ?

Sur un autre front, Apple envisage de réduire le prix de son casque VR de 3 500 dollars à 1 500 dollars, une stratégie visant à le rendre plus accessible. Ce changement pourrait impliquer la modification de certains des composants les plus coûteux du casque, comme ses écrans micro-OLED 4K.

Dans un marché chinois de plus en plus saturé, l’arrivée du Vision Pro représente plus qu’un simple produit : c’est une déclaration d’intentions. Apple ne se contente pas de jouer sur les prix ou les caractéristiques techniques ; l’entreprise vise à redéfinir l’expérience utilisateur dans le domaine de la réalité virtuelle. Avec cette stratégie audacieuse, Apple espère non seulement renforcer sa position en Chine mais aussi poser les jalons de son avenir dans le secteur technologique mondial.

Nous pourrions en savoir plus sur la sortie de la Vision Pro sur d’autres marchés étrangers lors de la WWDC 2024 qui aura lieu en juin. Apple n’a pas annoncé les dates exactes auxquelles se tiendra la conférence des développeurs, mais elle a traditionnellement révélé cette date à la fin du mois de mars ou au début du mois d’avril. Les autres pays qui devraient recevoir le Vision Pro sont l’Australie, le Canada, l’Allemagne, le Japon, la Corée du Sud et le Royaume-Uni.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

Révolution industrielle numérique : NVIDIA intègre Omniverse au Vision Pro

Apple Vision Pro Omniverse

L’Apple Vision Pro pourrait bientôt être beaucoup plus utile pour les entreprises du monde entier grâce à une mise à jour de NVIDIA. Lors du GTC 2024, NVIDIA a dévoilé une avancée technologique impressionnante, permettant à l’Apple Vision Pro d’explorer les univers virtuels de manière révolutionnaire grâce à l’Omniverse Cloud. Jensen Huang, PDG de NVIDIA, a présenté cette innovation, recevant une ovation pour cette intégration qui promet de transformer l’industrie.

Le Omniverse Cloud, désormais compatible avec l’Apple Vision Pro, offre une plateforme où les jumeaux numériques industriels peuvent être visualisés dans une qualité supérieure, surpassant les capacités natives du casque. Cette prouesse est rendue possible grâce à une diffusion en continu de données à haute résolution depuis le cloud, une innovation qui étend les possibilités au-delà des limites traditionnelles.

Les jumeaux numériques, répliques virtuelles de systèmes ou de processus physiques, permettent aux entreprises de simuler, analyser et tester leurs environnements en toute sécurité. NVIDIA met en lumière l’application industrielle de cette technologie, où la précision et la réactivité sont cruciales, notamment dans la planification et l’optimisation des usines.

apple vision pro nvidia jpg

La démonstration de NVIDIA, prévue pour le GTC, a révélé un jumeau numérique interactif d’une voiture, affiché avec un réalisme époustouflant sur l’Apple Vision Pro. Les utilisateurs peuvent interagir avec le modèle, explorant différentes configurations et plongeant dans un environnement photoréaliste enrichi par la puissance de l’informatique spatiale.

Ce déploiement utilise le réseau Nvidia Graphics Delivery Network (GDN), optimisé pour les expériences 3D avancées, assurant une transmission fluide et détaillée. Les ingénieurs et les designers bénéficient d’une immersion totale, facilitant la conception, la visualisation et la modification de projets avec une fidélité et une précision exceptionnelles.

Un potentiel considérable

Le potentiel de l’Omniverse Cloud étendu à l’Apple Vision Pro est considérable, ouvrant des horizons nouveaux pour les créateurs, les ingénieurs et les professionnels de divers secteurs. Cette synergie entre hardware et cloud révolutionne l’approche de la visualisation industrielle, promettant des workflows plus efficaces, des conceptions optimisées et une réduction significative des coûts et des délais de développement.

NVIDIA et Apple, en combinant leurs expertises, redéfinissent le paysage de la technologie immersive, offrant des outils puissants pour concrétiser les visions les plus ambitieuses des professionnels et repousser les frontières de l’innovation.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

Découvrez l’univers Vision Pro : l’App Store visionOS accessible à tous sur le web

Screen 2024 03 18 10.23.25

Il n’est plus nécessaire d’avoir un casque pour consulter les applications sur Vision Pro ! Apple a franchi une étape significative en rendant l’App Store visionOS accessible via le Web, permettant ainsi à tous les utilisateurs de découvrir les applications disponibles pour le casque Vision Pro, même sans posséder le casque.

Cette initiative ouvre la porte à un « lèche-vitrine » numérique, où les utilisateurs peuvent explorer les diverses possibilités offertes par le casque de réalité mixte.

Sur cette nouvelle plateforme, Apple donne un aperçu de ce que les utilisateurs peuvent attendre en termes d’applications pour le casque de réalité mixte, offrant une expérience analogue à celle des traditionnels App Store pour iPhone, iPad, Mac, et autres.

Le site Web de l’App Store visionOS met en avant les applications tendance et les nouveautés, en proposant des aperçus et des récits de développeurs, enrichissant ainsi l’expérience utilisateur avant même l’achat du Vision Pro, vendu à 3500 dollars.

Cette ouverture sur le Web marque une évolution dans la stratégie d’Apple, en offrant une fenêtre sur l’expérience XR (réalité mixte) que propose le Vision Pro, sans nécessiter l’achat immédiat du casque. C’est une occasion pour les utilisateurs de se familiariser avec l’écosystème d’applications dédiées à la réalité augmentée et virtuelle d’Apple, et de comprendre le potentiel de l’appareil avant de faire un investissement conséquent.

Le Vision Pro d’Apple et son expérience XR

Apple a créé le Vision Pro pour mélanger la vie réelle avec une expérience augmentée qui comporte également des éléments virtuels. Cependant, cela a créé une tendance dangereuse parmi les utilisateurs, en créant un précédent d’utilisation risquée du casque avec des expériences non conventionnelles.

Le Vision Pro est destiné à être utilisé pour une expérience immersive qui mélange les réalités virtuelle et augmentée. Depuis son lancement en février dernier, plus de 600 applications ont pu être téléchargées. Cela comprend également des jeux et d’autres expériences axées sur le divertissement, la productivité et l’immersion dans l’espace grâce à ce casque coûteux.

La première tentative de Cupertino avec le XR a été un succès. La société cherche à développer cette expérience pour les années à venir, avec ses applications exploitant la puissance de l’ordinateur spatial d’Apple dans le monde.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

Apple Vision Pro : Prêt pour une conquête mondiale ?

Apple Vision Pro availability Ti 2

Le casque de réalité mixte Vision Pro d’Apple, dévoilé en 2023 au prix de 3 499 dollars, a initialement été mis sur le marché américain. Cependant, de récentes découvertes dans le code du système d’exploitation visionOS suggèrent que l’entreprise se prépare à élargir l’horizon de son Vision Pro, visant un déploiement international.

Repéré par MacRumors, le code révèle une prise en charge des claviers pour diverses langues, notamment le cantonais traditionnel, le chinois simplifié, l’anglais (Australie, Canada, Japon, Singapour, Royaume-Uni), le français (Canada, France), l’allemand, le japonais et le coréen.

Cette diversification linguistique pointe vers une commercialisation dans des pays correspondants, marquant une étape significative pour Apple dans la démocratisation de son produit innovant.

L’analyste renommé Ming-Chi Kuo et le spécialiste Apple Mark Gurman ont tous deux indiqué que malgré le lancement initial exclusif aux États-Unis, Apple envisageait d’introduire le Vision Pro dans d’autres marchés tels que la France, l’Allemagne, l’Australie, la Chine, Hong Kong, le Japon et la Corée. De plus, des plans pour une expansion au Royaume-Uni et au Canada ont été évoqués, anticipant une disponibilité accrue à la fin de 2024.

Apple Vision Pro availability li jpg

Apple, soucieux de perfectionner le déploiement de ce produit avant-gardiste, prend des mesures méticuleuses pour assurer une expérience utilisateur optimale. La nécessité d’un ajustement précis et d’une démonstration adéquate en magasin souligne l’approche réfléchie de l’entreprise dans l’introduction de technologies révolutionnaires aux consommateurs.

Une annonce à la WWDC ?

Les commentaires plus récents de Kuo suggèrent qu’Apple pourrait accélérer le lancement international du Vision Pro, potentiellement avant la conférence mondiale des développeurs en juin. Cette anticipation crée un buzz autour de l’avenir du Vision Pro, renforçant l’excitation pour ce que beaucoup considèrent comme le futur de la technologie immersive.

Apple n’a pas encore confirmé officiellement ces plans, mais les indices du système visionOS alimentent les spéculations et l’enthousiasme pour une expansion globale. Les adeptes de la marque et les technophiles du monde entier restent donc en attente, espérant que le Vision Pro sera bientôt accessible dans leur pays.

Lire plus
Réalité virtuelle et augmentée

Meta pourrait présenter ses premières connectées AR cet automne

1eEzMHZzSpYXmllD90XDZTA

Meta aurait l’intention de présenter et de faire la démonstration de ses premières vraies lunettes de réalité augmentée (AR) lors de sa conférence d’automne pour les développeurs. Selon Business Insider, plusieurs sources anonymes ont affirmé que l’équipe AR est poussée à présenter les lunettes de haute technologie lors de la conférence annuelle Connect de Meta pour les développeurs tiers.

Connues en interne sous le nom « Orion », ces lunettes sont différentes des lunettes intelligentes de Ray-Ban Meta et des casques Meta Quest récemment lancés. D’une part, les lunettes ne présentent pas de propriétés AR, tandis que les casques sont principalement utilisés pour les jeux VR et les expériences de réalité mixte.

Cependant, le projet Orion, géré par la division Reality Labs de Meta, responsable de la AR, de la réalité virtuelle, de l’intelligence artificielle et de toutes les initiatives liées au Métaverse, est déjà en cours de développement depuis plusieurs années.

Connue à l’origine sous le nom d’Oculus VR, Reality Labs est une division de Meta Platforms spécialisée dans la création de matériel et de logiciels de réalité virtuelle et de réalité augmentée. Elle produit notamment les casques Quest et développe des plateformes en ligne comme Horizon Worlds. Au début du mois, Mark Zuckerberg, PDG de Meta Platforms, a publié sur Threads une photo montrant des prototypes supposés de lunettes sur son bureau.

Business Insider a rapporté qu’une source lui avait dit qu’au moins les deux montures de lunettes photographiées étaient beaucoup plus épaisses que les lunettes connectées Meta disponibles sur le marché.

D’autres lunettes AR sont en cours de développement

En 2023, Meta a annoncé la feuille de route de son projet de sortir les lunettes AR en 2027. Avant cela, nous pourrions voir une troisième génération de lunettes connectées Ray-Ban en 2025, avec une « bande d’interface neuronale » comme dispositif de saisie.

Samsung a également rejoint le marché en obtenant récemment une marque britannique pour le terme « Samsung Glasses », qui couvre des catégories de produits telles que les casques de réalité augmentée, les lunettes connectées et les casques de réalité virtuelle.

Le premier casque d’Apple, le Vision Pro, n’a quant à lui connu qu’un faible succès après sa sortie au début de l’année. Avec un prix d’entrée de 3 499 dollars, le nouveau dispositif pourrait devenir un produit de niche qui posera des problèmes. Les recherches ont montré que le Vision Pro coûte beaucoup plus cher à fabriquer que le prix de détail de nombreux autres dispositifs portables similaires.

Lire plus