Fermer

Domotique

Tout sur la domotique : techniques, technologies, astuces permettant de superviser, d’automatiser, de programmer des services dans l’habitat individuel ou collectif

Domotique

Nest est en train de déployer l’authentification à deux facteurs obligatoire

Comme l’entreprise l’a déjà averti, Google met actuellement en place une authentification obligatoire à deux facteurs pour les comptes Nest. Étant donné les récents problèmes chez Nintendo et ailleurs, cette décision est logique. Si vous êtes toujours sur un compte Nest, vous verrez bientôt un message pour activer la fonction de sécurité.

La nouvelle du déploiement se fait depuis une page d’assistance Google et, comme expliqué, vous pouvez éviter d’activer l’authentification à deux facteurs. Il vous suffit de migrer votre compte Nest vers un compte Google, que l’entreprise prétend plus sûr.

L’authentification à deux facteurs est en train de devenir la norme dans tout le secteur en raison de la pratique continue de réutilisation des mots de passe. Si vous utilisez le même mot de passe pour chaque compte, vous vous mettez en danger.

Plutôt que d’essayer de pénétrer directement dans les serveurs, les hackers se sont tournés vers des attaques credential stuffing. Tout ce que le pirate doit faire est de trouver une précédente violation de base de données (comme Adobe, LinkedIn, MyFitnessPal, et d’autres) et de gratter toutes les combinaisons de nom d’utilisateur et de mot de passe. De là, l’acteur malveillant essaie ces combinaisons sur d’autres sites comme Nest, en espérant que les gens ont réutilisé les mots de passe. Ils peuvent ainsi se connecter simplement au site plutôt que d’essayer de s’introduire dans le serveur.

L’authentification à deux facteurs ajoute un niveau de sécurité supplémentaire qui peut aider à prévenir ce type d’attaque. Même si le hacker utilise le nom d’utilisateur et le mot de passe corrects, il sera probablement incapable de vérifier le code à usage unique.

Prenez des mesures de sécurité

Bien entendu, outre l’authentification à deux facteurs, l’utilisation de mots de passe uniques et complexes pour chaque service auquel vous vous inscrivez est la meilleure méthode pour vous protéger. Vous pouvez utiliser un gestionnaire de mots de passe pour vous aider à atteindre cet objectif. L’authentification à deux facteurs, bien qu’elle soit un inconvénient, est une autre couche de sécurité qui peut vous aider à vous protéger.

Sachant que l’on parle de caméras qui enregistrent l’intérieur et les environs de votre maison, chaque niveau de sécurité que vous pouvez ajouter est une bonne chose.

Lire plus
Domotique

La sonnette Arlo Video Doorbell vous appelle quand quelqu’un est à la porte

Arlo vient d’élargir sa gamme de caméras de sécurité en annonçant une nouvelle sonnette vidéo. Simplement nommée « Video Doorbell », cette sonnette connectée Aelo fonctionne en grande partie comme vous vous y attendez, fournissant un flux vidéo de votre pas de porte pour que vous puissiez voir qui est là.

En même temps, Arlo a toutefois apporté quelques améliorations par rapport à ce qu’elle considère comme la formule de la sonnette vidéo conventionnelle, qui pourrait aider ce nouveau produit à se démarquer dans un marché hautement concurrentiel.

Pour commencer, Arlo précise qu’elle tente d’éliminer les nombreuses étapes nécessaires pour visionner le flux vidéo de la sonnette de votre porte. Lorsque la sonnette vidéo détecte un mouvement, elle lance un appel vidéo sur votre smartphone, vous permettant ainsi d’y répondre et de voir ce qui se passe rapidement. Évidemment, l’idée est d’accélérer le processus et éviter de démarrer telle ou telle application pour voir qui est à la porte. Un appel vidéo est fluide et limpide pour quiconque.

« La sonnette vidéo Arlo a été conçue pour aider les propriétaires à identifier les visiteurs et à communiquer avec eux avant même qu’ils ne frappent », explique Tejas Shah, vice-président senior des produits et chef de l’information. « Pour nous assurer qu’aucun visiteur ne s’impatiente, nous sommes allés au-delà des standards actuels du marché pour créer une solution innovante avec un champ de vision plus pertinent pour cet usage, puisque les utilisateurs peuvent voir l’ensemble de leur pas de porte ».

Un autre avantage de cette fonctionnalité est que vous pouvez commencer à communiquer immédiatement avec la personne qui se trouve à la porte grâce à l’utilisation d’un système audio bidirectionnel. Si vous n’êtes pas en mesure de parler à la personne qui se trouve à la porte, vous pouvez lui faire écouter un message de réponse rapide.

Elle détectera l’ensemble du pas de porte

La Arlo Video Doorbell a une résolution maximale de 1 536 x 1 536 pixels, ce qui lui donne un format d’image 1:1. Arlo précise que, non seulement cela aide l’alimentation vidéo à mieux s’adapter à l’écran d’un smartphone, mais cela donne aussi un meilleur champ de vision vertical pour que vous puissiez voir les photos de la tête aux pieds ou voir les paquets qui sont à votre porte. La sonnette a un champ de vision diagonal de 180 degrés, avec une détection de mouvement horizontale de 110 degrés.

Avec d’autres fonctions comme la vision nocturne (voyez qui est à votre porte la nuit, même sans lumière allumée), le zoom (zoom avant sur un sujet lors d’un appel vidéo en direct) et la détection de sabotage (la sirène peut être déclenchée si quelqu’un tente d’enlever la sonnette de la porte), ou encore sa résistance aux intempéries (conçue pour résister à la chaleur, au froid, à la pluie ou au soleil), cette sonnette Arlo Video Doorbell semble avoir tout ce qu’il faut pour rivaliser avec les innombrables autres sonnettes connectées disponibles sur le marché.

La sonnette elle-même coûte 149,99 dollars et est livrée avec un abonnement de trois mois à Arlo Smart, qui conserve un historique vidéo de 30 jours. La Video Doorbell sera disponible en Europe début 2020. Son prix de vente conseillé reste à déterminer.

Lire plus
Domotique

IFA 2019 : Philips Hue lance ses ampoules connectés à filament, et d’autres produits

Un grand nombre de nouvelles ampoules et accessoires Philips Hue viennent d’être annoncés par le constructeur lors de l’IFA 2019, et de loin les plus remarquables sont les premières ampoules à filament de la gamme Hue. Ces ampoules connectées à LED semblent avoir un filament tourbillonnant à l’intérieur de leur boîtier en verre transparent, créant un look presque industriel, beaucoup plus élégant qu’une ampoule Hue traditionnelle.

Lorsque les ampoules sont éteintes, il est clair que vous allez découvrir des LED et non un réel filament. Mais dès qu’elles sont allumées et lumineuses, elles offrent la même ambiance que ce que l’on peut avoir avec des ampoules à filament traditionnelles, et elles rappellent le look des lampes à incandescence traditionnelles de style Edison. Nul doute qu’elles iront parfaitement dans votre salon si c’est le style rétro que vous aimez au cœur de la maison.

Parce qu’elles imitent le style des vieilles ampoules, on va uniquement pouvoir jouer sur la température de couleur chaude et orangée (2100K, 550 lumens), à contrario d’autres ampoules Hue. Les ampoules connectées Hue Filament seront disponibles dès aujourd’hui sous la forme traditionnelle de l’ampoule standard A19 au prix de 24,99 euros, allongée ST19 à 27,99 euros et en globe G25 au prix de 32,99 euros.

De nouveaux accessoires connectés

Une nouvelle paire d’accessoires arrive également pour la gamme Hue. Cela inclut la première prise connectée de la gamme, la Hue Smart Plug, qui pourra couper l’alimentation de tout ce qui est branché. De toute évidence, elle est destinée à être utilisée avec une lampe, bien que l’application Hue inclue également des icônes pour certains autres produits, comme un ventilateur. Elle sera vendue 39,99 euros, ce qui reste assez cher étant donné que la concurrence offre quelque chose d’analogue pour moins cher.

La gamme Hue va également un nouvel interrupteur, le Hue Smart Button. C’est un petit bouton que vous êtes censé utiliser discrètement pour contrôler vos lumières. Vous pouvez donc placer le bouton sur une table de chevet, puis appuyer dessus pour éteindre les lumières de votre chambre une fois que vous êtes couché. Le bouton peut être utilisé pour baisser la lumière en maintenant la touche enfoncée. De plus, il peut être configuré pour régler automatiquement la température de vos lumières en fonction de l’heure. Il sera vendu au prix de 19,99 euros.

Signify, la société derrière Philips Hue, met également à jour la lampe connectée portative Hue Go pour la première fois depuis sa sortie en 2015. La lampe a maintenant des couleurs plus vives, son design a été légèrement peaufiné afin de pouvoir se tenir correctement pendant le chargement et son autonomie est considérablement améliorée, passant d’environ 3 heures à environ 18 heures. Elle sera en vente en novembre pour 79,99 euros.

Enfin, il existe également de nouveaux spots Hue, un peu plus petits, offrant une lumière plus intense (+40 % de lumière en plus) et des couleurs plus riches, ainsi qu’une ampoule flamme E14 désormais disponible en Philips Hue White.

Tous ces nouveaux produits, hormis le Hue Smart Button, incluent la prise en charge de la connectivité Bluetooth, vous n’avez donc pas besoin d’un hub Hue pour les utiliser. Néanmoins, le Hue Smart Button peut directement connecter jusqu’à 10 ampoules à l’aide du protocole Zigbee pour les contrôler directement, ce qui signifie qu’aucun de ces nouveaux produits ne nécessite de hub.

Lire plus