Fermer

Périphériques

Découvrez les ordinateurs portables, les ordinateurs de bureau, ou encore des constructions fabuleuses telles que le Raspberry Pi

Périphériques

L’ultrabook VAIO SX12 contient tous les ports dont vous aurez besoin

VAIO a mis au point un ordinateur portable de 12,5 pouces incroyablement mince et léger qui, malgré sa conception ultra-portable, comporte à peu près tous les ports dont vous aurez probablement besoin dans divers scénarios d’utilisation. Le VAIO SX12 a un clavier de taille standard, un poids inférieur à 1,5 kg et offre la promesse d’une « performance maximale » malgré le design élancé de l’ordinateur portable.

Le VAIO SX12 est conçu pour la portabilité — la société montre notamment qu’on peut le glisser dans un grand sac à main — avec un encombrement inférieur à celui d’une feuille de papier A4 standard. Le poids maximal est de 861 g, en fonction de la configuration choisie par l’acheteur.

Alors que la majorité des ultrabooks modernes ont éliminé la majorité des ports et les ont remplacés par des ports USB-C, obligeant l’utilisateur à emporter des adaptateurs, VAIO propose une vaste gamme de ports. Outre les connecteurs couramment utilisés tels que l’USB-C et l’HDMI, cet ultrabook dispose également d’un port VGA à l’ancienne et d’un port Ethernet intégré. L’ordinateur portable comporte également trois ports USB-A, une prise audio et un emplacement pour carte SD.

Des bords d’écran assez minces

L’écran de 12,5 pouces a une résolution full HD, soit 1 920 x 1 080 pixels, est incrusté dans un minuscule châssis, avec des bords d’écran 16 % plus petit que celles du VAIO S11. L’écran dispose d’un revêtement antireflet pour une utilisation dans des environnements de bureau clairs sans problèmes de réflexion. VAIO tente de contourner l’un des gros problèmes associés à ces minuscules ultrabooks : les petits claviers. En plus d’être de taille normale, le clavier est rétro-éclairé et le bruit de touche est minimisé.

Le modèle le plus haut de gamme du VAIO SX12 comprend un processeur Whiskey Lake Intel Core i7-8565U, 16 Go de RAM LPDDR3 et 1 To de stockage SSD PCIe NVMe. VAIO envisage de commercialiser le SX12 au Japon à un prix compris entre 1 100 et 2 000 dollars. Pas sûr que ce modèle arrivera dans l’hexagone.

Lire plus
Périphériques

Le Raspberry Pi 4 ne fonctionne pas avec tous les câbles USB-C

Le Raspberry Pi 4 est une excellente petite bête, mais Tyler Ward a identifié une faille dans le connecteur USB Type-C. La Fondation Raspberry Pi a confirmé à TechRepublic que le défaut de conception est réel et que votre Raspberry Pi 4 pourrait ne pas fonctionner avec tous les câbles USB-C.

Ce n’est pas vraiment quelque chose de rédhibitoire, mais vous pouvez vous attendre à une future révision de la carte avec une implémentation correcte du protocole USB-C. Mais si vous ne comprenez pas pourquoi votre nouveau Raspberry Pi ne s’allume pas, maintenant vous avez la raison. La Fondation Raspberry Pi a publié les schémas de la carte. Et, il manque une résistance CC qui permet aux chargeurs sophistiqués de négocier le courant avec l’appareil.

Plus que sa simple prise réversible, l’USB-C apporte de nombreuses améliorations à la norme USB, notamment une bande passante de données plus étendue et la prise en charge d’une puissance plus élevée. À cause de cela, le risque de dommages matériels est encore plus grand si les spécifications ne sont pas implémentées correctement. Malheureusement, c’est exactement ce qui s’est passé avec certaines implémentations, même avec la Nintendo Switch. Malheureusement, la Fondation Raspberry Pi s’est aussi trompée. 

Le regrettable résultat est que le Raspberry Pi 4 ne fonctionnera pas avec n’importe quel câble USB-C.

Achetez le bon câble

Étant donné que l’USB-C est un connecteur complexe, certains câbles sont dotés d’un marquage électronique, ce qui signifie qu’ils disposent d’une puce intégrée pour prendre en charge une large gamme de périphériques.

Par exemple, vous pouvez utiliser un chargeur de MacBook Pro avec de nombreux périphériques USB-C. Le chargeur calcule simplement la quantité d’énergie qu’il doit fournir. Mais, le Raspberry Pi 4 ne prend pas en charge les câbles avec une puce de marquage électronique, tels que les câbles USB-C d’Apple ou les câbles du Pixel 3 de Google. Le périphérique est incorrectement identifié en tant qu’accessoire d’adaptateur audio. Heureusement, il n’endommage pas le Raspberry Pi 4 et ne crée aucun risque d’incendie. L’appareil ne s’allume tout simplement pas.

Une mise à niveau prochainement

« Je m’attends à ce que cela soit corrigé dans une future révision de la carte, mais pour l’instant, les utilisateurs devront appliquer l’une des solutions de contournement suggérées. C’est surprenant que cela ne soit pas apparu dans notre programme d’essais sur le terrain (très étendu) », a déclaré Eben Upton, fondateur de la Fondation Raspberry Pi à TechRepublic.

Une simple solution consiste à acheter un câble ou un chargeur qui n’est pas doté d’une puce de marquage électronique. La Raspberry Pi Foundation vend par exemple un chargeur USB-C à moins de 9 euros.

Lire plus
Périphériques

Logitech G lancera un casque de gaming en collaboration avec Blue le 9 juillet

Il y a environ un an, Logitech a annoncé l’acquisition de Blue pour 117 millions de dollars, un nom largement courant pour les streamers, bloggers et d’autres créateurs de contenu. Blue est principalement connu pour les microphones qu’elle propose, mais nous verrons bientôt qu’elle fera équipe avec Logitech G pour un projet un peu différent.

Nous allons devoir attendre environ une semaine pour l’annonce, mais Logitech G tease déjà ce nouveau périphérique.

Il s’avère que les deux sociétés travaillent ensemble sur un nouveau casque audio pour les gamers. Logitech G l’a révélé dans le tweet que vous voyez ci-dessous, annonçant qu’une révélation complète sera faite le 9 juillet. Le tweet est accompagné d’une vidéo qui montre brièvement l’un des écouteurs, mais rien ne vous échappe.

Le teaser ne montre pas clairement le casque, et ne met en évidence que le logo qui se retrouve positionné sur l’écouteur — un design qui fait également référence au Logitech G933.

Un lancement qui a du sens

Logitech aurait perdu plus de 100 millions de dollars lors du rachat de Blue en juillet 2018, et les deux semblent s’accorder assez bien l’un avec l’autre. La branche de jeu de Logitech, Logitech G, est derrière un certain nombre d’accessoires de gaming, et commercialise habituellement des souris et des claviers comme principale source de revenus. Comme Blue s’est toujours concentré sur les microphones, l’acquisition a définitivement comblé une lacune dans la gamme de produits Logitech.

Le domaine d’expertise de Blue étant les microphones, il va de soi que ce sera un casque de gaming plutôt qu’un simple casque. Nous ne saurons pas avec certitude ce que la firme a en tête jusqu’à ce que le produit soit révélé, mais il serait tout à fait logique de mettre une partie du savoir-faire de Blue en matière de microphone dans un casque de jeu.

Rendez-vous le 9 juillet !

Lire plus