Fermer

Périphériques

Découvrez les ordinateurs portables, les ordinateurs de bureau, ou encore des constructions fabuleuses telles que le Raspberry Pi

Périphériques

La OnePus TV se décompose en deux modèles, le Q1 et le Q1 Pro

La OnePlus TV sera officiellement lancée en Inde ce jeudi 26 septembre. Un rapport affirme maintenant que OnePlus annoncera deux modèles de son téléviseur OnePlus TV, à savoir le Q1 et le Q1 Pro, tous deux dotés d’écrans QLED avec une prise en charge de la technologie HDR 10.

La OnePlus TV Q1 proposera un écran QLED de 55 pouces avec une résolution de 3 840 x 2 160 pixels et un format 16:9, indique 247techie. Le téléviseur sera doté du Wi-Fi double bande et du Bluetooth 5.0 pour la connectivité sans fil, ainsi que trois ports HDMI, un port Ethernet RJ45 et deux ports USB pour les connexions filaires.

En outre, la OnePlus TV Q1 fonctionnera sur l’interface OxygenOS basée sur Android TV et prenant en charge l’utilisation d’un smartphone comme télécommande. Le téléviseur disposera de deux haut-parleurs avec une sortie audio totale de 20 W.

La OnePlus TV Q1 Pro quant à elle sera dotée d’un plus grand écran QLED de 65 pouces avec une fréquence de rafraîchissement de 100 Hz, avec une diminution de l’intensité lumineuse localisée dans 90 zones. L’écran prendra en charge les formats Dolby Vision, Dolby Digital et HDR10. Elle sera alimentée par le processeur d’image dédiée « Gamma Color Magic » à large gamme de couleurs.

En outre, le premier téléviseur de OnePlus sera principalement alimenté par un processeur MediaTek MT5670 avec un GPU Mali G51, 2,5 Go de mémoire vive (RAM) et 16 Go de stockage interne. La OnePlus TV Q1 Pro fonctionnera sous OxygenOS basé sur Android TV et sur une télécommande avec un raccourci pour activer Google Assistant. En outre, elle comportera un haut-parleur plus puissant de 50 W comprenant 8 haut-parleurs prenant en charge la technologie Dolby Atmos.

Moins de 900 euros

Les options de connectivité seront identiques à celles de la OnePlus TV Q1 avec un WiFi double bande, du Bluetooth 5.0, trois ports HDMI, un port Ethernet RJ45 et deux ports USB. La société devrait également fournir au téléviseur une barre de son en option lors du lancement. Les deux téléviseurs sont censés venir avec un support natif pour Netflix et Amazon Prime Video.

Le rapport indique également que la OnePlus TV devrait être disponible au prix de départ de 64 999 roupies indiennes, soit environ 850 euros. Et, elle sera mise en vente sur Amazon India plus tard ce mois-ci.

Lire plus
Périphériques

Le Pixelbook 2 de Google doté d’un écran 4K s’affiche

Google a peut-être dit qu’elle arrêtait de fabriquer des tablettes Pixel et Chrome OS, mais elle n’a pas encore abandonné sa gamme d’ordinateurs portables Pixel. Cela fait presque deux ans que le premier ordinateur portable Chrome OS de Google a été lancé, et le Pixelbook n’a pas eu de véritable successeur.

Cela pourrait enfin changer cette année lorsque, avec le Pixel 4, Google lancera le Pixelbook 2. Il ne bénéficie peut-être pas du même flot de fuites que le smartphone Android, mais il ne manque pas d’informations sur l’ordinateur portable qui va tenter d’avoir son moment de gloire lors de l’événement.

Le Pixelbook 2 a déjà fait l’objet de fuites et presque toutes ses spécifications ont déjà été évoquées dans des spéculations et rumeurs. Cela inclut les mêmes processeurs Intel Core i5 et i7 de la 8e génération que ceux de l’an dernier sur la Pixel Slate. Et, pour les amateurs de chiffres, il y a même une importante quantité de mémoire vive (RAM) de 16 Go, ce qui est assez rare pour la plupart des périphériques sous Chrome OS.

L’aspect le plus intéressant de l’appareil nommé « Atlas » est son écran 4K, également une rareté parmi les Chromebooks. Curieusement, les spécifications de ce que l’on croit être le Pixelbook 2 font allusion à un écart par rapport au format 3:2 des précédents Pixel, adoptant un ratio 16:9 avec une résolution de 3 840 × 2 160 pixels. Mais jusqu’à présent, cet écran laissait de nombreuses interrogations.

Une déception sur le design ?

Deux nouvelles photos de ce qui est supposé être le Pixelbook 2 montrent des bords d’écran relativement plus minces que le premier Pixelbook. Cependant, ils sont encore beaucoup plus larges que la plupart des écrans 4K sur le marché. Pire encore, il semble y avoir un bord plutôt épais sous l’écran, ce qui donne l’impression que le périphérique est de moindre qualité malgré la haute résolution de l’écran lui-même.

Basé sur ces détails encore non officiels, le Pixelbook 2 pourrait être un peu décevant en matière de look. Reste à voir si l’appareil arrivera à attirer les foules !

Lire plus
Périphériques

Le Blue Yeti X est idéal pour les podcasts et le streaming en direct

Le tout dernier microphone USB de Blue, le Yeti X, s’adresse directement aux streamers, aux animateurs de podcasts et autres créateurs de contenu. L’amélioration la plus visible : un indicateur de niveau à LED en temps réel sur le microphone lui-même, vous permettant de savoir quand le gain est trop faible (ou dans le rouge) pendant votre enregistrement, fournissant ainsi un retour visuel en temps réel sur le niveau des voix.

Le gros bouton sur la face avant du nouveau micro est son centre de commande, et vous l’utiliserez probablement beaucoup pour ajuster les niveaux et basculer entre ses trois modes. En plus d’afficher la mesure, ce bouton multifonction intelligent peut augmenter le gain du microphone et, comme vous pouvez vous y attendre, il coupe le son si vous le souhaitez.

Vous pouvez également passer d’un mode à l’autre en maintenant le bouton enfoncé pendant deux secondes. L’un contrôle le volume, et l’autre un mode de mixage du signal du microphone qui vous permet de trouver l’équilibre parfait entre, disons, le son de votre gameplay et votre commentaire. Ce mode de mixage du signal est peut-être la fonctionnalité la plus utile et la plus bienvenue sur le Yeti X, car elle nécessite généralement un logiciel ou un mélangeur audio dédié.

Le nouveau logiciel Blue VO ! CE de Logitech (précédemment vu sur les écouteurs Logitech G Pro) vous permet également de régler l’égaliseur de votre voix, puis de l’enregistrer dans un preset. Le logiciel offre plusieurs options de base, mais vous pouvez aussi les personnaliser, puis permuter lorsque la situation exige un style vocal différent.

Une technologie de pointe

Comme les précédents microphones de Blue, vous trouverez un autre bouton à l’arrière du Yeti X qui change la façon dont il enregistre le son. Ce modèle a quatre capsules électrostatiques disposées à l’intérieur, au lieu de trois, et vous pouvez tourner le bouton si vous souhaitez passer de l’enregistrement vous-même à l’enregistrement d’un groupe de personnes entourant le micro. « Le mode cardioïde capture les sources sonores qui se trouvent directement devant le microphone, le mode omnidirectionnel capte le son de manière égale tout autour du microphone, le mode bidirectionnel enregistre devant et derrière le microphone, et le mode stéréo utilise les canaux gauche et droit pour capturer des expériences audio immersives », indique la société dans son communiqué.

Le Yeti X est compatible avec les ordinateurs Windows et macOS, ainsi que la plupart des smartphones Android à l’aide d’un adaptateur USB-C, précise Blue. Avec une résolution de 24 bits/48 kHz et aucun connecteur XLR analogique, il n’est pas aussi polyvalent que le Yeti Pro de Blue, mais il est moins cher. Il sera lancé en octobre pour 179,99 euros.

Lire plus