fermer
Réalité virtuelle et augmentée

Révolution ou Hype ? Le casque Vision Pro sous la loupe

Révolution ou Hype ? Le casque Vision Pro sous la loupe

Avec environ 180 000 casques Vision Pro précommandés dès le premier week-end, les débuts commerciaux du dernier bijou de technologie d’Apple ont suscité des réactions mitigées.

Considéré par la firme comme « un canevas infini qui transforme votre utilisation des applications favorites », le Vision Pro promet une expérience immersive entre réalité virtuelle et réalité augmentée. La possibilité de voir vos applications devant vous, disposées comme vous le souhaitez pour créer l’espace de travail idéal, tout en vous déplaçant entre les domaines réel et virtuel. Cela semble impressionnant et ça l’est, mais dans quelle mesure ?

Cependant, le succès de cette innovation, aussi impressionnante soit-elle, dépendra de l’adoption par les utilisateurs de ce casque volumineux et coûteux. Les premiers retours sur ce dispositif de réalité mixte soulignent son potentiel disruptif, mais aussi les hésitations liées à son usage quotidien.

Une innovation à la hauteur de l’iPhone ?

Mark Spoonauer, rédacteur en chef mondial de Tom’s Guide, a salué la technologie de suivi des mains et des yeux ainsi que la lecture vidéo spatiale 3D intégrée au Vision Pro.

Malgré une appréciation pour la spécification du design, il a noté la nécessité de pauses régulières en raison du poids du casque. Spoonauer a également pointé du doigt le stade précoce du logiciel et l’absence d’applications clés sur l’App Store, sans oublier de mentionner le désagrément lié à la batterie externe et le prix élevé de 3 499 dollars, suggérant qu’une version plus accessible pourrait élargir son marché.

Dans l’ensemble, le responsable de Tom’s Guide a insisté sur le fait qu’il s’agit du « produit Apple le plus innovant depuis l’iPhone original », qui comprend une abondance d’environnements immersifs et une capacité importante à effectuer plusieurs tâches à la fois.

Nilay Patel, rédacteur en chef de The Verge, a décrit le casque comme « le meilleur casque grand public jamais conçu — et c’est là le problème ». Il a exprimé une certaine réserve quant à l’avancée technologique du Vision Pro, se demandant s’il pourrait devenir un leader du marché comme l’a été l’iPhone ou rester un produit de niche.

Entre familiarité et distinctivité

Les critiques, comme Lance Ulanoff de TechRadar, ont rapidement été convaincus du potentiel révolutionnaire du Vision Pro en termes de réalité virtuelle et augmentée, malgré un prix qui pourrait freiner son adoption massive.

Joanna Stern du Wall Street Journal et Scott Stein de CNET ont également émis des avis mitigés, reconnaissant l’expérience impressionnante tout en soulignant les limites du produit, notamment son poids, sa durée de vie de batterie limitée, et le manque d’applications optimisées.

Tout comme Marques Brownlee, de nombreux observateurs technologiques sont fascinés par le Vision Pro non pas pour sa perfection, mais pour son caractère innovant et risqué. Ce casque représente un pas audacieux vers le futur, bien qu’imparfait dans sa forme actuelle.

La question demeure : le Vision Pro d’Apple parviendra-t-il à transformer notre interaction avec la technologie ou restera-t-il un avant-goût d’un avenir encore à parfaire ? Seul le temps, accompagné d’améliorations et d’ajustements de prix, le dira.

Tags : AppleVision
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.