Fermer

Périphériques

Découvrez les ordinateurs portables, les ordinateurs de bureau, ou encore des constructions fabuleuses telles que le Raspberry Pi

Périphériques

Comment pouvez-vous rendre meilleur un drone ? Installer Linux sur lui !

Le fabricant chinois DJI a annoncé aujourd’hui le Manifold, un ordinateur de bord destiné à être utilisé avec l’un des multiples drones que l’entreprise offre. Le système fonctionne sous Ubuntu, et dispose d’un processeur NVIDIA Tegra K1, une puce quadricoeur ARM Cortex-A15.

L’architecture du processeur cadencé à 2.2 GHz permet au Manifold de modifier sa consommation d’énergie à la volée. Les quatre cœurs seront sollicités lorsque la situation le justifie, mais les noyaux beaucoup plus économes vont être utilisés lorsque moins de puissance de calcul est nécessaire. Autrement dit, il va parfaitement s’adapter à la situation.

Au cours des dernières années, nous avons vu des drones faire le grand saut de la science-fiction à notre jardin. Dès lors, cette situation a provoqué une grande variété de modèles mis sur le marché. Le drone le plus élémentaire ne contiendra que le matériel de base nécessaire pour lui, afin de communiquer avec un smartphone. Mais, les exemples les plus poussés exigent une certaine puissance de traitement supplémentaire.

DJI Manifold

Ça va vous coûter cher !

DJI a suggéré que le Manifold pourrait embarquer des applications d’intelligence artificielle, et offrir un traitement d’image avancé en vol. Le système est conçu pour une utilisation avec le drone Matrice 100, qui a été présenté par DJI plus tôt dans l’année. Le modèle se distingue par son système de guidage, nommé Guidance, qui lui permet d’évaluer de manière autonome et d’éviter les obstacles par un ensemble de caméras intégrées et cinq télémètres à ultrasons.

Le Manifold utilise Ubuntu par défaut et prend en charge la technologie graphique libre OpenGL et DirectX. La connectivité avec un autre dispositif est un élément crucial pour de nombreuses applications dédiées aux drones, de sorte que le périphérique est équipé avec des ports standards USB, HDMI, Ethernet, Mini-PCIe, UART, SPI et I2C.

DJI Manifold sur le drone Matrice 100

Les commandes du Manifold sont maintenant ouvertes sur le site DJI, avec un modèle standard coûtant 549 euros. Le Matrice 100 coûtera quant à lui 3 599 euros, et Guidance, le révolutionnaire système de détection visuelle, est vendu 1 099 euros.

Lire plus
Périphériques

GoPro montre la vidéo de son prototype de drone, et c’est impressionnant

Il y a presque un an, les rumeurs sont apparues à propos de la construction de GoPro de son propre quadcopter dédié aux consommateurs. Pour beaucoup, cela a été une évidence – la société réalise déjà la caméra que l’on voit sur des machines volantes télécommandées, et son propre drone a forcément du sens.

Alors que les derniers ont plutôt été calmes au sujet d’un éventuel lancement, ce mercredi GoPro a posté une vidéo en guise de teaser, en montrant certaines des images tournées par son drone équipé d’une caméra de la firme. Et, cela semble impressionnant.

Ce qui ressort vraiment est la fascinante stabilité de la séquence capturée, dont la société basée en Californie a tenu souligner qu’elle n’avait pas été atteinte en post-production.

GoPro montre la vidéo de son prototype de drone, et c'est impressionnant

Une stabilité stupéfiante

Bien sûr, les images ont été prises dans ce qui semble être des conditions très calmes, mais la stabilité apparente du drone en vol suggère que le modèle de GoPro pourrait être très prisé lorsqu’il sera mis en vente sur le marché. Ce que nous voulons vraiment savoir est les caractéristiques clés, telles que le temps de vol et le prix. Malheureusement, la société est restée très discrète pour l’instant.

GoPro décrit le modèle actuel comme un “prototype avancé du quadcopter”, tandis que le générique de fin indique que la caméra utilisée pour filmer les images est une Hero4. Cependant, nous pouvons nous attendre à ce que le drone final de GoPro permettra aux acheteurs de choisir parmi sa gamme complète de caméras, et pouvant être interchangeable comme bon vous semble.

Le drone devrait être mis sur le marché dans la première moitié de l’année 2016, et à en juger par le teaser, la société pourrait bientôt le lancer, et apporter une certaine concurrence sur le marché.

Lire plus
Périphériques

Tests du Microsoft Surface Book et Surface Pro 4 : les avis sont positifs

Microsoft a toujours placé sa gamme de produits Surface Pro sous la forme de tablettes qui peuvent remplacer votre ordinateur portable. Ces derniers jours, les gens commencent enfin à croire que ce soit vrai : l’an dernier la Surface de Pro 3 est arrivée avec de puissants composants, un OS convenable, une charnière décente et un dock clavier en option qui nous a vraiment permis d’utiliser le périphérique comme soit une tablette ou un ordinateur portable.

Cette année, Microsoft a amélioré la conception, l’écran, le processeur, et de nombreuses autres fonctionnalités. Et, il semble que les améliorations ont payé : les premiers avis suite aux tests de la Surface Pro 4 sont pour la plupart positifs.

La société a également lancé son premier ordinateur portable cette année. Le Surface Book est un appareil haut de gamme avec une inhabituelle charnière, un écran tactile de 13.5 pouces, et dispose d’un stylet pour interagir avec son écran. Ah, l’écran est également amovible, vous permettant d’utiliser le périphérique comme une tablette … bien que Microsoft qualifie celui-ci comme un “presse-papier portable”. Autrement dit, le Surface Book est en premier lieu un ordinateur portable, et en second lieu une tablette, tandis que la Surface Pro 4 est une tablette, qui peut également être utilisée comme un ordinateur portable.

Microsoft Surface Book et Surface Pro 4

Les avis concernant le Surface Book sont également positifs, avec une mise en garde importante : le prix varie énormément. Les coûts du Surface Book oscillent entre 1 499 et 3 199 dollars, selon la configuration que vous choisissez.

Quelques bizarreries

Voici un tour d’horizon des derniers avis. En un mot, les deux machines ont d’habiles conceptions, du matériel de haute qualité, et une batterie offrant une autonomie décente. Évidemment, ils sont clairement conçus pour exécuter et mettre en exergue Windows 10. Mais, il y a quelques bizarreries. Le Surface Book a une charnière qui empêche le clavier d’être complètement apposé à l’écran, ce qui peut permettre à la poussière de pénétrer. De plus, l’écran vacille un peu lorsqu’il est ouvert.

Microsoft Surface Book

Une amélioration majeure est le nouveau Type Cover pour la Surface Pro 4. Malheureusement, il est vendu séparément de la tablette, de sorte que vous aurez à payer un supplément pour mettre la main dessus. Mais, il a un touchpad plus grand, un meilleur espacement entre les touches, et tout le monde s’accorde à dire qu’il est plus facile de taper du texte dessus que les premières itérations du Surface Type Cover. Les testeurs semblent également enthousiasmés par le stylet, mais il y aurait un peu de lag qui pourrait rendre problématique le dessin.

Microsoft Surface Pro 4

Vous voulez davantage de détails ? Voici quelques-uns des premiers tests de nos confrères anglophones. Malheureusement, il faudra attendre que les produits arrivent en France pour avoir des tests sur notre territoire.

Tests de la Surface Pro 4

Tests du Surface Book

Lire plus