Fermer

Maison connectée

La maison connectée est aujourd’hui sur les lèvres de tout le monde ! Celle-ci devient de plus en plus intelligente, pour le meilleur et pour le pire. Alors, prêt à découvrir ce que cela signifie ?

Maison connectée

Huawei lance son enceinte connectée Sound X sans IA…

Si vous pensiez que le HomePod d’Apple était en retard sur le marché des enceintes connectées, vous avez probablement oublié qu’un autre grand fabricant de smartphones n’en possède toujours pas. Huawei a bien annoncé hier une nouvelle enceinte connectée sans fil. Mais la qualifier d’intelligente pourrait être un peu exagéré si l’on considère, quelque peu ironiquement, qu’elle ne semble pas intégrer le nouvel assistant intelligent de Huawei.

La Huawei Sound X ressemble plus à une enceinte de Sonos qu’à une enceinte Amazon Echo, même si elle ressemble à un petit Mac Pro (2013) combiné à une enceinte Google Home. Et, oui, il y a aussi un « tissu sans couture » en bas de l’enceinte. Quatre mois environ après ses débuts en Chine, la nouvelle enceinte connectée de Huawei va être déployée à l’échelle mondiale dans les mois à venir.

L’enceinte a été fièrement réalisée en collaboration avec la société française Devialet et elle est livrée avec toutes les promesses d’une enceinte Bluetooth sans fil haut de gamme. Sa particularité ? Vous pouvez simplement tapoter sur votre nouveau Huawei P40 et utiliser la Sound X comme un haut-parleur à 360° pour la musique ou la vidéo lue sur un smartphone Huawei. Tout comme la version chinoise, la Sound X est livrée avec des woofers de 3,5 pouces dans une configuration « push-push », et la technologie Speaker Active Matching (SAM) de Devialet.

Les doubles woofers minimisent la distorsion du son causée par les vibrations des haut-parleurs, tandis que la SAM est conçue pour reproduire le son exactement tel qu’il a été enregistré.

Pas d’assistant vocal

Il est assez étrange que Huawei n’ait pas profité de l’occasion pour intégrer son nouvel assistant intelligent dans la Sound X. Oui, Huawei a maintenant Celia, son propre assistant vocal personnel, qui arrive avec le P40 prêt à répondre à vos questions et à vos commandes. Cela ne semble peut-être pas offrir quelque chose de complètement nouveau, mais cela rapproche Huawei du remplacement des services de Google, en l’occurrence Google Assistant.

Richard Yu, directeur des affaires grand public de Huawei, a déclaré que Celia serait éventuellement lancée dans plus de pays, mais « au début, vous pouvez utiliser la Sound X comme une enceinte Wi-F et Bluetooth ». Il a ajouté « qu’à l’avenir, avec notre nouvelle mise à niveau logicielle, vous pourrez en faire une enceinte connectée ».

Huawei n’a pas encore annoncé de date de lancement ni de prix pour le modèle à l’international. L’enceinte est actuellement vendue pour 1 999 yuans (260 euros) en Chine — beaucoup moins chère qu’une enceinte Devialet, mais plus chère qu’une Amazon Echo ou Google Home.

Lire plus
Maison connectée

Sonos se débarrasse du controversé mode de recyclage

Sonos supprime le mode de recyclage, un élément controversé du programme de reprise de la société qui rendait les anciens appareils inutilisables en échange d’une remise de 30 % sur un produit Sonos plus récent. Le programme d’échange existe toujours et les clients qui possèdent des produits anciens éligibles peuvent obtenir la même remise, mais leurs dispositifs ne seront plus inutilisables de façon permanente alors qu’ils pourraient encore parfaitement fonctionner.

Avec ce changement, Sonos donne désormais aux clients le contrôle total sur ce qui se passe avec les anciens gadgets qu’ils « échangent ». Ils peuvent choisir de les conserver, de les donner à quelqu’un, de les recycler dans une installation locale de traitement des déchets électroniques ou de les envoyer à Sonos et laisser l’entreprise se charger de la partie recyclage responsable. La semaine dernière, Sonos a discrètement retiré le mode recyclage de son application et l’a remplacé par un texte demandant à toute personne souhaitant bénéficier de la réduction d’appeler le service clientèle. Dans les prochaines semaines, Sonos mettra à jour son site Web avec un nouveau flux pour le programme d’échange qui n’inclut plus le mode de recyclage, et vous n’aurez à appeler personne.

Cette décision devrait mettre un terme aux critiques auxquelles Sonos a dû faire face à la fin de l’année dernière lorsque Devin Wilson a attiré l’attention sur le mode recyclage et a soulevé des questions sur les pratiques de durabilité de l’entreprise. À l’époque, Sonos a déclaré qu’elle n’obligeait personne à participer au programme d’échange, et que les clients qui souhaitaient utiliser d’anciens appareils pouvaient continuer à le faire.

Mais, elle a maintenu son « Mode Recyclage » pour ceux qui voulaient l’échange de 30 %. Lorsqu’il était déclenché, ce mode lançait un compte à rebours irréversible de 21 jours, après quoi l’appareil en question cessait de fonctionner. Sonos a déclaré qu’il avait choisi cette voie pour s’assurer que les données des consommateurs étaient effacées sur les produits recyclés.

Maintenant, Sonos va plutôt encourager les clients à effectuer une réinitialisation en usine avant d’apporter leur ancien appareil à un recycleur de déchets électroniques.

Une bonne nouvelle

Les produits « hérités » qui sont admissibles au programme de reprise de Sonos comprennent les produits originaux Sonos Play : 5, Zone Players et Connect/Connect: Amp fabriqués entre 2011 et 2015. Tous les autres produits sont considérés comme modernes et continueront à bénéficier de mises à jour logicielles après le mois de mai.

L’actualité d’aujourd’hui ne change rien au projet de Sonos d’arrêter la publication de nouvelles mises à jour logicielles pour les anciens appareils au mois de mai. La société a tellement bâclé son message que le PDG Patrick Spence a publié des excuses et a déclaré que « tous les produits Sonos continueront à fonctionner après le mois de mai ». « Bien que les anciens produits Sonos n’aient pas de nouvelles fonctionnalités logicielles, nous nous engageons à les maintenir à jour avec des corrections de bugs et des correctifs de sécurité aussi longtemps que possible », a écrit Spence en janvier dernier. « Si nous rencontrons un problème essentiel qui ne peut être résolu, nous nous efforcerons de proposer une solution alternative et vous informerons de tout changement que vous constaterez dans votre expérience ».

Lire plus
Maison connectée

Ce brevet de Microsoft révèle une enceinte connectée compatible avec Skype

Un brevet récemment découvert par Patently Apple suggère que Microsoft pourrait entrer dans le domaine des enceintes connectées avec un appareil qui lui est propre. Le brevet couvre une enceinte connectée avec un système de projection intégré qui pourrait être utilisé pour les appels Skype.

Le mois dernier, Microsoft a déposé un autre brevet pour un « dock Skype » pour les appareils Apple. Ce nouveau brevet est, en quelque sorte, une évolution du précédent brevet. Bien qu’il soit centré sur un produit différent, plusieurs des mêmes idées sont toujours présentes.

Selon le brevet, l’appareil pourrait permettre aux utilisateurs de passer un appel Skype sans PC, Mac ou appareil mobile. L’enceinte connectée se compose de plusieurs parties, et ressemble à un Amazon Echo ou à un Apple HomePod.

La forme cylindrique permet à la caméra et au projecteur de se déplacer indépendamment l’un de l’autre. En théorie, cela signifie que l’appareil pourrait suivre une personne pendant qu’elle se déplace dans la pièce, de sorte que le contact visuel peut toujours être maintenu, quelle que soit la position de l’individu.

Le projecteur est conçu pour projeter une image sur une surface plane comme une table ou un mur. Il est également doté d’une caméra de profondeur intégrée qui pourrait, en théorie, être utilisée pour créer des reconstitutions 3D de conférences téléphoniques. La projection se fait grâce à un projecteur Pico, qui permet à l’utilisateur de bénéficier de tous les avantages d’un écran plus grand tout en conservant le style compact d’un appareil intelligent.

Enfin un Surface Speaker ?

Le brevet suggère également que deux appareils peuvent être utilisés dans des pièces différentes, ce qui permet à une personne de se déplacer d’une pièce à l’autre tout en poursuivant la même conversation.

Cet appareil serait la première enceinte connectée indépendante de Microsoft, bien que la société a lancé l’enceinte Invoke en 2017, en collaboration avec Harman Kardon. Depuis lors, Microsoft n’a pas sorti d’autres « smart speakers », d’autant plus que Cortana n’est plus une priorité pour l’entreprise. Le brevet est récent et aucune officialisation n’a été publiée. Mais l’idée d’un « Surface Speaker » de Microsoft n’est pas à exclure, et ce doux rêve peut devenir réalité.

Lire plus