Fermer

Maison connectée

La maison connectée est aujourd’hui sur les lèvres de tout le monde ! Celle-ci devient de plus en plus intelligente, pour le meilleur et pour le pire. Alors, prêt à découvrir ce que cela signifie ?

Maison connectée

Google Assistant prend en charge 6 nouveaux types d’appareils de la maison connectée

Google a étendu le support de Google Assistant à une pléthore de périphériques pour la maison connectée en ce début de semaine. Cette extension fait suite à une démarche analogue pour les appareils de divertissement de la maison en avril de cette année.

Selon le blog Google Developers, les nouveaux types d’appareils bénéficiant du support du Google Assistant sont les suivants :

  • Audio-video receiver
  • Streaming box
  • Streaming stick
  • Soundbar
  • Streaming soundbar
  • Speaker

« Ces nouveaux types d’appareils aident à mettre au point une solution plus complète pour les médias et les appareils de la maison connectée. En implémentant ces types et caractéristiques sur vos appareils de divertissement, vous pouvez permettre aux utilisateurs d’accéder pleinement aux commandes des appareils et des médias depuis n’importe quelle surface », a écrit Toni Klopfenstein, de Google, dans un article de blog.

Si vous êtes un développeur, vous pouvez consulter la documentation et les exemples de Google pour savoir comment mettre en œuvre ces nouvelles fonctionnalités. Grâce à cette documentation publique, un plus grand nombre de développeurs peuvent se mettre à l’ouvrage pour rendre leurs produits compatibles avec Assistant, ce qui améliore l’expérience des utilisateurs finaux.

Si vous êtes à la recherche de la prochaine grande tendance en matière de vente de produits, en particulier sur le matériel connecté, la grande liste de types d’appareils compatibles de Google Assistant est un bon point de départ.

Channel

Parallèlement, Google lance également un nouveau trait (commande) qu’elle appelle Channel. Comme son nom l’indique, Channel permet à Google Assistant d’identifier les commandes de l’utilisateur pour changer de chaîne de télévision.

« Les chaînes disponibles doivent être partagées sous forme de liste, par utilisateur ou appareil, lors de la synchronisation (SYNC) par l’attribut availableChannels. Cette liste doit comprendre toutes les chaînes principales ou populaires auxquelles l’utilisateur ou l’appareil est abonné. Pour garantir une faible latence des requêtes, nous vous recommandons de limiter la liste des canaux (à 30 canaux ou moins) », peut-on lire dans le guide à l’intention des développeurs.

On peut s’attendre à ce que Google révèle d’autres projets pour Assistant et les maisons connectées en général demain lors du Smart Home Summit aujourd’hui. Restez à l’écoute.

Lire plus
Maison connectée

La Sonos Move arrive avec une heure de batterie supplémentaire et en blanche

Sonos a lancé une nouvelle finition pour son enceinte nomade, avec une Sonos Move disponible dans le coloris Lunar White (blanc) qui sera disponible en France à partir du 7 juillet. Rejoignant l’actuelle version Shadow Black (noir) lancée l’année dernière, la nouvelle Move bénéficie également d’une nouvelle mise à jour logicielle de Sonos, qui, selon la société, ajoutera une heure de lecture supplémentaire lorsqu’elle sera utilisée sans fil.

C’est une inversion complète du look simple et discret, entièrement noir, pour lequel Sonos est devenu largement connu et qui est commun aux enceintes de toute l’industrie. Cependant, ce n’est pas la première fois que Sonos propose l’une de ces enceintes de cette manière, car tous leurs autres produits actuels sont disponibles dans les coloris Shadow Black ou Lunar White.

En tant que première enceinte connectée autonome de Sonos, la Move a répondu à de grandes attentes et elle est en train de devenir l’un de ses articles les plus populaires (d’après les statistiques de vente du mois dernier qui l’ont vu se hisser au sommet de sa liste de best-sellers). Bien qu’elle fonctionne dans un réseau sans fil Sonos standard lorsqu’elle est à porter, elle peut également être commutée en Bluetooth et se coupler directement avec un smartphone ou une autre source de musique.

L’inconvénient est le prix relativement élevé sur le marché des enceintes Bluetooth, bien que Sonos ait soutenu que le prix de 399 euros de la Move représentait plus que la simple flexibilité. Répondant à la norme IP56 pour la résistance à la poussière et aux liquides, elle est plus puissante que la plupart des enceintes Bluetooth du marché, et dispose d’un système d’autoréglage avancé. Plutôt que d’être installée une fois, comme c’est le cas pour les modèles moins portables de la société, le Trueplay automatique ajuste l’égalisation en fonction de l’environnement chaque fois que l’enceinte est repositionnée.

Bien qu’elle soit désormais disponible en blanc, la Move est toujours classée IP56 et résiste aux UV, ce qui lui évite de surchauffer ou de jaunir après une exposition continue au soleil.

Disponible dès le 7 juillet

En outre, bien qu’elle se vante d’une heure de lecture supplémentaire, il convient de noter que la Move Shadow Black offre également une durée d’exécution plus longue. La mise à jour logicielle poussée par Sonos il y a quelques mois a en fait ajouté une heure d’utilisation supplémentaire à l’enceinte, offrant une autonomie de 11 heures de lecture en continu sur une seule recharge. Bien sûr, à la maison la Move se glisse facilement sur son socle de charge et assure une connexion et une écoute en continu.

La Sonos Move en Lunar White est disponible en précommande aujourd’hui, au même prix que le modèle Shadow Black, soit 399 euros. Elle sera disponible en France à partir du 7 juillet en exclusivité sur le site de la marque et à la Fnac.

Lire plus
Maison connectée

Google Assistant se développe encore plus dans le monde de l’IoT

Faire contrôler toute la maison par un seul assistant vocal c’est l’une des grandes ambitions que certaines entreprises recherchent. De la main d’Amazon, Alexa n’a cessé de croître et peut gérer un grand nombre de produits et d’appareils de la maison connectée, mais Google ne veut pas être en reste. En effet, Google ne cesse de se développer dans le monde de l’IoT, et un moyen aisé de le faire est de permettre l’utilisation de Google Assistant sur un plus grand nombre d’appareils, en offrant essentiellement aux clients la possibilité de tout contrôler en mode « mains libres ».

Et plus récemment, le géant de la recherche a annoncé que Google Assistant fonctionnerait à la fois sur les congélateurs et les purificateurs d’air, après que les développeurs ont ajouté de telles capacités aux appareils.

Bien que pour beaucoup, il semble assez cool de contrôler leurs appareils connectés avec leur voix, ce n’est pas quelque chose qui apparaît du jour au lendemain, car Google essaie de se développer dans ce domaine depuis un certain temps. Et comme le note 9to5Google, la société propose déjà un Google Assistant pour les réfrigérateurs connectés, l’annonce d’aujourd’hui n’est donc pas une surprise.

Google explique que Google Assistant serait en mesure de contrôler toutes sortes de fonctionnalités fournies par les réfrigérateurs, notamment leur mise en marche et leur arrêt, l’activation d’un mode spécifique et le réglage de la température. D’autres boutons seraient également disponibles pour Assistant.

« Les réfrigérateurs sont des appareils de gestion de la température qui peuvent être ajustés à divers paramètres de mode et peuvent permettre une surveillance de la température », explique Google. Quant aux purificateurs d’air, Google Assistant pourra contrôler la vitesse du ventilateur, les paramètres d’humidité et de température, mais aussi allumer et éteindre l’appareil.

L’IoT évolue à un rythme très rapide

« Les purificateurs d’air sont des appareils qui permettent de contrôler la température et l’humidité. Ces appareils sont généralement plus légers et plus portables que les climatiseurs, et sont dotés d’un réservoir d’eau. Les purificateurs d’air peuvent ne pas prendre en charge le chauffage ou le réglage des températures exactes. Les interactions avec les purificateurs d’air peuvent inclure la modification de la vitesse du ventilateur et du réglage de l’humidité », explique Google.

L’annonce d’aujourd’hui montre que le monde de l’IoT évolue à un rythme très rapide et que des technologies comme les assistants numériques améliorent encore l’expérience avec les appareils qui font partie de ce marché. Il y a certainement encore beaucoup à faire à cet égard, en particulier de la part de Google, qui souhaite que Google Assistant soit le premier choix pour ceux qui construisent des appareils connectés.

Lire plus