close
Smartwatches

Garmin travaille sur une nouvelle montre OLED dotée d’un système de charge solaire

Garmin travaille sur une nouvelle montre OLED dotée d'un système de charge solaire

Nous pourrions bientôt voir la première montre Garmin dotée à la fois d’un écran OLED lumineux et d’un système de charge solaire, vous offrant ainsi des graphismes superbes et une très longue autonomie. Comme le rapporte AndroidCentral, Garmin a déposé un brevet pour un écran OLED doté d’une couche photovoltaïque destiné à être utilisé dans des appareils électroniques portables — et notamment des smartwatches.

Jusqu’à présent, si vous envisagiez de vous procurer une montre Garmin, vous deviez faire un choix : qu’est-ce qui vous importe le plus, l’autonomie de la batterie ou la qualité de l’affichage ? La plupart des montres de la gamme actuelle de Garmin (y compris les nouvelles Fenix 7 et Instinct 2) sont disponibles avec le Power Glass de la société, qui maintient la batterie à niveau entre les charges. Si votre Instinct 2 Solar reçoit suffisamment de lumière du soleil, elle peut même continuer à fonctionner indéfiniment.

C’est un avantage considérable pour tous ceux qui aiment courir ou faire du vélo à l’extérieur, mais il y a un inconvénient : ces montres utilisent toutes des écrans à mémoire de pixels (MIP) qui, bien que parfaits dans la plupart des conditions d’éclairage, ne sont pas aussi éclatants que les écrans OLED.

Les montres Garmin Venu 2, Venu 2 Plus et Epix (Gen 2) sont dotées d’éclatants écrans OLED qui sont beaucoup plus nets et permettent de consulter plus facilement les messages et les statistiques d’entraînement en un coup d’œil. Grâce à leur taux de rafraîchissement plus élevé, ils sont également capables d’afficher des séances d’entraînement animées de yoga et de Pilates que vous pouvez suivre depuis votre poignet.

Cependant, les écrans OLED consomment plus d’énergie que les MIP, et aucune de ces montres n’est disponible en variante photovoltaïque. Leur autonomie n’est pas à négliger, mais elles doivent être rechargées plus fréquemment.

« L’autonomie de la batterie est importante pour ces appareils, car il est aggravant pour les utilisateurs d’arrêter de porter un appareil pour le recharger », explique le brevet de Garmin. « Certaines tentatives ont été faites pour équiper les smartwatches de panneaux solaires semi-transparents, par exemple en utilisant une cellule solaire discrète positionnée sur (ou au-dessus) de l’écran de la montre ».

Le meilleur des deux mondes

Tous les écrans OLED utilisent des sous-pixels rouges, verts et bleus pour représenter les différentes couleurs. Le brevet de Garmin décrit un type d’écran où, plutôt que de placer une couche de matériau photovoltaïque sur l’écran, des régions photovoltaïques sont intercalées entre les sous-pixels. Il est possible que ce type d’écran soit moins lumineux et moins net qu’un écran OLED standard, mais à ce stade, on ne peut rien affirmer.

Il est impossible de dire si ou quand cette technologie d’affichage trouvera son apparition sur les poignets des coureurs et des cyclistes ; après tout, un brevet ne garantit pas qu’un produit de consommation sera un jour dans les rayons. Après tout, un brevet ne garantit pas qu’un produit de consommation sera un jour mis en vente. Mais Garmin semble avoir pris une décision intelligente, qui donnerait un avantage à ses montres de plein air.

Tags : brevetGarmin
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.