Fermer
Smartphones

Quelles alternatives au Galaxy S9 à venir ?

Les premiers tests ont finalement commencé à inonder le Web et, comme vous l’auriez souhaité (ou pas), le Galaxy S9 a quasiment impulsé ce que nous allons voir dans les smartphones haut de gamme, notamment Android, pour le reste de l’année. Mais, bien sûr, cela ne signifie pas que ce sera le smartphone Android premium pour 2018. En effet, la concurrence ne va pas se laisser faire.

Puisque l’année vient tout juste de débuter, il y en aura évidemment beaucoup d’autres smartphones dans les mois à venir. Donc, avant de jeter sur un Galaxy S9 ou un S9+, jetez un coup d’œil rapide sur ce qui reste à venir en matière de smartphones Android dans les prochains mois.

Huawei P20

Si février appartenait à Samsung, mars devrait permettre à Huawei de briller. En effet, le prochain vaisseau amiral de Huawei devrait être tout aussi impressionnant que le Mate 10 lancé l’année dernière. Et, Huawei pourrait lancer trois smartphones, à savoir un Huawei P20, un Huawei P20 Pro, et un Huawei P20 Lite. Ces trois auront des caractéristiques différentes, des différences de conception, mais également dans les spécifications. Mais, une chose devrait au moins être commune : l’encoche en haut de l’écran.

Sur le plan matériel, le Huawei P20 ne devrait pas beaucoup différer du Mate 10, ce qui en fait un petit pas en avant. Cela signifie un processeur Kirin 970, avec sa propre unité de traitement neural, 6 Go de mémoire vive (RAM) et 64 Go de stockage interne. L’écran devrait avoir une résolution de 2 244 x 1 080 pixels, avec des pixels supplémentaires autour de l’encoche. Le haut de gamme, le P20 Pro, et le milieu de gamme, le P20 « Lite », auront naturellement des spécifications et des résolutions différentes.

Huawei P20 Lite, Huawei P20 et Huawei P20 Pro

La caractéristique à surveiller sera ses caméras, surtout après que le Galaxy S9 ait obtenu le meilleur score dans le classement DxOMark. Il pourrait même y avoir, pour la première fois, trois caméras à l’arrière du modèle « Pro ». Ou au moins un système à triple lentille, pas très différent des lentilles variables du Galaxy S9.

Huawei fera très probablement un discours sur la reconnaissance faciale et son apprentissage automatique, en particulier pour le P20 Pro, qui n’aurait pas du tout de capteur d’empreintes digitales.

LG G7

Huawei n’est pas le seul constructeur qui s’est tenu éloigné du MWC 2018. Juste après avoir fait de grandes déclarations au CES en janvier dernier, on a entendu des rumeurs selon lesquelles le LG G7 a été abandonné afin de repartir de zéro. Vrai ou non, LG a ignoré le MWC le mois dernier, en annonçant seulement le LG V30S ThinQ, qui est juste un V30 légèrement amélioré, axé sur l’intelligence artificielle.

Le LG G7, ou peu importe comment LG veut le nommer, devrait être quelque chose de nouveau dont nous ne connaissons pas grand-chose pour le moment. Néanmoins, nous pouvons nous attendre à ce qu’il tourne sur un processeur Snapdragon 845 et, espérons-le, ait plus de 4 Go de mémoire vive (RAM). À part ces attentes de base, ce G7 ou G7 Neo ou Judy va suivre les traces du V30.

Dans ce cas, sa conception sera son salut ou sa damnation. Si les fuites sont exactes, il ressemblera en effet beaucoup plus à un iPhone X qu’à tout autre smartphone LG.

HTC U12

Le constructeur taïwanais était également absent du MWC, mais elle a quand même fait parler d’elle en licenciant un bon nombre de ses employés après avoir fusionné ses activités de téléphonie mobile et de réalité virtuelle. Ce n’est donc pas de bons signes pour une entreprise qui peine déjà à joindre les deux bouts en ce qui concerne ses smartphones.

Pour l’instant, ce n’est que récemment que nous avons enfin compris ce que sera le prochain flagship HTC « U12 ». Et la bonne nouvelle est que ce dernier ne devrait pas avoir une encoche en haut de l’écran. Au lieu de cela, HTC s’en tiendra à sa conception relativement nouvelle « Liquid Surface » avec un nouveau coloris qui serait du blanc mat.

Concernant les spécifications, le HTC U12 sera également intéressant pour sa caméra. HTC va revenir à la tendance du double capteur photo qu’elle a initié il y a si longtemps, avec une paire de capteurs de 12 et 16 mégapixels. D’autres spécifications incluent un écran de 5,99 d’une résolution Quad HD+, d’un processeur Snapdragon 845, 4 ou 6 Go de RAM, jusqu’à 256 Go de stockage, et Android 8.0 avec la surcouche Sense 10 et un support du projet Treble, dont le but est d’accélérer la mise à disposition des mises à jour.

OnePlus 6

OnePlus a toujours été considéré comme une sorte de rebelle, à la fois de manière positive et négative. Cependant, avec le OnePlus 6, la firme pourrait tomber en phase avec le reste du marché. Eh oui, il semble que la firme va adopter la tendance de la chouette (ou pas) encoche. Hormis ça, le OnePlus 6 sera assez « standard ».

Si l’on en croit un récent benchmark, le OnePlus 6 pourrait être l’un des meilleurs smartphones dotés de la puce Snapdragon 845. On devrait également retrouver 6 ou 8 Go de RAM. Malgré cette entaille en haut de l’écran, OnePlus ne devrait toujours pas passer aux résolutions Quad HD, ou adopter la recharge sans fil, ou, heureusement, laisse tomber la prise casque de 3,5 mm. En d’autres termes, elle va suivre la même formule : livrer un smartphone avec des spécifications haut de gamme à des prix comparativement plus bas. Juste avec une encoche cette fois.

Xiaomi Mi Mix 2S

Il semble que le progéniteur du smartphone sans bords ne sera pas en mesure d’échapper à l’encoche. Néanmoins, il y a encore un gros débat à ce sujet. Certains mettent la caméra frontale du Xiaomi Mi Mix 2S dans le coin supérieur droit du smartphone dans une petite encoche qui, certes, ne gêne pas autant que les autres encoches que l’on a vu fleurir sur les smartphones. Cependant, d’autres la mettent simplement en bas, dans un mince bord inférieur, mais toujours présent.

Le Mi Mix 2S de Xiaomi pourrait ne pas avoir d’encoche du tout

Ce dernier pourrait mieux correspondre aux spécifications divulguées pour le smartphone, qui comprend un écran de 6,01 pouces d’une résolution de 2 160 × 1 080 pixels au ratio 18:9. Bien sûr, il va fonctionner sur un Snapdragon 845, avec 8 Go de RAM et 256 Go de stockage.

Nokia 9/Nokia 8 Pro

HMD Global est en train de se tailler une place de choix sur le marché du smartphone avec Nokia, étant considéré comme l’un des fabricants Android les plus louables ces derniers temps. Pourquoi ? Simplement parce que la firme s’engage par exemple sur le programme Android One et vient d’annoncer l’un des premiers smartphones Android Go. Mais tout comme le vieux Nokia, HMD semble n’avoir aucun scrupule à inonder le marché avec des modèles quasiment analogues.

Elle vient d’annoncer le Nokia 8 Sirocco au MWC 2018 qui n’est pas son principal flagship en 2018. Ce titre reviendra soit au Nokia 8 Pro ou, mieux encore, le Nokia 9. Il y a eu des fuites et des informations contradictoires à propos de ces deux smartphones, mais l’un d’entre eux pourrait avoir 5 capteurs photo à l’arrière.

Et les autres ?

Avec le Sony Xperia XZ2 et le ASUS ZenFone 5Z, il y a évidemment plus que le Galaxy S9 pour répondre à vos besoins. Et ce n’est que pour les prochains mois. La seconde moitié de 2018 pourrait être encore plus intéressante, en fonction de la manière dont ces prédécesseurs vont déterminer la tendance du marché dans les mois à venir.

Mots-clé : Galaxy S9HTC U12Huawei P20LG G7Mi MIX 2Nokia 9OnePlus 6
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.