Fermer
Tests

Prise en main du Nokia 8 Sirocco : du haut de gamme pour les fans

Prise en main du Nokia 8 Sirocco : du haut de gamme pour les fans

Pour le MWC 2018, le Nokia 8 Sirocco est la « déclaration ultime du design phare avec la dernière technologie d’écran et de caméra » selon HMD Global, la firme derrière l’emblématique nom qui orne sa série de smartphones Android. C’est une audacieuse affirmation, et HMD admet qu’elle a conçu le Nokia 8 Sirocco « pour les fans », puisque les fidèles de la marque Nokia réclamaient un smartphone haut de gamme capable de rivaliser avec les meilleurs flagships du marché.

Le résultat est un smartphone avec un écran OLED de 5,5 pouces d’une résolution Quad HD, un châssis recouvert de 95 % de verre Gorilla Glass moulé sous vide, et doté d’un châssis en acier inoxydable.

Vous trouverez également un processeur Snapdragon 835, 6 Go de RAM, 128 Go de stockage interne, une caméra à double capteur photo à l’arrière, un capteur d’empreintes digitales, un déverrouillage du visage et Android 8 Oreo à bord. Vous l’aurez compris, cela permet au Nokia 8 Sirocco de justifier un prix élevé.

Cependant, avec une flotte de nouveaux smartphones phares lancés, le Sirocco aura du travail pour attirer les consommateurs. Allez-vous être séduit !?

Nokia 8 Sirocco : la prise en main vidéo

Nokia 8 Sirocco : conception et écran

Nokia a délaissé la conception traditionnelle qui relie sa gamme actuelle d’appareils. En effet, on retrouve un châssis quasiment tout en verre, lui donnant un look résolument premium, et futuriste. Cela ressemble à une fusion entre le BlackBerry Priv et le Galaxy S8, avec sa finition noire brillante et ses bords incurvés.

Dans la main, il est très agréable, et s’avère être comme un smartphone premium, bien que la coque arrière en verre offre peu d’adhérence. Le Nokia 8 Sirocco est excrément fin avec une épaisseur estimée à 7,5 mm, et à droite, les touches d’alimentation/verrouillage et de volume sont situées à l’extrémité la plus mince. Elles sont également assez rapprochées, ce qui les rend un peu difficiles à distinguer. Bien évidemment, ce n’est pas rédhibitoire, et nul doute qu’avec plus de temps je m’y habituerais.

Résistant

Deux autres caractéristiques phares que Nokia a ajoutées sont la résistance à la poussière et à l’eau — IP67, ce qui signifie qu’il devrait survivre à un voyage accidentel dans le bain. En outre, on retrouve le support pour la recharge sans fil.

Sur la tranche inférieure, on retrouve un port USB-C, ainsi qu’un haut-parleur interne de chaque côté. Mais surtout, il n’y a pas de prise casque. Nokia a choisi de supprimer le port de ce smartphone, même si elle l’a conservé sur tous les autres smartphones lancés au MWC 2018.

L’écran incurvé OLED de 5,5 pouces est brillant et coloré, offrant une excellente surface pour le jeu et la lecture vidéo. Avec une résolution Quad HD, il n’a pas à pâlir à côté de la concurrence, et se hisse au-dessus des flagships abordables lancés par Honor ou OnePlus.

Nokia 8 Sirocco : caméra

Une autre caractéristique phare du Nokia 8 Sirocco réside dans ses deux capteurs à l’arrière, produits par Zeiss. La marque Nokia a un passé très positif avec les lentilles Zeiss qui améliore grandement ses caméras de smartphone depuis des décennies. Sur le Nokia 8 Sirocco, vous obtenez un capteur principal de 12 mégapixels à côté d’un téléobjectif de 13 mégapixels, vous permettant de prendre des photos avec un effet de Bokeh (flou d’arrière-plan).

Il dispose en fait d’un mode Live Bokeh, qui vous permet d’affiner le niveau de flou d’arrière-plan avec des résultats visuels instantanés sur l’écran. Ainsi, vous réglez votre image avant d’appuyer sur la touche de l’obturateur.

Le mode caméra « Pro » de Nokia a été récompensé avec un retour triomphal sur les derniers appareils lancés, et le Sirocco en profite. Un simple glissement vers le haut de la touche de l’obturateur vous amène en mode Pro (faites glisser votre doigt dans la direction opposée pour revenir en mode automatique) vous permettant de modifier les commandes telles que la balance des blancs, la vitesse d’obturation et la mise au point.

J’ai réussi à prendre une poignée de photos de qualité pendant le temps dont j’ai pu jouer avec. Mais évidemment, il faudra plus de temps avec pour avoir un avis définitif.

En façade, vous obtenez une caméra de 5 mégapixels qui suffit pour les selfies et les appels vidéo.

Nokia 8 Sirocco : performance et interface

Il y a beaucoup de puissance sous le capot du Nokia 8 Sirocco, même si ce n’est pas le plus avant-gardiste. Dans un premier temps, vous retrouvez la puce Snapdragon 835 de Qualcomm, une puce qui figurait dans les smartphones phares de 2017. Malheureusement, on pourra pointer du doigt cette décision qui le laisse un peu hors de propos dans un appareil haut de gamme de 2018. Cela dit, c’est encore un top performer, et couplé avec 6 Go de mémoire vive (RAM), le Nokia 8 Sirocco devrait être capable de répondre à peu près à tout ce que vous lui lancez.

Le système d’exploitation Android 8 Oreo a parfaitement fonctionné pendant le temps que j’ai pu avoir le smartphone en main, et je n’ai pas rencontré de défauts de performance majeure — bien que cela peut changer une fois qu’il est rempli d’applications, de jeux, de vidéos, de photos et de musique.

Les fans d’Android seront ravis d’apprendre que le Nokia 8 Sirocco utilise une version stock du système d’exploitation de Google. En outre, il n’y a pas de surcouche supplémentaire qui entrave le système.

Android One en ligne mire

Il est également inscrit dans le programme Android One de Google, qui garantit au smartphone les deux prochaines grandes mises à jour prévues pour Android, et trois ans de mises à jour de sécurité.

C’est une excellente nouvelle pour les utilisateurs, car elle garantit au moins trois ans d’utilisation régulière du téléphone. Et puisque le smartphone est avec Android One, il devrait également être parmi les premiers à recevoir les dernières mises à jour.

Nokia 8 Sirocco : date de sortie et le prix

La date de sortie du Nokia 8 Sirocco est prévue pour avril 2018, ce qui est un peu loin. D’ici là, nous devrions voir de nouveaux flagships lancés et capables de battre le smartphone phare de Nokia, ce qui pourrait être un coup dur pour son succès potentiel.

Son prix est peut-être le point noir du smartphone puisque vous devrez débourser la somme de 749 euros. Certes il est moins que certains flagships récents, notamment le Galaxy S9 fraîchement lancé, mais il est également moins avant-gardiste.

Nokia 8 Sirocco : rapide verdict

Le Nokia 8 Sirocco est un grand pas en avant pour HMD Global, car il commence à montrer que la firme peut se battre avec des acteurs établis sur le marché plutôt que de se contenter de l’entrée et du milieu de gamme.

L’intégration d’Android One est une excellente nouvelle pour les potentiels acheteurs, et la conception et l’écran sont excellents. Il faudra évidemment s’attarder sur la caméra lors d’un test plus complet. Bien que le Sirocco ne sera peut-être pas le succès retentissant pour HMD, il pose de solides bases pour la marque.

Mots-clé : Android OneMWC 2018NokiaNokia 8 Sirocco
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.