Fermer

Réseau

Tout sur le réseau

Réseau

Les Freebox Delta et Freebox One arrivent avec Netflix

freebox-delta-et-freebox-one-arrivent-avec-netflix

Pour tous ceux qui lisent le BlogNT et l’actualité Tech en général, vous n’êtes pas sans savoir que Iliad, la société de télécommunications derrière Free, vient de dévoiler une nouvelle Freebox lors d’une conférence de presse. Si la première Freebox, dévoilée en 2002, a défrayé la chronique en offrant un service triple play avec un accès Internet DSL, les appels illimités vers des téléphones fixes et la télévision pour 29,99 euros, pour 2019, Free va encore plus loin en mettant sa nouvelle Freebox au goût du jour.

En effet, les choses ont radicalement changé depuis lors. Bien évidemment, la partie matérielle a été améliorée, présentant notamment un accès à la fibre 10 à Gbit pour les foyers déjà couverts en fibre, un disque de 1 To pour le stockage interne, ou encore une une enceinte connectée avec Devialet, la connectivité Sigfox, Amazon Alexa, ou encore al connectivité ZigBee pour les objets connectés.

Mais, l’une de ses multiples annonces concernait son support au service Netflix. Eh oui, vous ne rêvez pas, Netflix devient compatible avec votre Freebox. Mieux encore, l’abonnement à Netflix est désormais compris avec celui de votre Freebox sans surcoût.

Pour être plus précis, c’est le forfait « Essentiel » de Netflix qui va être inclus dans votre abonnement Free. Celui-ci permet de profiter de Netflix sur un seul écran en simultané en définition standard. Et, vous pouvez accéder à des contenus téléchargeables pour les visionner avec votre smartphone et tablette.

Un accès au forfait Essentiel

Pour toux ceux qui veulent passer à une offre supérieure, et ajouter 2 écrans en simultané en format HD avec le forfait Standard Netflix et jusqu’à 4 écrans en format 4K en même temps avec le forfait Premium, vous devrez respectivement débourser 3 et 4 euros de plus depuis votre Freebox. Free affirme que cette migration se fait depuis votre Freebox en toute simplicité.

Outre Netflix, les abonnés des nouvelles Freebox Delta et Freebox One disposeront également du pack TV by Canal qui comprend 60 chaînes, mais pas Canal+. Au total, l’offre télé de Free inclut 600 chaînes.

L’offre Freebox Delta est proposée au prix de 49,99 € par mois (+10 € par mois pour le Player) tandis que la Freebox One est facturée 39,99 € par mois (29,99 € par mois la première année). À noter que ces deux offres proposent le forfait Essentiel de Netflix donc.

Lire plus
Réseau

Google annonce un câble sous-marin transatlantique, de la Virginie à la France

google_cloud_trans_atlantic_subsea_network.max-1000×1000

Google a annoncé le dernier d’une myriade de projets de câblage sous-marins, un processus qui se fait pendant que l’entreprise réduit ses investissements dans l’infrastructure cloud.

Le nouveau projet, connu sous le nom de Dunant, s’étendra de l’océan Atlantique de la plage de Virginie aux États-Unis à la côte atlantique française, selon un communiqué. La route rappelle le câble Internet transatlantique de 4 000 miles (soit environ 6 500 km) de Microsoft et Facebook, qui a été achevé l’an dernier, et qui va de la plage de Virginie à Bilbao, en Espagne.

Google a maintenant investi dans 13 systèmes de câblage sous-marins, mais son dernier effort représente seulement le deuxième investissement privé de l’entreprise. En effet, au début de l’année, la société a revendiqué son premier investissement entièrement solo dans un nouveau câble reliant Los Angeles au Chili en Amérique du Sud. Quelques mois plus tard, Google a investi dans un système de câble sous-marin de 6 000 miles (environ 9 700 km) reliant le Japon à l’Australie.

Pourquoi Google investit-elle dans des câbles Internet sous-marins ? Eh bien, la société a également investi des tonnes de liquidités dans son activité de cloud, qui comprend des centres de données dans le monde entier. Et pour faire le lien entre ses infrastructures terrestres réparties dans le monde entier, il lui faut un vaste réseau de câbles capable de transférer des données entre ses serveurs avec une latence minimale.

Un projet finalisé en 2020

« Dunant ajoute la capacité de réseau à travers l’Atlantique, en complétant l’un des itinéraires les plus fréquentés sur Internet, et en soutenant la croissance de Google Cloud », a noté Jayne Stowell, négociateur stratégique de Google, dans l’annonce.

De nombreuses grandes sociétés Internet investissent également dans des projets de câbles sous-marins — l’année dernière, SoftBank, Facebook et Amazon se sont associés pour un système de câble transpacifique de 8 700 miles (environ 14 000 km), qui devrait être lancé dans les deux prochaines années.

Google a déclaré qu’elle s’attendait à ce que le projet Dunant soit finalisé d’ici 2020, avec huit autres câbles annoncés précédemment qui devraient entrer en service dans le monde au cours des 18 prochains mois.

Lire plus
Réseau

Comment utiliser Cloudflare 1.1.1.1, un service DNS axé sur la vie privée

Cloudflare

La protection de la vie privée a toujours été un sujet important, mais, dernièrement, elle est devenue de plus en plus préoccupante. Des smartphones aux réseaux sociaux en passant par le trafic Internet, la protection de la vie privée numérique est devenue plus importante que jamais. Mais peu de gens prennent les mesures pour le faire, surtout parce qu’ils sont souvent non triviaux. Mais que se passerait-il si vous pouviez ajouter une couche de protection en quelques étapes assez simples, et que vous oubliiez même de le configurer ? Eh bien, il pourrait s’agir du genre d’offre que le géant de l’Internet Cloudflare est en train de faire avec son premier service de résolveur DNS pour le grand public, 1.1.1.1.

Vous pourriez penser que blognt.fr ou google.fr sont vraiment les adresses du BlogNT ou de Google, mais c’est simplement pour masquer une certaine complication. Les adresses de sites Web ne sont en réalité qu’un groupe de chiffres, un à trois chiffres regroupés par paquets de quatre. Mais, c’est beaucoup plus difficile de retenir des chiffres d’une suite de lettres pour de nombreux humains, d’où la naissance du Domain Name System ou DNS.

Le DNS est fondamentalement comme un annuaire de téléphone qui fait correspondre des noms à des chiffres. Chaque fois que vous entrez une adresse Web dans un navigateur, vous envoyez un élément de données à un résolveur DNS qui recherche l’adresse IP réelle du serveur auquel vous essayez de vous connecter. Il fait ensuite cette connexion et sa fonction se termine à ce moment-là.

Mais, il y a un léger problème avec ce système en matière de confidentialité. Par nature, un service DNS a un enregistrement des adresses que vous avez saisies. En d’autres termes, quiconque utilise ce serveur connaîtra les sites que vous avez visités. Comme la plupart des serveurs DNS sont gérés par des FAI ou une autre entreprise à but lucratif, les données DNS peuvent devenir un véritable trésor d’informations que certaines personnes mal intentionnées peuvent désormais légalement vendre aux annonceurs.

Une configuration dans l’OS et c’est tout

C’est ce qui rend le nouveau service DNS gratuit 1.1.1.1 de Cloudflare à la fois merveilleux et, en même temps, presque trop beau pour être vrai. Vous naviguez naturellement sur le Web, mais Cloudflare fait deux promesses qu’aucun autre fournisseur de services DNS n’a jamais faites. La première est qu’elle ne va pas stocker ces recherches en local, et la seconde est que le service va supprimer les journaux après 24 heures. Autrement dit, vous allez naviguer en toute discrétion.

1.1.1.1 est peut-être le résolveur de DNS qu’il nous fallait !

Configurer votre ordinateur pour utiliser ce DNS n’est pas une chose aisée, mais si vous respectez les directives ci-dessous vous ne rencontrerez aucun problème. En outre, il suffit de le faire une fois pour l’oublier et vous n’avez même pas besoin d’installer quoi que ce soit.

Voici les étapes à suivre pour modifier votre DNS sur votre système d’exploitation. Notez qu’il peut vous demander d’avoir des privilèges administrateur/super-utilisateur.

Windows

  1. Lancez le Panneau de configuration à partir du menu Démarrer
  2. Cliquez sur Réseau et Internet, puis sur Modifier les paramètres de l’adaptateur
  3. Cliquez avec le bouton droit sur votre adaptateur Wi-Fi et cliquez sur Propriétés
  4. Sélectionnez Internet Protocol Version 4 (TCP/IPv4) dans la liste et cliquez sur le bouton Propriétés sous cette liste
  5. Cliquez sur « Utiliser les adresses de serveur DNS suivantes » et entrez 1.1.1.1 dans la première ligne et 1.0.0.1 en dessous
  6. Cliquez sur OK et faites de même pour Internet Protocol Version 6 (TCP/IPv6), mais utilisez 2606:4700 : 4700 : : 1111 et 2606:4700 : 4700 : : 1001 à la place
  7. Cliquez sur OK puis sur Fermer

macOS

  1. Lancez les Préférences Système
  2. Cliquez sur Réseau et cliquez sur Avancé
  3. Sélectionnez le DNS et cliquez sur le bouton moins (-) pour effacer toutes les adresses DNS existantes
  4. Cliquez sur le bouton plus (+) pour ajouter ces chiffres un par un :

1.1.1.1
1.0.0.1
2606:4700:4700::1111
2606:4700:4700::1001

Linux

La configuration sous Linux peut être un peu plus compliquée étant donné les différents outils disponibles pour modifier les serveurs DNS. Une méthode plus générique qui fonctionne dans toutes les distributions serait d’éditer le fichier resolv.conf à l’aide d’un éditeur de texte.

  1. Lancez un terminal et éditez le fichier resolv.conf en tant que superutilisateur : sudo vim/etc/resolv.conf ou sudo nano/etc/resolv.conf
  2. Entrez les lignes de texte suivantes, chacune sur sa propre ligne :

nameserver 1.1.1.1
nameserver 1.0.0.1
nameserver 2606:4700:4700::1111
nameserver 2606:4700:4700::1001

Enregistrez le fichier, et le tour est joué.

Lire plus
1 2 3 4
Page 1 sur 4