close

Réseau

Tout sur le réseau

Réseau

Le réseau 5G privé AWS d’Amazon : un nouveau service révélé par l’entreprise

AWS, la société d’Amazon, a publié un nouveau produit et un service dans le cadre du sommet re:Invent. Il s’agit d’un nouveau service de réseau privé 5G qui garantit la confidentialité et une plateforme sécurisée. L’objectif de cette nouvelle fonctionnalité est de servir un réseau mobile privé utilisant le spectre 5G en quelques jours seulement, au lieu des mois d’attente initiaux.

AWS a publié un communiqué de presse indiquant que ses services de réseau privé 5G ont été lancés pour que les clients puissent les utiliser et en tirer parti, en présentant le nouveau spectre pour un réseau mobile sous un jour nouveau. L’objectif d’AWS d’Amazon est d’apporter un service de réseau mobile privé qui pourrait être opérationnel en quelques jours seulement, au lieu du temps d’attente initial de plusieurs mois.

Un réseau cellulaire privé peut être facilement géré et mis à l’échelle avec l’aide d’Amazon, et cela se ferait de n’importe où ou lancé n’importe où pour l’entreprise. Essentiellement, il y aurait des contrôles pour un hôte, ce qu’Amazon promet avec AWS, d’autant plus que c’est une chose importante dans l’utilisation d’Internet aujourd’hui.

L’événement re : Invent d’Amazon a apporté un grand nombre de ses nouvelles offres pour les services Web sur lesquels il s’est concentré, élargissant la plateforme pour ceux qui en ont besoin et l’utilisant pour une meilleure utilisation et expérience.

Et si l’entreprise a déjà proposé des réseaux privés par le passé, cette version serait la plus performante de toutes, avec le spectre 5G en point de mire.

Amazon AWS : Un service en pleine croissance

Amazon développe son AWS pour en faire un meilleur service en ligne qui se concentre sur un point de vue interentreprises, apportant plus que ce qui est vu sur Internet pour les personnes qui utilisent la plateforme qu’elle possède. L’entreprise s’est attachée à étendre son service à de nombreuses plateformes dans le monde, et ce grâce au centre de données qu’elle a mis en place en Nouvelle-Zélande.

La célèbre société de commerce électronique a parcouru un long chemin depuis la vente à partir d’un entrepôt et l’expédition de ses produits aux consommateurs par son réseau de services. Elle s’est transformée en une entreprise qui se concentre désormais sur le monde en ligne, disposant d’une plateforme capable d’accueillir un enjeu massif sur Internet, de la part des entreprises qui utilisent sa technologie.

Depuis lors, AWS est une plateforme populaire sur Internet pour ceux qui souhaitent mettre en place un hôte ou un serveur pour leur site Web, ainsi qu’une plateforme sur le cloud pour laquelle les services Web d’Amazon sont connus. En tant qu’entreprise qui ne cesse de croître avec les tendances de l’Internet, Amazon doit disposer de ses réseaux et services privés pour que sa clientèle puisse en profiter.

Lire plus
Réseau

La société mère de Google annule le projet de ballons Internet, Loon

Alphabet met fin à son initiative Loon mettant fin à l’ambition de la société d’utiliser d’énormes ballons pour fournir une connectivité Internet à certaines des régions les plus difficiles à atteindre du globe. En effet, Loon utilisait des ballons à haute altitude pour fournir une connexion Internet à des endroits éloignés et des lieux frappés par des catastrophes.

Le PDG du projet Loon, Alastair Westgarth, a annoncé la nouvelle dans un message en ligne publié le jeudi 21 janvier. Westgarth a déclaré qu’il n’avait pas été en mesure de transformer Loon en une entreprise commercialement viable, l’obligeant à mettre fin à ses activités dans les mois à venir après 8 ans de travail.

« Bien que nous ayons trouvé un certain nombre de partenaires volontaires en cours de route, nous n’avons pas trouvé le moyen d’obtenir des coûts suffisamment bas pour construire une entreprise durable à long terme », a écrit le PDG, ajoutant que le développement de nouvelles technologies est toujours « intrinsèquement risqué ».

Westgarth a fait l’éloge de son équipe pour avoir réalisé un certain nombre de premières, notamment en développant de nouvelles façons de faire voler en toute sécurité un véhicule plus léger que l’air pendant des centaines de jours dans la stratosphère vers n’importe quel endroit du monde, en construisant un système permettant de lancer rapidement et de manière fiable un véhicule de la taille d’un court de tennis, et en mettant en place une chaîne d’approvisionnement mondiale pour une technologie et une entreprise totalement nouvelles.

Dans un autre article, Astro Teller, qui dirige l’unité de tir au clair de lune X d’Alphabet, où Loon a commencé sa vie avant d’être transféré dans sa propre entreprise en 2018, a présenté certains des points forts du travail de l’équipe au fil des ans, en écrivant : « Des agriculteurs néo-zélandais qui nous ont permis de fixer un ballon de communication à leur maison en 2013, à nos partenaires qui ont permis de fournir une connectivité essentielle aux populations suite aux catastrophes naturelles à Porto Rico et au Pérou, à nos premiers partenaires commerciaux au Kenya, aux diverses organisations qui travaillent sans relâche pour trouver de nouveaux moyens de fournir une connectivité à partir de la stratosphère — merci beaucoup. Loon n’aurait pas été possible sans une communauté d’innovateurs et de preneurs de risques qui sont aussi passionnés que nous par la connexion de ceux qui ne sont pas connectés ».

Dégonflage

Teller a ajouté que, bien que le projet Loon soit abandonné, l’engagement d’Alphabet en faveur de la connectivité se poursuit avec un don de 10 millions de dollars pour soutenir les organisations à but non lucratif et les entreprises axées sur la connectivité, l’Internet, l’entrepreneuriat et l’éducation au Kenya, où Loon a fourni un service Internet pilote. Il a toutefois ajouté qu’il était fier des réalisations de l’entreprise et des contributions techniques qu’elle a apportées au cours des neuf dernières années. Même si ces informations ne seront pas utilisées par Loon lui-même, elles pourraient s’avérer utiles pour d’autres efforts visant à connecter le monde entier.

Westgarth et Teller ont tous deux exprimé le souhait de voir se poursuivre l’utilisation de la technologie issue du Loon. Selon Teller, l’un des objectifs immédiats est de « prendre soin des employés » en essayant de leur trouver d’autres rôles au sein de X, Google et Alphabet.

Lire plus
Réseau

Freebox Pop (V8) : une box avec Android TV à partir de 29,99 euros par mois

Comme on pouvait s’y attendre, et malgré la situation actuelle et les règles sanitaires qui en découlent, Free vient de tenir une conférence de presse physique en extérieur. Alors que les participants ont été accueillis avec un sac contenant gel hydroalcoolique et masque, c’est bien le lancement de la nouvelle Freebox qui nous intéressait. En effet, les rumeurs circulent depuis de très longs mois sur le possible lancement d’une box de nouvelle génération : voici la Freebox Pop (V8).

Avant toute chose, le patron de Free, Xavier Niel, est monté sur la scène pour affirmer que l’entreprise aurait aimé lancer cette Freebox il y a deux mois, mais qu’à cause du confinement cela n’a pas été possible. En outre, avec un discours simple et bien rodé il a affirmé que la nouvelle Freebox arrive sur le marché avec « un prix simple, sans engagement, sans mauvaise surprise, qui ne bouge pas dans la durée ». C’est évidemment ça qui fait le succès de Free, assure-t-il.

Après une Freebox Delta critiquée pour son prix, la nouvelle Freebox Pop se dégage sur 3 points clés : la connectivité, l’accès aux contenus et le rapport qualité/prix évidemment. Comme nous en avons l’habitude, l’offre de Free se base sur deux périphériques : le serveur et le player.

Freebox Pop : serveur

Côté serveur, la Freebox Pop est un petit boîtier rond qui, comme nous avons pu le voir lors de la conférence de presse, tient dans la main. Cette Freebox est capable d’atteindre une vitesse maximum en téléchargement réel de 5 Gbit/s en fibre à partager entre tous vos équipements de la maison. Le débit maximum en upload passe lui à 700 Mbit/s. Mais, pas de Wi-Fi 6 dans la box ! En effet, Free reste sur du Wi-Fi 5 (« ac »), affirmant que c’est la norme pour nos objets du quotidien à la maison.

Comme pour aller de pair avec ce choix, Free accompagne sa Freebox Pop d’un répéteur Wi-Fi interne pour augmenter la couverture de réseau. À l’instar d’autres répéteurs Wi-Fi « mesh » simple à utiliser, le répéteur de Free dispose d’une LED qui vous aidera à le positionner parfaitement à votre domicile.

Enfin, il convient de noter que la Freebox Pop a été pensée pour réduire son empreinte environnementale : elle consomme 40 % d’énergie en moins que la Revolution ou la Mini4K.

Et le Player ?

L’autre élément indisponible de nos jours avec notre box est le player associé. De loin on dirait même une Apple TV ! Côté technique, le player va se vanter d’une diffusion de la vidéo en 4K avec les technologies HDR et Dolby Vision, d’un son Dolby audio/DTS HD et compatible Dolby Atmos. En outre, le player dispose d’un port micro SD, d’un port HDMI 2.1, du Bluetooth 5.0, de 2 Go de mémoire vive et de 16 Go de stockage interne. Le plus ? Le lecteur multimédia de la Freebox Pop est compatible ChromeCast, permettant ainsi de diffuser simplement du contenu de votre smartphone, tablette ou ordinateur sur votre téléviseur. Vous n’avez plus besoin d’acheter un Chromecast séparément.

De plus, la Freebox Pop embarque une nouvelle télécommande et une nouvelle interface TV. Niel affirme qu’il s’agit “d’une interface fluide et réactive, à toute épreuve“. Les utilisateurs accéderont à plus de 500 chaînes en live dont 220 incluses, de la VOD (Netflix, Disney+, Prime Video…) et une interface intelligente qui suit vos envies et classe les chaînes. Il y a 100 heures d’enregistrement de programmes.

Disponibilité et prix ?

Cette nouvelle Freebox Pop est disponible à 39,99 euros par mois sans engagement. Et histoire d’attirer les consommateurs, Free indique que pour la première année, la Freebox Pop sera proposée à 29,99 euros. Dernier petit plus pour les futurs abonnés Freebox Pop, le forfait Free mobile sera proposé à un tarif de 9.99 euros par mois.

La Freebox Pop est disponible dès maintenant sur le site de l’opérateur !

Lire plus