close

Réseau

Tout sur le réseau

Réseau

Amazon s’apprête à lancer ses prototypes de satellites Internet l’année prochaine

Amazon s’apprête à lancer deux satellites de test pour sa constellation Internet par satellite Project Kuiper, conçue pour concurrencer des services comme Starlink et OneWeb de SpaceX. Dans un communiqué de presse publié en milieu de semaine dernière, la société indique que les prototypes, baptisés Kuipersat-1 et Kuipersat-2, seront mis en orbite par une fusée Vulcan Centaur de la United Launch Alliance (ULA) au début de l’année 2023.

L’entreprise indique que ce lancement lui permettra d’effectuer des tests sur sa technologie de réseau de satellites à l’aide de données provenant de l’espace et que ces données « aideront à finaliser la conception, le déploiement et les plans opérationnels de notre système de satellites commerciaux ».

Le calendrier marque un léger retard par rapport au plan initial d’Amazon ; l’année dernière, la société a annoncé qu’elle lancerait les prototypes au quatrième trimestre 2022, en utilisant une fusée complètement différente d’une société appelée ABL Space Systems.

Le début de l’année 2023 n’est pas très éloigné, mais il reste encore beaucoup de choses à régler pour que le lancement ait lieu dans les temps. Tout d’abord, Amazon doit terminer la construction des satellites, ce qui, selon le communiqué de presse, sera fait dans le courant de l’année. La fusée n’est pas non plus terminée — ULA a déclaré dans un communiqué de presse mercredi qu’elle prévoyait que Vulcain soit entièrement assemblé d’ici novembre et testé d’ici décembre — mais pour l’instant, elle doit encore installer les moteurs.

Il ne s’agit pas non plus d’une plateforme de lancement éprouvée ; ce sera le premier vol de la fusée.

De réels enjeux

Les deux entreprises ont des délais à respecter. Comme le souligne le Washington Post, ULA doit lancer Vulcain deux fois avant le quatrième trimestre 2023 pour prouver qu’il est suffisamment fiable pour effectuer des missions pour l’US Space Force. De son côté, Amazon doit lancer la moitié de ses satellites avant 2026 pour conserver sa licence FCC. C’est plus loin que la fin de l’année prochaine, mais étant donné que la constellation d’Amazon devrait être composée de 3 236 satellites, il faudra procéder à un certain nombre de lancements au cours des prochaines années. Trente-huit d’entre eux seront effectués à l’aide du Vulcain, tandis que plusieurs autres le seront avec des fusées d’Arianespace et de Blue Origin de Jeff Bezos.

Une fois sa flotte de satellites en orbite, Amazon affirme que son plan consiste à « fournir un haut débit rapide et abordable aux communautés non desservies et mal desservies du monde entier ». Elle a également conclu un accord avec Verizon pour servir de liaison de retour pour les tours cellulaires LTE ou 5G éloignées.

Lire plus
Réseau

Le nouveau routeur Nest Wifi de Google se prépare à l’avenir avec le Wi-Fi 6E

En juin, des rumeurs ont commencé à circuler selon lesquelles Google s’apprêtait à sortir un tout nouveau routeur Nest Wifi, tourné vers l’avenir et doté du Wi-Fi 6E. Maintenant, il semble que cet appareil vient de recevoir l’approbation de la FCC, ce qui laisse présager une sortie prochaine.

Un tout nouveau dispositif inconnu de Google s’est présenté à la FCC cette semaine avec le numéro de modèle « G6ZUC », qui, selon 9to5Google, est un nouveau dispositif Nest Wifi. En regardant les documents de la FCC, il est seulement répertorié comme un « produit sans fil », mais il s’agit plus que probablement d’un nouveau routeur.

Pour ceux qui se posent la question, le Wi-Fi 6E est une étape importante et une mise à niveau de la technologie sans fil, et beaucoup ont été frustrés lorsque le précédent Nest Wifi n’a même pas pris en charge la norme Wi-Fi 6. Cependant, il semble que ce nouveau modèle sera beaucoup plus à l’épreuve du futur.

La norme Wi-Fi 6E s’appuie sur la norme Wi-Fi 6 (802.11ax) existante et permet d’utiliser le spectre des 6 GHz tout en offrant des vitesses améliorées, des temps de latence réduits et bien plus encore. De plus, la possibilité d’accéder au tout nouveau spectre de 6 GHz devrait permettre d’éliminer la congestion du réseau et les interférences provenant d’autres appareils, qu’il s’agisse de vos appareils ou de ceux de vos voisins. Avec le Wi-Fi 6E, les utilisateurs disposeront d’un spectre plus large, de canaux plus étendus, de vitesses plus élevées et de plusieurs autres améliorations.

Les photos internes et externes du dépôt restent confidentielles et non répertoriées, mais elles détaillent la technologie sans fil embarquée ainsi qu’une « solution d’antenne propriétaire interne composée de 6 antennes » :

  • 2 antennes bi-bande 2,4 GHz/5 GHz pour le Bluetooth, Thread, 5 GHz Wi-Fi Primary
  • 2 antennes 5 GHz Wi-Fi Diversity
  • 2 antennes bi-bande 2,4 GHz/6 GHz pour le Wi-Fi

Compatible pour la maison connectée

Depuis la sortie du Nest Wifi original, les appareils de la maison connectée comme le HomePod mini d’Apple ont adopté Thread — une partie de la norme d’interopérabilité pour la maison connectée adoptée par Google, connue sous le nom de Matter. Thread peut créer un réseau dédié uniquement pour les appareils de la maison connectée, ce qui les rend plus fiables et plus réactifs, quel que soit le fabricant.

Cependant, nous ne savons pas quand le nouveau Nest Wifi de Google pourrait arriver. Les documents de la FCC mentionnent la confidentialité pendant 6 mois, ce qui suggère qu’il pourrait ne pas arriver avant un certain temps au début de 2023. Cela dit, Google pourrait sortir son routeur de nouvelle génération à peu près en même temps que ses prochains téléphones Pixel 7 et Pixel 7 Pro, la tablette Pixel Tablet, et une nouvelle Pixel Watch plus tard cette année.

Lire plus
Réseau

Le Wi-Fi 7 apportera des vitesses de 33 Gb/s à votre domicile en 2023

Qualcomm a lancé son portefeuille de réseaux Wi-Fi 7, promettant d’alimenter les points d’accès de nouvelle génération, les routeurs haute performance et les passerelles d’opérateurs avec des vitesses de 10 Gb/s, libérant ainsi tout le potentiel des progrès des télécommunications et permettant de nouvelles applications révolutionnaires.

Comme son nom l’indique, Wi-Fi 7 est la dernière génération de la technologie Internet sans fil. La normalisation en est encore à ses débuts et la World Broadband Alliance (WBA) ne prévoit pas que les premiers appareils Wi-Fi 7 soient disponibles avant 2025, mais ce calendrier pourrait être accéléré.

Toutefois, en proposant dès maintenant son portefeuille Wi-Fi 7, Qualcomm permettra à ses partenaires de créer des appareils qui améliorent les vitesses, réduisent la latence et améliorent l’efficacité du spectre, tant pour les réseaux de nouvelle génération que pour les utilisateurs actuels de Wi-Fi 6/6E.

La plateforme de Qualcomm prend en charge plusieurs canaux, trois bande de spectre sous la forme de 2,4 GHz, 5 GHz et 6 GHz, pour améliorer le débit. Elle affirmequ’une performance de pointe de 33 Gb/s est possible, ce qui signifie des connexions de 10 Gb/s pour les utilisateurs finaux.

En comparaison, la norme Wi-Fi 6E, qui utilise également la bande 6 GHz, est capable de fournir des vitesses supérieures à 2 Gb/s. L’utilisation de canaux multiples promet également de réduire les interférences dans les environnements réseau complexes, tout comme le contrôle automatique des fréquences (AFC) — une technologie qui optimise l’utilisation du spectre dans la bande 6 GHz en déterminant s’il y a des utilisateurs en place dans la bande.

Tourner vers l’avenir

Pour les consommateurs et les entreprises, cela signifie exploiter toute la puissance de la 5G et de la connectivité avancée en fibre optique pour permettre des applications gourmandes en données et sensibles à la latence, comme la téléprésence, la réalité étendue, le Métaverse et les applications de jeux immersifs.

« Qualcomm Technologies a ouvert l’ère du Wi-Fi 10 Gb/s en livrant à ses premiers clients la série Wi-Fi 7 Networking Pro », a déclaré Nick Kucharewski, Vice-président senior et Directeur général de la division Infrastructure et réseaux sans fil de Qualcomm. « En combinant la prise en charge des dernières innovations du Wi-Fi 7 avec notre architecture de produit unique, la plateforme permet des solutions allant du maillage de toute la maison aux réseaux de connectivité pour les lieux grands publics. Avec cette gamme de produits, nous anticipons une nouvelle classe de systèmes clients, tant pour les applications actuelles que pour l’écosystème Wi-Fi 7 émergent ».

Lire plus