Fermer
Smartphones

Project Ara : un prix de 100 000 dollars pour intéresser les développeurs

Pour la deuxième et dernière journée de la Project Ara Developers Conference à Mountain View, en Californie, Paul Eremenko, la personne, conduisant l’ambitieuse initiative de Google, a dévoilé des plans pour un concours avec pas moins de 100 000 dollars de prix afin d’encourager les développeurs de commencer à concevoir des modules pour le fameux Projet Ara. L’annonce a été faite une semaine après que l’équipe ait publié ses premières ressources de développement pour le projet.

Le concours, qui on espère aura pour but d’inciter les développeurs à concevoir un ensemble de modules utiles pour le révolutionnaire smartphone, sera officiellement dévoilé le mois prochain. Les autres prix comprennent tous les frais payés de voyages vers d’autres Ara Developers Conference qui se tiendront dans les prochains mois. Les participants ont jusqu’au mois de septembre afin de soumettre leurs idées de modules.

Pour participer au concours, les développeurs doivent d’abord présenter un aperçu de leurs idées de module avec un accord de prêt de matériel afin qu’ils puissent recevoir des outils spéciaux pour construire leur idée révolutionnaire.

“Google veut un module fonctionnel, autour du prototype même de Google, ou du propre prototype du développeur”, a déclaré Eremenko au public lors de la conférence d’hier, ajoutant que les participants doivent concevoir non seulement le module, mais aussi des applications nécessaires à ce dernier.

Project Ara : un prix de 100 000 dollars pour intéresser les développeurs

Les candidatures seront jugées en fonction de leur originalité, ainsi que leur nouveauté, l’élégance et la qualité globale. Le potentiel de commercialisation sera également pris en considération.

Selon les premières informations, le premier endosquelette du Project Ara devrait arriver dans les boutiques l’année prochaine avec un prix avoisinant les 50 dollars. Une fois en possession de ce dernier, les acheteurs pourront alors construire leur smartphone en fonction de leurs besoins et des habitudes qu’ils ont avec un tel dispositif, en choisissant parmi différents modules, chacun offrant une fonctionnalité différente.

L’idée d’avoir un smartphone hautement personnalisable entre les mains a émergé l’an dernier par la Advanced Technology and Projects Group (ATAP), qui faisait partie de Motorola Mobility, avant que Google acquiert cette dernière, la revendant par la suite à Lenovo au début de l’année, gardant tout de même le projet de ATAP.

Mots-clé : GoogleProject Ara
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.