close
Actualités

Meta cède sa plateforme d’IA PyTorch à la Fondation Linux

Meta cède sa plateforme d'IA PyTorch à la Fondation Linux

Meta a annoncé qu’il cédait sa plateforme d’intelligence artificielle (IA) PyTorch à la Fondation Linux. Créé par Facebook en 2016, PyTorch est un framework d’apprentissage profond qui a été utilisé pour de nombreux projets d’IA, en mettant l’accent sur les projets d’apprentissage automatique (ML).

La propriété de la plateforme sera désormais reprise par la nouvelle Fondation PyTorch de la Fondation Linux, dont le conseil d’administration est composé de représentants d’AWS, d’AMD, de Google Cloud, de Meta, de Microsoft et de NVIDIA, et qui affirme qu’elle « travaillera en étroite collaboration avec les mainteneurs du projet et la communauté des développeurs pour soutenir et se concentrer sur l’évolution de son écosystème ».

L’un des principaux avantages de PyTorch est qu’il permet aux développeurs d’utiliser Python comme principal langage de programmation. Cela est particulièrement bénéfique étant donné la flexibilité et l’adoption généralisée de ce langage de développement.

En outre, comme PyTorch utilise un framework accéléré par les processeurs graphiques, de nombreux développeurs qui préfèrent utiliser les GPU pour exécuter des modèles ML pourront en bénéficier.

L’outil de traduction « M2M-100 » de Facebook, capable de traduire entre n’importe quelle paire de 100 langues sans avoir besoin de recourir à des traductions en anglais, est l’une des applications de l’apprentissage automatique de PyTorch.

Quatre principes clés

Selon Meta, la nouvelle Fondation PyTorch se concentrera sur quatre principes clés : rester ouvert, maintenir une image de marque neutre, rester équitable et forger une identité technique forte.

La société mère de Facebook espère non seulement que le transfert de propriété à un organisme indépendant contribuera à jeter les bases de ces quatre principes, mais aussi que cette initiative « [garantira] que les décisions seront prises de manière transparente et ouverte », alors que le géant mondial de la technologie est critiqué sous tous les angles, notamment en ce qui concerne ses algorithmes.

Pour l’avenir, Meta affirme qu’elle reste engagée dans le projet et qu’elle continuera à y investir, parallèlement au soutien que PyTorch recevra de nombreuses autres entreprises.

Tags : Fondation LinuxIAMetaPyTorch
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.