close
Maison connectée

La HomePod mini d’Apple disposerait d’un capteur secret de température et d’humidité

La HomePod mini d'Apple disposerait d'un capteur secret de température et d'humidité

Selon Bloomberg, la mini enceinte connectée HomePod mini d’Apple est équipée d’un capteur de température et d’humidité dont l’emplacement n’a pas encore été révélé. L’emplacement exact du capteur a été confirmé par iFixit, et il semble être placé loin des composants internes de l’enceinte afin qu’il puisse mesurer la température externe. Le capteur exact utilisé est un capteur numérique d’humidité et de température HDC2010 de 1,5 x 1,5 mm de Texas Instruments.

Bien que le capteur ne soit pas actuellement utilisable par les propriétaires de la HomePod mini, selon Bloomberg, Apple a discuté en interne de la possibilité de permettre au capteur de fournir des informations à d’autres appareils de la maison connectée comme les thermostats ou les ventilateurs. Cela pourrait donner aux équipements connectés davantage d’informations sur la chaleur d’une pièce ou permettre à l’enceinte de déclencher un appareil comme un ventilateur s’il détecte qu’une pièce a atteint une certaine température. La fonctionnalité pourrait fonctionner à travers HomeKit, l’écosystème de maison connectée d’Apple, qui s’intègre actuellement à des dizaines de thermostats connectés à Internet.

Lancée en novembre 2020, la HomePod mini était initialement une petite sœur plus petite et plus abordable de la HomePod originale. Maintenant, avec cette version plus grande officiellement abandonnée, le modèle à 99 euros est la seule enceinte connectée qu’Apple propose.

Cependant, comme la HomePod originale, elle a toujours eu pour objectif d’être plus qu’un simple moyen d’écouter de la musique. Bien qu’Apple ait utilisé des fonctionnalités telles que l’ultra large bande pour rendre plus simple le passage de la lecture d’un appareil iOS à la HomePod mini, ainsi que l’intégration étroite d’Apple Music, l’enceinte dispose également d’une radio « Thread » pour une future intégration avec des appareils de la maison connectée.

Apple n’utilise pas encore le matériel Thread, mais ce n’est pas la seule partie de l’enceinte qui a apparemment été intégrée pour offrir une certaine évolution à l’avenir.

Une puce qui pourrait être très utile

Amazon a déjà inclus des capteurs de température dans des enceintes Echo comme son modèle 2020, où le capteur peut être utilisé pour déclencher d’autres appareils depuis des routines Alexa. Pendant ce temps, Google vend des capteurs autonomes depuis sa sous-marque Nest, et son Nest Hub annoncé la semaine dernière comprend également un capteur intégré analogue pour aider à surveiller la température de votre chambre pendant votre sommeil.

Bien qu’Apple ait refusé de commenter le rapport de Bloomberg, il est arrivé au moins une fois qu’elle intègre du matériel dans un appareil qui n’a été officiellement activé que plusieurs mois plus tard. Bloomberg note que l’iPod touch 2008 comprenait une puce Bluetooth, mais qu’il n’a pu se connecter à des appareils Bluetooth que l’année suivant sa sortie. L’espoir est qu’une mise à jour logicielle analogue soit prévue pour le HomePod mini. Pour ceux qui sont intéressés, les nouveaux firmwares majeurs du HomePod ont tendance à sortir à l’automne de chaque année.

Étant donné les ambitions d’Apple dans le domaine de la maison connectée et de l’utilité des capteurs de conditions ambiantes, il semble probable que la mystérieuse puce de la HomePod mini finira par être activée.

Tags : AppleHomePod Mini
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.