close
Apple

Les 5 plus grandes annonces de l’événement Apple « One More Thing »

Les 5 plus grandes annonces de l’événement Apple « One More Thing »

Apple a eu quelques mois bien remplis. D’abord les iPad, puis les iPhone, et aujourd’hui les nouveaux Mac. Dans le prolongement de sa promesse faite lors de la WWDC en début d’année, lors de son événement « One More Thing », Apple a annoncé ses premiers Mac équipés d’une puce ARM, marquant ainsi le début d’une nouvelle ère pour la société.

La nouvelle gamme Apple Silicon promet des améliorations spectaculaires des performances et de l’autonomie grâce à une architecture plus efficace, bien que les développeurs doivent maintenant faire la transition pour tirer le meilleur parti du nouveau matériel.

Voici tout ce qu’Apple a annoncé lors d’un événement assez concis.

La puce M1 d’Apple

La puce M1 d’Apple est conçue pour les appareils compacts. Elle fait ses débuts dans les nouveaux MacBook Air, MacBook Pro et Mac mini. La puce Apple M1 semble être essentiellement une version surpuissante de la puce Apple A14 Bionic qui a fait ses débuts dans les nouveaux iPad et iPhone, ajoutant deux cœurs au CPU et doublant le nombre de cœurs sur le GPU. La moitié des cœurs du CPU sont censés être à haute performance, tandis que l’autre moitié est axée sur le haut rendement. Cette combinaison devrait théoriquement permettre à la puce M1 d’offrir davantage de performances par watt que les appareils concurrents.

La A14 était déjà une puce d’une puissance impressionnante, dominant facilement le marché de l’ARM mobile, et l’ajout d’un moteur neural dédié signifie que la puce peut gérer les tâches d’apprentissage machine jusqu’à 11 fois plus vite que les anciennes puces Intel ne le pouvaient, selon Apple.

Bien qu’Apple utilise la même puce dans les trois appareils, l’entreprise est encore capable de différencier leurs performances dans une certaine mesure. Certains SKU semblent être équipés de 7 cœurs GPU et d’autres de 8. La société peut également faire fonctionner les processeurs à des vitesses d’horloge différentes selon les appareils, en fonction de leurs capacités thermiques. Le MacBook Air n’a pas de ventilateur, par exemple, alors que le MacBook Pro de 13 pouces en a un.

Pour en savoir plusApple introduit la puce M1 pour alimenter ses nouveaux Mac ARM

MacBook Air

Le nouveau MacBook Air ressemble beaucoup à l’ancien MacBook Air. De l’extérieur, il semble presque impossible de les distinguer. À l’intérieur, l’appareil fonctionne avec la puce M1 susmentionnée qui promet des gains de performances importants lorsqu’elle est associée à des applications créées pour la nouvelle puce.

Au total, Apple affirme que le MacBook Air peut fournir des performances CPU jusqu’à 3,5 fois plus rapides et des performances graphiques 5 fois plus élevées que la précédente génération. Il n’y a pas de ventilateur cette fois-ci — c’est dire l’efficacité de la nouvelle puce M1.

L’autonomie de la batterie est également nettement améliorée, puisqu’elle peut soi-disant fonctionner pendant 15 heures de navigation sur le Web ou 18 heures de vidéo, soit 6 heures de plus qu’auparavant. Et comme nous sommes en 2020, Apple affirme qu’elle peut aussi durer deux fois plus longtemps pour les appels vidéo.

Le portable est disponible sur Apple.com à partir de 1 129 euros et sera livré la semaine prochaine.

Pour en savoir plusApple annonce un MacBook Air équipé du processeur M1 à 1 129 euros

MacBook Pro 13 pouces

Le nouveau MacBook Pro 13 pouces est à peu près la même histoire que le MacBook Air. Il est essentiellement identique, mais Apple affirme qu’il est 2,8 fois plus rapide que la génération précédente et qu’il peut offrir des performances qui changent la donne pour la compilation de code, le transcodage de vidéos, l’édition de photos haute résolution, etc.

Il possède également la plus longue autonomie de batterie jamais obtenue sur un Mac, capable de tenir pendant 17 heures en navigation sur le Web et 20 heures en lecture vidéo. Apple affirme que ses ports USB 4 Thunderbolt supportent une résolution 6K avec le Pro Display XDR.

Le MacBook Pro de 13 pouces est disponible à partir de 1 449 euros, et est également disponible dès aujourd’hui.

Pour en savoir plusApple annonce un nouveau MacBook Pro de 13 pouces avec la puce Apple M1 à 1 449 euros

Mac mini

C’est un peu vieux, mais le nouveau Mac mini offre — vous l’avez deviné — des performances 3x plus rapides que la précédente génération et des performances graphiques jusqu’à 6x plus rapides. Les tâches d’apprentissage machine peuvent être exécutées jusqu’à 15 fois plus vite que par le passé. Les ports à l’arrière du Mac mini supportent l’USB 4 et le Thunderbolt et il peut se connecter au Pro Display XDR avec une résolution 6 K.

Il commence à 799 euros. La disponibilité est la même que ci-dessus : il est en vente aujourd’hui et sera livré la semaine prochaine.

Pour en savoir plusApple annonce un nouveau Mac mini avec la puce Apple M1 à partir de 799 euros

macOS Big Sur arrive le 12 novembre

Vous n’aurez pas à attendre longtemps la dernière itération de macOS : l’entreprise précise que macOS Big Sur sera lancée le 12 novembre.

La mise à jour apporte un design rafraîchi qui est décidément plus proche de celle d’iOS. C’est tout à fait approprié, si l’on considère qu’avec macOS Big Sur, les Mac équipés de la puce M1 pourront faire tourner des applications iOS et iPad en natif.

Pour en savoir plusApple lancera macOS Big Sur ce jeudi 12 novembre

Et c’est tout ! Si vous voulez regarder l’événement d’Apple vous-même, il est déjà sur YouTube — où vous pouvez regarder la vidéo intégrée ci-dessous.

Tags : AppleApple EventOne More Thing
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.