Fermer
Google

Le service de vidéoconférence Google Meet est désormais gratuite pour tous

Le service de vidéoconférence Google Meet est désormais gratuite pour tous

Google ouvre son service de vidéoconférence Google Meet à tous ceux qui veulent l’utiliser, au lieu de le proposer uniquement aux entreprises et aux établissements d’enseignement par G Suite. Jusqu’à présent, vous pouviez participer à un appel Meet sans être un utilisateur payant, mais vous aviez besoin d’un compte G Suite payant pour lancer les appels.

En effet, le géant de la recherche indique que toute personne disposant d’un compte Google pourra désormais créer des réunions gratuites pouvant accueillir jusqu’à 100 personnes d’une durée indéterminée, même si, après le 30 septembre, elle pourra limiter la durée des réunions à 60 minutes.

Néanmoins, et comme mentionnée ci-dessus, cette exigence relative au compte Google est importante. Les personnes ne pourront pas simplement cliquer sur un lien et participer à une réunion, elles devront être connectées. Ainsi, les réunions pourront être mieux contrôlées par leurs hôtes, ce qui, espérons-le, éliminera le néfaste effet de « Zoombombing ».

Google introduira également d’autres mesures de sécurité : les personnes qui ne sont pas explicitement ajoutées à une réunion par une invitation dans l’agenda seront automatiquement inscrites dans une salle verte lorsqu’elles tenteront de se joindre à une réunion, et ne seront admises que si l’hôte les y autorise. La version gratuite ne proposera pas non plus de numéros de téléphone fixe pour les réunions.

Ces mises en garde axées sur la sécurité sont la façon dont Google différencie son produit Meet de Zoom, qui a connu une montée en flèche ces derniers mois et a pris Google et Microsoft à contre-pied. L’attention accrue portée à Zoom a révélé une litanie de problèmes de sécurité, que l’entreprise en pleine croissance s’est empressée de résoudre.

Mais, Google semble espérer qu’il y a encore une ouverture pour les personnes qui se méfient de Zoom.

Des nouveautés

Google Meet a récemment été mis à jour pour prendre en charge une vue « galerie », qui consiste à placer tous les participants dans une seule grille dont Zoom a largement popularisée. Ce nouveau mode est disponible dans des applications sur les plateformes mobiles et sur les navigateurs de bureau. Enfin, Meet est également intégré à Gmail. De la même manière que Microsoft a tiré parti de sa position dominante sur Office pour amener les gens à Teams, Google utilise pleinement la puissance de Gmail pour promouvoir son application de vidéoconférence intégrée.

Parallèlement à la disponibilité de Meet pour les consommateurs, Google dévoile une nouvelle version de G Suite qu’il appelle « G Suite Essentials », qui comprend Meet et également Google Drive, mais pas Gmail. Tous les clients actuels de G Suite auront toujours un accès gratuit à Meet jusqu’au 30 septembre.

Une grosse utilisation

Google a également profité de l’annonce d’aujourd’hui pour partager quelques nouvelles statistiques autour de Meet. La semaine dernière, le nombre de participants aux réunions quotidiennes de Meet a dépassé les 100 millions, et grâce à cela, Meet accueille désormais 3 milliards de minutes de réunions vidéo. L’utilisation quotidienne de pointe est multipliée par 30 depuis janvier. Cela représente beaucoup de temps passé en réunion.

Pour bien démarrer avec Google Meet, n’hésitez pas à lire cet article.

Mots-clé : GoogleGoogle MeetMeet
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.