Fermer
Smartphones

Selon DxOMark, le Huawei P30 Pro est le nouveau meilleur photophone

Selon DxOMark, le Huawei P30 Pro est le nouveau meilleur photophone

Comme prévu, DxOMark a un nouveau roi. Si vous recherchez un smartphone qui pourrait remplacer votre reflex d’entrée de gamme, le Huawei P30 Pro est peut-être celui qui pourrait vous faire de l’œil. Du moins, cela semble être la conclusion à laquelle DxOMark est parvenue lors de son examen. Huawei s’est en effet surpassé et a même battu son meilleur photophone actuellement sur le marché, le Mate 20 Pro, mais la question reste de savoir si les coûts vont justifier ce zoom supplémentaire et l’effet bokeh.

Le Huawei P30 Pro met l’accent, sans faire de jeu de mots, sur le nouveau système d’objectif périscope et le capteur de temps de vol (ToF). C’est exactement là où le smartphone excelle dans les critères de référence de DxOMark. La société a attribué au Huawei P30 Pro un score total de 112 points, mieux que le Mate 20 Pro (109) et le P20 Pro (109). Le dernier produit phare de Huawei a obtenu un score de 119 points pour la partie photo, et un score de 97 points pour la vidéo.

Le nouveau système d’objectif, qui peut être crédité à OPPO en premier lieu, permet au Huawei P30 Pro d’atteindre un zoom 10x tout en contenant davantage de détails que d’autres qui doivent s’appuyer sur un zoom numérique et des algorithmes. Cela dit, le téléobjectif prend apparemment un peu de temps pour se verrouiller sur les sujets avec une mise au point automatique.

En revanche, le capteur ToF ne se limite pas aux applications de réalité augmentée. Huawei l’utilise pour produire ce que DxOMark prétend être le meilleur bokeh du monde – et dépasser l’excellent Pixel 3, actuellement vanté dans ce domaine. Le fait de pouvoir percevoir la profondeur mieux qu’un simple capteur de profondeur permet au P30 Pro de mieux séparer et rendre flous les objets derrière et devant le sujet.

Pas le meilleur selfiephone

Cela ne veut pas dire que la Huawei P30 Pro n’excelle pas dans d’autres domaines, mais qu’elle n’est peut-être pas aussi exceptionnelle que ces deux-là. DxOMark vante notamment les capacités de zoom du smartphone, le niveau de détail de tous les scénarios (y compris en basse lumière), les effets de profondeur et la mise au point automatique rapide. Mais, il semble moins convaincu pour sa gamme dynamique plus étroite, des artefacts, et une faible saturation.

Le Huawei P30 Pro a également été salué pour ses performances vidéo, car la société de tests a particulièrement salué la stabilisation d’image, les capacités de mise au point automatique, les niveaux de bruit dans une lumière décente, les détails et le rendu des couleurs. Mais la société a annoncé les niveaux de bruit dans les environnements faiblement éclairés, les « instabilités » de l’exposition et de la balance des blancs, ainsi que les modifications du débit de trame lors du panoramique.

Cependant, ce n’est pas le meilleur selfiephone de DxOMark, un titre qui appartient toujours au récent Galaxy S10+. Ce n’est pas surprenant si l’on considère que l’absence de capteurs supplémentaires à l’avant du Huawei P30 Pro lui donne une profondeur de champ et une mise au point limitées. Son traitement HDR, dont la société se vante, crée aussi un peu plus de bruit, mais, dans l’ensemble, DxOMark le considère toujours comme une excellente caméra frontale.

Mots-clé : DxOMarkHuaweiHuawei P30 Pro
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.