close
Smartwatches

LG G Watch : elle arriverait cet été au prix de 199 euros

Peu de temps après que Google ait introduit sa plateforme Android Wear dédiée à tous les objets connectés et plus particulièrement aux smartwatchs, à la fois LG et Motorola ont annoncé leur intention de lancer de nouvelles smartwatchs basées sur ce nouveau système d’exploitation.

Selon Les Numériques, la branche française de LG a vendu la mèche sur la date de sortie de la LG G Watch, et son prix. Selon la source, la smartwatch, LG G Watch, sous Android Wear sera disponible en juin prochain, et au prix de 199 euros.

Si la rumeur de la date de sortie de la G Watch se révèle être vérifiée, alors la smartwatch de LG sera disponible à temps pour la Google I/O, qui aura lieu le 25 et 26 juin à San Francisco. Si c’est le cas, Google pourrait fournir en tant que présent la nouvelle montre aux participants de la I/O. Bien sûr, la Moto 360 pourrait aussi faire son apparition à la conférence, mais cela reste à voir.

LG G Watch : elle arriverait cet été au prix de 199 euros

Les récentes informations entourant la G Watch ont suggéré que la première smartwatch sous Android Wear développée par LG va arriver avec un écran optimisé pour offrir une excellente autonomie, des bracelets interchangeables, et un écran carré qui pourrait être de 1,6 pouces offrant une résolution de 280 × 280 pixels. Enfin, il est répandu qu’elle offrirait 512 Mo de mémoire vive, et une capacité de stockage interne de 4 Go.

Au cours de la dernière année, divers fabricants se sont lancés sur ce marché avec plus ou moins de réussite. À l’heure actuelle, il est difficile de prédire si Android Wear a l’étoffe d’apporter nativement Android à notre poignet, et ainsi conquérir des consommateurs pas réellement convaincus par de tels dispositifs.

Tags : Android WearG WatchIO 2014LG
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.