Fermer
ActualitésGoogle

Chrome OS : Ce que l’on est en droit d’attendre de la Google I/O

L’annuelle conférence des développeurs I/O de Google commence ce soir – 18 heures en France, et les rumeurs ne manquent pas sur la toile ! Va-t-on avoir le successeur de la Nexus 7 avec une nouvelle version d’Android ? Qu’en est-il de Chrome OS ? Allons-nous également avoir une nouvelle version du système d’exploitation du géant de la recherche pour aller avec le Chromebook Pixel récemment publié ?

En parlant de la conférence de cette année à Wired, Sundar Pichai, responsable à la fois de Chrome OS et Android, a averti que les choses seront différentes cette année, puisque le spectacle sera davantage orienté pour les développeurs que les consommateurs, ce qui signifie qu’un lancement majeur de divers dispositifs ne sera probablement pas à l’ordre du jour.
Il poursuit en indiquant que tant sur ​​Android et Chrome, “cette I/O va se concentrer sur toutes les choses que nous faisons pour les développeurs, afin qu’ils puissent développer de meilleures choses”.

Avec l’accent cette année sur les développeurs au lieu de produits, que pouvons-nous attendre du propre système d’exploitation de Google ? Voici ce que nous savons sur ce qui peut ou ne peut pas être annoncé cette semaine au sujet de Chrome OS et les dispositifs l’intégrant.

Une fusion Chrome et Android ? Pas encore

Nous allons commencer avec quelque chose qui ne vient pas de Chrome : Android. Bien que Pichai a repris en main les deux plateformes l’année dernière, sa récente entrevue à Wired confirme que – au moins pour le moment – Android et Chrome ne seront pas fusionnés en partie parce que celle-ci poserait quelques problèmes aux développeurs. Cependant, il n’a pas exclu que les deux plateformes fusionnent à un certain moment. “Donc, à court terme rien ne change”, a déclaré Pichai. “Sur le long terme, les ordinateurs vont dicter les changements”.

Centre de notifications

D’après les indices de Chromium (le code du navigateur open source sur lequel est basé Chrome), il semble que Chrome OS puisse disposer de son propre centre de notification. Bien que les notifications aient été un symbole d’Android, Chrome n’a pas eu une place centrale pour les alertes. Alors que Pichai mentionne que Android et Chrome ne sont pas voués à être fusionnés, c’est un domaine où nous pourrions voir Chrome adopter l’une des caractéristiques d’Android. De plus, un centre de notification serait favorable à une autre application qui est répandue pour apparaître sur Chrome : Google Now.

Les notifications pourraient arriver sur Chrome OS

Google Now

Google Now, un assistant personnel introduit dans Android 4.1 JellyBean, est certainement sur le point d’arriver pour Chrome OS. Le “Happiness Evangelist” impliqué depuis fort longtemps dans le développement de Chromium et Chromium OS, François Beaufort, a récemment découvert des portions de code relatives à Google Now dans le code de Chrome OS et le navigateur Chrome pour Windows.
Pour ceux qui ne connaissent pas Google Now, ce dernier récupère toutes les informations de votre compte Gmail, de votre agenda ainsi que des autres produits Google pour faire le point sur ​​les événements, la météo, le trafic et votre voyage. De plus, il sera aussi utile au bureau que sur la route, puisque l’on retrouve l’application sur Android et depuis peu sur iOS.
Pour cette I/O 2013, on peut légitimement penser que Google Now aura quelques améliorations, comme le centre de notification mentionné ci-dessus. On parle aussi de Google Now sur OS X !

Messagerie unifiée

Il y a environ un mois, TechRadar a publié quelques captures d’écrans provenant d’une source anonyme montrant une nouvelle version du chat de Google. Cette version inclut Google Talk, le chat Google+, et les Hangouts, unifiant ainsi tous les produits de messagerie de Google, tout comme Microsoft l’a fait récemment avec Messenger, Skype, et Outlook.com.
Non seulement l’unification a un réel sens, mais elle encouragerait également les utilisateurs à s’engager plus avec Google+, donnant ainsi au réseau social le coup de pouce tant souhaité par le géant de la recherche. Si différentes rumeurs ont commencé par indiquer que ce service de messagerie unifiée serait nommé “Babel”, plus récemment nous avons entendu qu’il sera simplement nommé “Hangouts”.

Messagerie unifiée sur Chrome OS

Le jeu social

Android Police a découvert que Google est sur ​​le point de lancer un service de jeu social qui permettrait aux utilisateurs de synchroniser les sauvegardes afin de réaliser de meilleurs scores, ainsi que d’affronter leurs amis, d’inviter des amis à jouer à certains jeux et répondre à des invitations similaires, de discuter avec ces derniers dans les jeux, un peu comme le Game Center d’Apple.

Bien qu’il semble que le service soit lancé sur Android, il y a beaucoup d’applications et de jeux disponibles sur Chrome, ce qui signifie que le pré-supposé “Google Play Games” fasse ses débuts sur les deux plateformes. Nous verrons ce qui arrivera, mais Google pourrait finir par s’initier sur ce secteur de marché, et ainsi combler l’espace de jeux mobiles et de bureau cette semaine.

Service de souscription de news ?

Si le Google Play Store dispose d’une quantité non négligeable de lecteurs, c’est notamment grâce à la section “Livres” de la boutique, qui comprend un certain nombre de lectures qui ne sont plus disponibles sous forme physique. Depuis de nombreux journaux ont eu le même sort, et il est logique que Google soit en passe de s’aventurer sur ce territoire qu’est la presse.
De plus, je suis prêt à parier que Google est jaloux de la popularité de Flipboard, Pulse, et d’autres applications de curation d’actualité. La numérisation au grand format d’un journal sur un Chromebook à écran tactile serait une belle convergence de la vieille école et celle de la nouvelle technologie

Un service de streaming audio

S’appuyant sur ​​Google Musique et l’introduction récente des abonnements sur YouTube, Google est peut-être sur le point de construire son propre service de musique en streaming par abonnement, à la Spotify. Si Google Musique est déjà capable de vous permettre d’écouter votre collection personnelle sur la route, les seuls réels obstacles à l’obtention d’un service de streaming sont des négociations avec les labels de musique et la création d’un modèle d’abonnement.
Apple et Amazon sont à la fois répandus pour disposer également de leur propre service d’abonnement de streaming cette année, il est donc logique que Google souhaite présenter celui-ci dès le début de la compétition, et ce en annonçant son service à la Google I/O. Quelle meilleure façon de montrer le nouveau service sur Android et Chromebook ?

Intégration sur le cloud renforcée

Chrome OS pourrait permettre de gérer d’autres services de stockage sur le cloud

Actuellement, Chrome OS favorise Google Drive pour le stockage sur le cloud, mais il y a eu une demande de fonctionnalité déposée sur le tracker de Chromium pour permettre à d’autres services de stockage sur le cloud d’être pleinement intégrés dans le gestionnaire de fichiers de Chrome OS.
L’idée est qu’un service comme Dropbox ou SugarSync apparaisse comme un autre lecteur, un peu comme brancher une clé USB, sur le côté gauche dans le gestionnaire de fichiers.
Si cette nouvelle fonctionnalité s’avère très intéressante, on ne sait pas si elle va réellement apparaître dans la nouvelle version de Chrome OS et si elle sera dévoilée lors de la Google I/O. Bien que si elle ne soit pas annoncée cette semaine, rassurez-vous c’est une fonctionnalité qui sera finalement disponible prochainement dans Chrome OS.

Chromebook

Bien que Pichai aiit dit que la conférence de cette année se concentrera davantage sur les développeurs que sur les produits, il y a fort à parier que nous verrons un nouveau Chromebook cette semaine. Tout d’abord, nous savons qu’il va y avoir des Chromebooks dotés de la nouvelle puce d’Intel Haswell.
Cependant, Haswell sera officiellement annoncé que le 2 juin, donc si Google doit annoncer un Chromebook embarquant un Haswell, il ne sera probablement pas en mesure de nous dire ce qu’il y a sous le capot avant le mois prochain. Il est beaucoup plus probable que nous verrons un Chromebook embarquer un Tegra 4 qui s’est retrouvé dans le code source de Chromium comme nommé “puppy”. Le Chromebook Puppy est susceptible d’être une machine de milieu de gamme avec une plus grande autonomie de la batterie que ce qui est actuellement disponible sur les Chromebooks, et il pourra même offrir un écran tactile.
Alternativement, cette machine pourrait également être le Chromebook quad-core de Samsung qui a été désigné dans le code comme “daisy_spring”, et qui est probablement un rafraîchissement de la déjà très populaire Samsung Chromebook Série 3.

Restez à l’écoute à partir de 18h sur la keynote d’ouverte de cette I/O 2013, et ainsi voir si les prédictions pour Chrome OS sont exactes !

Mots-clé : Chrome OSIO13IO2013prédictions
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.