close
Mobile

Android et iOS dépassent pour la première fois BlackBerry dans les entreprises

Depuis que les smartphones ont commencé à jouer un rôle sur le lieu de travail, BlackBerry a été considéré comme le leader incontesté ! En effet, depuis le début des années 2000, BlackBerry a très rapidement récupéré des parts de marché dans le domaine du mobile “intelligent” au sein des entreprises, et ce grâce à quelques innovations bien placées et une excellente compréhension du besoin des usagers professionnels. Le gros plus était l’apport d’une méthode efficace du “push” pour les mails sur le dispositif, contrairement à ses concurrents, combiné ça avec des niveaux de sécurité très élevés et une technologie de compression des données qui minimise la bande passante nécessaire ! Autrement dit, BlackBerry est était vraiment un excellent choix…

Cependant, comme vous pouvez le voir ci-dessus, je parle au passé puisque cela a quelque peu changé depuis quelques mois, années maintenant. En effet, alors que je vous précisais en début de mois que BlackBerry connaissait des pertes dans tous les domaines, et cela pourrait changer pour la première fois cette année dans le “monde professionnel”.
Selon une étude publiée par l’International Data Corporation (IDC), les smartphones intégrant iOS et Android commencent à évincer BlackBerry au sein des entreprises, en remplacement de ce qui a été le choix dominant pour les entreprises tout au long des quatre dernières années.

Android et iOS dépassent pour la première fois BlackBerry dans les entreprises

Selon les conclusions les plus récentes, les ventes des dispositifs Android atteindraient 87,7 millions d’unités tandis que l’iPhone devraient atteindre les 37,1 millions d’ici la fin de l’année. En outre, les ventes corporatives pour Android et iPhone ont atteint respectivement 15,1 millions et 31,1 millions d’unités. Ces chiffres dépassent de loin ce que l’IDC a prévu pour le BlackBerry de RIM, qui selon les chiffres pourraient être distribués à près de 5,2 millions d’employés et 14,8 millions de consommateurs. Comme point de comparaison, le fer de lance des ventes de l’entreprise BlackBerry en 2011 a atteint 22,4 millions d’unités vendues.

“Blackberry continues to be the gold standard for security”, reconnait l’IDC, mais a continué à dire que le manque d’intérêt pour la plateforme pourrait rendre difficile le développement de celle-ci par RIM. Selon Apple Insider, l’iPhone devrait devenir le leader des smartphones en entreprise et pourrait atteindre les 68,9 millions ventes en 2016.

Comme le rapporte le rapport, la plateforme iOS bien encrée et sécurisée d’Apple gagne du terrain de jour en jour au sein des entreprises, puisqu’il précise que celles-ci achètent des iPhones “en masse”. Alors qu’Android se peut vanter de disposer de davantage de développeurs et d’une plus grande variété de dispositifs susceptibles de plaire aux employés, la fragmentation de son système d’exploitation pourrait être gênant pour les entreprises. Android a “plus de lacunes en matière de sécurité que ses concurrents”, ce qui pourrait donner à l’iPhone un solide avantage.

Ces nouvelles arrivent alors que RIM se prépare à lancer son nouveau système d’exploitation, BlackBerry 10, en janvier 2013, ce qui peut être considéré comme une cruciale tentative de regagner un peu de parts de marché sur le mobile par rapport aux géants Android et iOS, et même Windows Phone.
Alors que l’IDC prévoit l’avenir de RIM comme un peu sombre, certains observateurs du marché ont exprimé leur optimisme. Sur le blog officiel de BlackBerry, et plus particulièrement une vidéo, nous avons pu apercevoir quelques nouvelles fonctionnalités qui arrivent avec BB10, dans l’espoir de fournir une certaine excitation pour ce que RIM espère être un nouveau départ !

Croyez-vous toujours en la réincarnation de RIM ? Au sein de votre entreprise, disposez-vous toujours de BlackBerry, ou êtes-vous sur iOS ou Android ?

Tags : BlackberryBlackBerry 10entrepriseetudeRIM
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.