close
Smartphones

Le Pixel 6 se vanterait de l’ultra large bande et une puce 5G de Samsung

Le Pixel 6 se vanterait de l'ultra large bande et une puce 5G de Samsung

Google aurait choisi Samsung plutôt que Qualcomm pour développer le modem 5G des Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Cette information émane de Stephen Nellis et Paresh Dave de Reuters, qui ont cité des « sources familières avec la question ».

C’est une bonne nouvelle pour Samsung, mais une mauvaise nouvelle pour Qualcomm, qui a créé à la fois les processeurs et les modems utilisés dans les précédents modèles du smartphone Pixel. Alors que Qualcomm continuera à fournir des puces pour le Pixel 5a, les flagships de nouvelle génération de Google fonctionneront plutôt avec le chipset Tensor de Google, qui est construit en interne, et le modem 5G de Samsung.

Il s’agit -là d’une nouvelle intéressante pour les personnes qui possèdent des actions de Google, Samsung et/ou Qualcomm, ou qui réparent, démontent ou vendent régulièrement des smartphones haut de gamme. Pour tous les autres, il s’agit au mieux de futilités. En revanche, cela en dit long sur le chaos relatif de l’industrie moderne des puces, puisque Qualcomm perd du terrain et Samsung en gagne. Qualcomm détenait auparavant un monopole officieux aux États-Unis sur la fabrication de puces pour les smartphones, ce que l’article de Reuters attribue à son avance technologique.

Si vous avez déjà acheté un smartphone aux États-Unis, il était certainement équipé de puces Qualcomm. Cela s’applique même à Samsung, du moins en Amérique du Nord ; en Asie et en Europe, les smartphones de la marque Samsung, comme le Galaxy, utilisent le modem Exynos de Samsung. L’inclusion des modems 5G de Samsung dans les Pixel 6 et Pixel 6 Pro est une première pour Samsung.

Une partie du jeu de chaises musicales qui se joue ici est une question d’exclusivité. Il y a exactement trois entreprises dans le monde qui peuvent actuellement fabriquer des modems sans fil 5G : Qualcomm, Samsung et MediaTek. Parmi ces trois entreprises, Qualcomm a toujours été le leader dans ce domaine, en raison de sa plus grande expérience des réseaux 5G à ondes millimétriques. Bien que Qualcomm n’ait pas entièrement perdu cet avantage, le fait que Google s’en éloigne — et les rapports indiquant que Samsung et Google peuvent fabriquer des puces qui gèrent les ondes millimétriques aussi bien que celles de Qualcomm — suggère que l’avance de Qualcomm a peut-être diminué.

Qualcomm en difficulté ?

Le « pourquoi » de ce mouvement est une question ouverte. Il y a toujours une pénurie internationale de puces, ce qui a poussé de nombreuses entreprises comme Apple à commencer à sérieusement envisager la conception et la fabrication en interne. Samsung elle-même a déposé des documents en février pour construire une usine de semi-conducteurs près d’Austin, au Texas, pour un coût estimé à plus de 17 milliards de dollars.

Il se peut simplement que la pénurie de puces ait effectivement créé un point faible pour Qualcomm, qui est maintenant comblé par les entreprises qui dépendaient auparavant d’elle. Son précédent avantage, à savoir qu’elle avait tellement investi dans la recherche et le développement qu’il était plus facile pour les autres entreprises du secteur de lui acheter des puces que de développer les leurs, a été érodé par son incapacité à répondre à la demande.

Cela ne veut pas dire que Qualcomm est nécessairement en difficulté — l’entreprise a poursuivi avec succès sa stratégie de diversification en 2021, avec l’expansion de ses divisions automobile et Internet des objets — mais elle a maintenant de la concurrence dans le domaine des modems 5G, ce qui n’était pas le cas auparavant.

Bientôt des Pixel Tags ?

Outre la 5G, 9to5Google mentionne également le support de l’ultra large bande (UWB) dans le Pixel 6. Il s’agit de la technologie de localisation ultra-précise qui équipe des appareils tels que le AirTag d’Apple et le Galaxy SmartTag+ de Samsung.

Il semblerait que la même technologie arrive sur la gamme de Pixel 6, comme cela a été précédemment évoqué, et quelques Pixel Tags ne sont pas complètement exclus. L’inclusion de l’UWB aidera le Pixel 6 et le Pixel 6 Pro à suivre le rythme des téléphones comme le Galaxy S21 et l’iPhone 12, qui disposent également de l’ultra large bande.

Tags : GooglePixel 6Pixel 6 ProPixel Tags
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.