close
Périphériques

DJI lance le Mini SE, un drone ultra-léger à 300 dollars, aux États-Unis

DJI lance le Mini SE, un drone ultra-léger à 300 dollars, aux États-Unis

DJI vient de lancer la nouvelle génération de son drone Mini SE aux États-Unis après de multiples fuites, et un lancement progressif sur les marchés internationaux. Le drone présente un poids ultra-léger de moins de 249 grammes, une durée de vol maximale de 30 minutes et une caméra 2.7K sur un cardan à trois axes.

DJI présente le Mini SE comme étant « presque aussi léger qu’un smartphone » puisqu’il pèse moins de 249 grammes. Cette légèreté le rend extrêmement portable et lui permet de voler dans la catégorie de poids la plus faible des drones, ce qui peut le soustraire à certaines réglementations dans de nombreux pays. La petite taille de l’appareil ne signifie pas pour autant que certaines caractéristiques sont négligées. Le drone est livré avec des protections d’hélice qui le rendent plus sûr pour voler à l’intérieur ou à proximité d’autres personnes, et il est également équipé des capteurs de DJI afin qu’il puisse faire du surplace avec précision.

DJI affirme que le Mini SE utilise des composants du drone Mavic Mini de première génération dans la coque du Mini 2, qui offre des performances analogues avec une résistance au vent légèrement supérieure. Le Mini 2 reste le drone phare de DJI dans la catégorie des 249 grammes.

Le drone prend des photos aériennes de 12 mégapixels et prend en charge les vidéos 2.7K « Quad HD » grâce à son cardan motorisé à 3 axes. Une télécommande dédiée permet au drone de maintenir une connexion et un flux vidéo jusqu’à 4 kilomètres de distance.

Comme c’est le cas pour presque tous les drones lancés par DJI, le Mini SE est doté de plusieurs fonctions QuickShots qui permettent de réaliser facilement des mouvements vidéo complexes. Le Mini SE peut réaliser un selfie de drone appelé « dronie », la fonction « rocket » qui déplace le drone tout droit vers le haut tandis que la caméra reste inclinée vers le bas en direction du sujet, peut voler en cercle, et peut réaliser ce que DJI appelle « helix ».

Pas encore prévu pour l’Europe

Le DJI Mini SE a été lancé en Chine, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Canada, au Brésil, à Singapour et dans d’autres pays la semaine dernière, mais pas aux États-Unis ni en Europe. Si vous êtes à la recherche d’un drone abordable pour débuter, le DJI Mini SE pourrait être une solution à considérer.

Il ne semble pas que DJI ait effectué un quelconque préavis médiatique pour la sortie aux États-Unis. C’est étrange, mais quoi qu’il en soit, il est disponible dès maintenant chez plusieurs revendeurs au prix de 300 dollars. Pour le moment, aucune information sur un lancement en France.

Tags : DJIDJI Mini SEdrone
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.