close
OS

Windows 11 : les premiers benchmarks indiquent une augmentation des performances

Windows 11 : les premiers benchmarks indiquent une augmentation des performances

La semaine dernière, Windows 11 a fait l’objet d’une fuite, une version preview mais entièrement exécutable peut être installée depuis. De nombreux utilisateurs font de même et testent de plus en plus dans le système d’exploitation. Un utilisateur souhaitait savoir si et comment les performances de Windows 11 étaient améliorées.

Pour rappel, Windows 11 a fait l’objet d’une fuite au public mardi de la semaine dernière et, depuis, Microsoft essaie de toutes ses forces de minimiser le « désastre de relations publiques » et de retirer l’ISO du réseau. Mais bien sûr, cela ne sert à rien, car aucune plainte DMCA ou notification de retrait ne permettra de revenir en arrière et de colmater les brèches.

Les premiers aperçus que nous avons eus de cette version non officielle de Windows 11 portaient principalement sur ce que les utilisateurs verront en premier. Elles tournaient autour des changements très visibles apportés au menu Démarrer et à la barre des tâches, ainsi que de quelques petits coups de pouce aux fonctions thématiques et multitâches de la plateforme.

Un YouTuber nommé Ben Anonymous s’est également emparé de Windows 11 et a examiné de plus près le système d’exploitation mis à jour. Cependant, il affirme que sa version n’est pas celle qui a fait l’objet d’une fuite. Ben Anonymous a surtout regardé sous le capot pour voir comment le système d’exploitation se comporte.

Et ses conclusions, si elles sont confirmées ultérieurement dans la version finale, sont plus que prometteuses. Le titre de sa vidéo le suggère à lui seul, selon lequel les benchmarks de Windows 11 « détruisent » ceux de Windows 10. Pour cela, le YouTuber a pris un ordinateur portable équipé, entre autres, d’un processeur Intel Core i7-10875 et d’une super carte graphique GeForce RTX 2070 de NVIDIA.

Des résultats prometteurs — mais sont-ils exacts ?

Le temps de démarrage était de 13 secondes, soit 3 secondes de moins que Windows 10. Dans 3DMark et Geekbench, Ben Anonymous a pu obtenir des valeurs ou des scores nettement supérieurs dans de nombreuses disciplines. Toutefois, ces résultats doivent être pris avec une certaine prudence. Car il est possible que ces résultats n’aient pas été obtenus de manière tout à fait « propre » (mais tout doit encore être confirmé ou infirmé par des sources secondaires).

Windows Central, par exemple, pense que les benchmarks présentés dans la vidéo sont inexacts. Alors que Windows 10 a apparemment été mesuré avec les paramètres « recommandés », Windows 11 a utilisé le mode haute performance. Il ne faut donc pas prendre les benchmarks indiqués pour argent comptant. Toutefois, cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas d’améliorations, car d’autres rapports promettent une amélioration des performances.

Dans l’ensemble, la version finale de Windows 11 pourrait offrir des améliorations mineures, mais significatives pour toutes sortes d’applications informatiques. Il ne s’agira peut-être pas de sauts de performance spectaculaires, mais cela pourrait suffire à satisfaire les utilisateurs de Windows qui ont besoin que les choses « fonctionnent » et fonctionnent encore mieux sans casser leurs flux de travail.

Si vous souhaitez tester Windows 11, voici comment l’installer de suite !

Tags : MicrosoftWindows 11
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.