close
OS

Les dépôts Microsoft Linux se rétablissent après plusieurs jours de panne

Les dépôts Microsoft Linux se rétablissent après plusieurs jours de panne

La semaine dernière, les dépôts de paquets Linux de Microsoft ont connu une panne qui a duré plusieurs heures, suivie de problèmes de performance qui ont duré une journée entière. Même maintenant, tout n’est pas revenu à la normale.

Le géant de la technologie basé à Redmond construit et prend en charge une variété de logiciels pour des distributions telles que Red Hat Enterprise Linux, CentOS, Debian, Fedora, Ubuntu et d’autres, et les rend disponibles par les dépôts de paquets standard APT et YUM. De nombreux utilisateurs qui ont utilisé ces logiciels et outils se sont rendus sur GitHub pour soulever le problème avec les projets respectifs, y compris .NET Core, Microsoft Teams, Microsoft SQL Server pour Linux, Microsoft Edge, et d’autres.

Microsoft a confirmé le problème. Cependant, ce qui s’est passé exactement reste inconnu. L’équipe de Microsoft se contente pour l’instant de dire qu’elle a trouvé le problème et qu’elle travaille maintenant à une solution. C’est ce que rapporte Bleeping Computer. Selon cette information, les utilisateurs qui s’appuient sur le dépôt packages.microsoft.com pour obtenir des distributions Linux telles que Ubuntu, Debian, CentOS, OpenSUSE et Fedora reçoivent des messages d’erreur depuis plusieurs jours.

Les problèmes sont perceptibles depuis le 16 juin. Lors du téléchargement de fichiers « .deb » à partir du dépôt, de nombreux utilisateurs ne recevaient que des erreurs « 404 not found ». D’autres utilisateurs concernés ont signalé des messages d’erreur « 500 Internal Server Error » lorsqu’ils ont essayé d’obtenir des paquets Debian.

Rahul Bhandari, ingénieur chez Microsoft, s’est exprimé dans un fil de discussion sur GitHub et a confirmé : « Notre équipe d’infrastructure travaille sur ce problème. Il y a un problème avec certains miroirs sur packages.microsoft.com et ils espèrent résoudre ce problème dans les deux prochaines heures environ », a déclaré Bhandari. Bhandari a confirmé plus tard que des problèmes de mémoire en étaient la cause. Pendant que le problème était examiné, plusieurs utilisateurs ont demandé un « rapport de réponse d’incidence » expliquant pourquoi les sites miroirs étaient également hors service pendant cette panne et pourquoi il s’agissait d’un problème récurrent.

Microsoft doit communiquer

Les dépôts sont maintenant rétablis, mais les utilisateurs constatent que les performances sont moins bonnes qu’auparavant. « Notre équipe d’ingénieurs a atténué le problème et nos données internes montrent une amélioration de la disponibilité », a déclaré Bhandari.

Il devrait maintenant s’écouler un certain temps avant que vous ne remarquiez plus rien de la panne. Le moins que Microsoft puisse faire maintenant, surtout étant donné la quantité de perturbations causées par les dépôts cassés, est de prendre le temps de s’engager avec ses utilisateurs et d’expliquer le problème en détail, ainsi que les mesures qu’ils ont prises pour s’assurer que de telles perturbations ne se reproduisent pas.

Tags : LinuxMicrosoft
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.