Fermer
Smartphones

La Vivo X50 arrive le mois prochain avec un minuscule stabilisateur de cardan à l’intérieur

La Vivo X50 arrive le mois prochain avec un minuscule stabilisateur de cardan à l'intérieur

La technologie des caméras dans les smartphones a fait beaucoup de progrès. Nous avons maintenant des capteurs qui atteignent 108 millions de pixels et des objectifs qui peuvent être entassés comme un périscope dans un châssis extrêmement mince. La seule chose qui pose problème à ces caméras, à part les performances en cas de faible luminosité, est la stabilisation. La stabilisation optique de l’image, qui n’est pas encore commune à tous les modules de caméras, ne peut pas aller plus loin. Mais, Vivo pourrait avoir une solution plutôt nouvelle, voire peu orthodoxe, qui consiste à placer un cardan à l’intérieur de son futur Vivo X50.

Vivo a commencé le teasing pour son prochain smartphone phare, le X50. Une vidéo postée sur Weibo montre le module de la caméra, qui comprend un téléobjectif périscopique, deux objectifs d’apparence normale et un module beaucoup plus grand qui est probablement destiné à la caméra principale. L’objectif tourne lorsque le module est manipulé par un cardan robotisé, ce qui suggère que la caractéristique principale est la stabilisation de l’image.

L’une des grandes inclusions dans le smartphone conceptuel imaginé par le fabricant chinois, Vivo Apex 2020, que je n’ai pas pu voir en personne en raison de la pandémie COVID-19, était la stabilisation « à cardan » sur un capteur photo de 48 mégapixels. Selon Vivo, le design s’inspire des yeux des caméléons et est 200 % plus efficace que les OIS classiques, ce qui permet des expositions nocturnes plus longues et des vidéos plus fluides.

Il semble que le X50 sera le premier déploiement commercial de cette idée ; une autre vidéo de teasing vante la capacité de l’appareil photo à fonctionner en basse lumière.

Le Apex 2020 dispose également d’un système unique de zoom périscopique où les éléments de l’objectif se déplacent réellement, ce qui permet un véritable zoom optique 5x-7x. D’autres smartphones équipés d’un « zoom » périscope, comme le Galaxy S20 Ultra, n’ont en fait que des lentilles principales longues et dépendent d’une mise à l’échelle logicielle pour gérer les longueurs focales intermédiaires. Cependant, il n’est pas certain que ce nouveau modèle de périscope puisse être intégré dans le X50. Le module de la caméra indique « 16-135 » sous les lentilles, ce qui pourrait décrire un périscope de 5 fois la longueur focale d’une caméra primaire de 27 mm.

Rendez-vous le 1er juin

Il est possible que le X50 puisse utiliser le nouveau capteur ISOCELL GN1 de Samsung, qui vient d’être annoncé. Un responsable de produit Vivo a publié sur Weibo un article sur ce nouveau capteur, mettant en avant sa taille de 1/1,3 pouce et ses pixels équivalents à 2,4 μm. La grande taille physique du GN1, associée à la technologie de stabilisation avancée de Vivo, pourrait certainement expliquer la taille inhabituelle de la lentille primaire du X50.

Le Vivo X50 est en passe de devenir un smartphone alléchant, qui fonctionnera avec le nouveau processeur Snapdragon 768 de Qualcomm. Bien entendu, la disponibilité, le prix et les performances de l’appareil photo dans le monde réel détermineront si le smartphone permettra à Vivo de s’imposer dans le monde. Nous connaîtrons la réponse au moins aux deux premières questions le 1er juin.

Mots-clé : VivoVivo X50
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.