Fermer
Smartphones

Huawei annonce le Mate XS, son nouveau smartphone pliable à 2 499 €

Huawei annonce le Mate XS, son nouveau smartphone pliable à 2 499 €

Un an après avoir annoncé son premier smartphone pliable, le Mate X, Huawei est de retour avec un successeur, le Mate XS. Bien qu’à l’extérieur, l’appareil ressemble beaucoup à l’original, Huawei affirme qu’il est doté d’un écran plus durable et d’une charnière redessinée. Il est également doté d’un processeur plus rapide, le Kirin 990.

Malheureusement, en raison de la présence de Huawei sur la liste noire des entités américaines, l’appareil ne sortira pas avec des applications ou des services Google, ce qui signifie qu’il ne sera pas livré avec un accès au Play Store de Google.

Cette fois-ci, Huawei affirme qu’il utilise une construction « quadruple couche » pour l’écran du Mate XS, ce qui devrait le rendre plus robuste. Le dessus est constitué de deux couches de film polyamide collées ensemble à l’aide d’un adhésif transparent. En dessous se trouve l’écran OLED flexible. Ensuite, il y a une couche de polymère plus souple qui sert de coussin et une dernière couche pour le relier au châssis principal de l’appareil. Cependant, il s’agit toujours d’une construction entièrement en plastique ; il n’y a pas de verre comme dans le cas du Galaxy Z Flip de Samsung.

Huawei affirme également avoir amélioré la conception de la charnière, mentionnant qu’elle devrait être beaucoup plus fluide et plus résistance que celle du Mate X original.

Ces deux améliorations peuvent sembler itératives, mais elles répondent aux principales préoccupations qui ont été soulevées au sujet des premiers appareils pliables et relativement peu éprouvés. Outre les problèmes très médiatisés auxquels le premier Galaxy Fold de Samsung a été confronté l’année dernière, un testeur a constaté que son Motorola RAZR connaissait des difficultés après une semaine d’utilisation. Et la chaîne YouTube JerryRigEverything a critiqué la facilité avec laquelle il était possible de rayer l’écran d’un Galaxy Z Flip, malgré l’utilisation de verre dans sa construction.

Un prix démentiel

En dehors des éléments spécifiques au pliage de l’appareil, il y a quelques améliorations mineures des performances qui semblent adaptées étant donné le suffixe « S » de l’appareil. Son processeur est passé d’un Kirin 980 à une puce Kirin 990, ce qui signifie qu’il possède désormais un modem 5G intégré plutôt qu’un composant séparé. Huawei précise également qu’elle a revu le système de refroidissement du smartphone pour lui permettre de faire le pont avec la partie pliante de l’appareil.

Côté logiciel, Huawei indique que le Mate XS peut afficher jusqu’à trois applications simultanément, dont une à gauche de l’écran, une à droite et une troisième dans une fenêtre flottante. Vous pouvez également ouvrir simultanément deux instances de la même application. Huawei a confirmé que l’appareil fonctionne avec la dernière version de la version open source d’Android, avec les services Huawei Mobile Services au lieu des services de Google.

Sinon, l’appareil a des spécifications similaires à celles du Mate X original. La 5G n’est pas nouvelle, l’appareil a une batterie d’une capacité de 4 500 mAh comme son prédécesseur, et la partie photo se compose toujours d’un capteur principal de 40 mégapixels, d’un capteur téléobjectif de 8 mégapixels, d’un capteur photo ultra-large de 16 mégapixels et d’un capteur photo à détection de profondeur 3 D. Les spécifications de l’écran et le facteur de forme global sont également inchangés. L’écran de 8 pouces se replie toujours autour de l’extérieur de l’appareil, et l’écran principal mesure toujours 6,6 pouces lorsqu’il est replié.

Contrairement au Mate X original, qui n’est sorti qu’en Chine, Huawei affirme que le nouveau Mate XS sera lancé sur les « marchés mondiaux ». Le modèle avec 8 Go de RAM et 512 Go de stockage embarqué coûtera 2 499 euros lorsqu’il sera mis en vente le mois prochain.

Mots-clé : HuaweiMate Xs
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.