Fermer
Smartphones

L’écran d’un Motorola RAZR s’écaillerait au niveau du pli

L'écran d'un Motorola RAZR s'écaillerait au niveau du pli

Suite aux inquiétudes soulevées concernant la durabilité de l’écran du Galaxy Z Flip de Samsung, la catégorie émergente des smartphones pliables a pris un nouveau coup, un utilisateur ayant signalé un problème catastrophique de l’écran du nouveau Motorola RAZR.

Le nouveau Motorola RAZR est peut-être le smartphone qui vous fait envie, mais il pourrait vous décevoir sur certains points : il est cher, et son écran présente des creux et des bosses bizarres. Et aujourd’hui, il y a au moins un cas rapporté où l’écran du nouveau smartphone pliable s’est séparé du plastique au-dessus de l’écran.

Raymond Wong a publié un article sur les problèmes qu’il rencontre avec un RAZR que possède Input depuis un peu plus d’une semaine. Wong a remarqué que l’écran avait commencé à perdre sa couche supérieure juste au niveau de la charnière, créant une bulle entre l’écran et le plastique. La meilleure façon de le décrire était comme si un protecteur d’écran en plastique était mal appliqué et commençait à se décoller.

Mais dans le cas du RAZR, c’était en fait une partie de l’écran qui se séparait du panneau, analogue à ce que le premier Galaxy Fold a subi lorsque les utilisateurs ont essayé d’enlever ce qu’ils croyaient être un simple protecteur d’écran.

Cette bulle n’est pas seulement distrayante, elle affecte apparemment aussi la fonctionnalité de l’écran tactile. Wong rapporte que les parties de l’écran situées au-dessus de la bulle réagissent toujours au tactile, mais que le milieu de l’écran « n’est pas le plus réactif ». Étant donné que le RAZR a également mal résisté à des tests de pliage répétés, il se pourrait bien qu’il y ait un problème inhérent à la structure et à la conception du smartphone.

Un problème qui interroge

On ne sait pas exactement comment la bulle est apparue. Wong précise qu’il ne l’a pas fait tomber et que le smartphone n’a « jamais été mouillé, ou humide, ou même proche du liquide ». Il a émis l’hypothèse que cela pourrait être dû aux changements de température dus à l’utilisation du smartphone dans le froid puis de nouveau dans son appartement chaud, mais il est difficile de savoir si c’est vraiment ce qui a fait la bulle.

Wong a déclaré que Motorola n’avait pas répondu à ses commentaires sur la problématique.

Mots-clé : MotorolaRAZR
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.