Fermer
Microsoft

La démo en direct montre un Surface Duo avec quelques bugs

La démo en direct montre un Surface Duo avec quelques bugs

Microsoft prend un gros risque avec les Surface Neo et Surface Duo. Il a révélé ces appareils plus d’un an avant même que les SDK ne soient disponibles, et a donné à ces développeurs une longueur d’avance avant même que les appareils à double écran n’arrivent sur le marché.

Cependant, son pari le plus récent était de montrer sur scène des versions logicielles inachevées sur du matériel lui aussi inachevé. Sans surprise, le Surface Duo a refusé de coopérer, mais la magie de la technologie et du montage vidéo a finalement donné au public ce qu’il voulait : un aperçu de l’avenir.

Ce n’est pas le plus grand échec de l’histoire des démonstrations en direct, loin s’en faut. Bien sûr, il est toujours amusant de constater que la vidéo enregistrée n’a pas connu les problèmes que Kevin Gallo de Microsoft a connus sur scène. À son honneur, Microsoft fait précéder la vidéo d’une clause de non-responsabilité indiquant qu’elle a été mise à jour après l’événement.

La démo, dans les deux cas, montrait les gestes qui peuvent être utilisés pour interagir avec les écrans d’accueil, notamment en tirant le tiroir d’application du bas de l’un ou l’autre des écrans. La démo s’est ensuite arrêtée lorsque l’appareil s’est figé et est devenu insensible aux gestes. Le deuxième Surface Duo n’a pas réussi à faire mieux, en laissant Google Maps bloqué sur un écran.

Heureusement, la version « corrigée » de la démo a montré ce qui aurait dû être.

Un pari gagnant ?

Il est vrai que les gestes étaient fluides ; Gallo a pu montrer comment les applications peuvent être conçues pour occuper les deux écrans ou être glissées à proximité. Dans le cas de Google Maps, il a simplement montré une interface utilisateur plus grande, sous forme de tablette, couvrant les deux écrans. Cependant, une nouvelle application personnalisée peut être créée pour afficher deux facettes différentes de l’application de chaque côté.

Les développeurs et le public pardonneront sans doute à Microsoft les mésaventures de la démonstration en direct, surtout si l’on considère qu’il est encore tôt pour son prime time, et un SDK encore nouveau. En fait, la démo témoigne à la fois de la confiance de Microsoft dans l’avenir de son Surface Duo et de son audace à prendre de tels risques de relations publiques en laissant les gens voir un produit en développement aussi tôt. Il faut espérer que ce pari sera payant.

Mots-clé : Surface Duo
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.