close
Tests

Prise en main du casque Lenovo Explorer Windows Mixed Reality

Prise en main du casque Lenovo Explorer Windows Mixed Reality

Microsoft parie beaucoup sur sa plateforme de réalité mixte, Windows Mixed Reality, notamment depuis la sortie de la mise à jour Fall Creators Update de Windows 10. Et, Lenovo espère pouvoir attirer les consommateurs avec son casque Lenovo Explorer. Il s’agit de son premier casque à profiter de la technologie de réalité virtuelle et augmentée de Microsoft. Annoncé lors de l’IFA 2017, j’ai pu le tester lors de l’évènement experiences’ 17 de Microsoft. Il ne s’agira donc pas d’un test complet, mais d’une première prise en main sur le salon.

Le premier constat, est qu’il ressemble à beaucoup d’autres casques de réalité virtuelle que nous avons vus sur le marché. Néanmoins, sa visière inclinée est percée, pour incruster deux caméras. Ces dernières sont utilisées pour le suivi, ce qui permet au casque Lenovo Explorer de s’orienter, sans avoir besoin de capteurs dans la pièce — une problématique que l’on a avec le HTC Vive par exemple.

Dans mon bref test, le suivi était bluffant, permettant de naviguer dans un environnement virtuel qui n’a jamais vacillé.

Le casque Lenovo Explorer veut vous plonger dans la réalité mixte

Lenovo Explorer : une machine puissante pour le faire tourner

Une fois sur les yeux, vous êtes plongé dans un environnement de réalité mixte

Bien évidemment, la performance dépend de la puissance de la carte graphique sur votre PC. Le mode le plus faible est un taux de rafraîchissement à 60 Hz. Celui-ci nécessite un processeur graphique (GPU) Intel HD 620 ou supérieur, et fonctionnera avec les connectivités HDMI 1.4 ou DisplayPort 1.2. Vous aurez également besoin d’un processeur Core i5 (NB) ou Core i3 (DT), 8 Go de RAM, un port USB 3.0 Type-A ou 3,1 Type-C et du Bluetooth 4.0.

Si vous souhaitez utiliser la fréquence de rafraîchissement de 90 Hz prise en charge par le casque Lenovo Explorer, vous aurez besoin d’une puce graphique plus puissante. Cela signifie au moins une carte NVIDIA GTX 965M ou une AMD Radeon RX 460M, avec une sortie HDMI 2.0 ou DisplayPort 1.2.

En fonction de votre configuration, vous devrez avoir un PC plus ou moins puissant

Lenovo Explorer : un casque standard

Le casque lui-même a deux écrans LCD de 2,89 pouces d’une résolution de 1 440 x 1 440 pixels, et deux caméras de suivi à six degrés de liberté (6DOF). Il se connecte à la fois en HDMI/DisplayPort et en USB.

Le Lenovo Explorer est doté de deux écrans LCD

La navigation fonctionne avec votre clavier et votre souris, mais vous pouvez également utiliser une manette Xbox ou les contrôleurs de mouvement de Lenovo qui sont fournis avec le package — il s’agit des mêmes contrôleurs pour tous les constructeurs. Ce dernier fonctionne comme une « baguette magique », se déplaçant à travers l’interface comme vous l’agitez devant vous.

Bien que la réalité virtuelle soit généralement associée à des jeux ou à des expériences de divertissement 3D comme les films à 360 degrés, Microsoft utilise également les casques de réalité mixte de Windows aux tâches plus banales. Cela inclut les applications bureautiques telles que Word et Excel, en plus des appels Skype et la simple navigation sur Internet.

La réalité mixte peut être associée à diverses expériences

Lenovo Explorer : un casque confortable

Le Lenovo Explorer a un design particulièrement simple, car cet appareil doit être aussi simple que possible à configurer et à utiliser. Il y a une molette à l’arrière du casque pour l’ajuster à la forme de votre tête. Bien que n’étant pas aussi libre qu’un casque complètement sans fil, le Explorer de Lenovo n’est pas inconfortable à porter. Certaines personnes ont pu l’essayer tout en gardant leurs lunettes de vue, ce que l’on ne peut pas vanter pour chaque système VR/AR. Bien sûr, l’ajustement peut varier en fonction de la taille et de la forme des branches que vous portez.

Il est facile d’ajuste le casque

L’interface Windows Mixed Reality par défaut est une maison ouverte, dans laquelle vous allez vous retrouver face à différentes applications, fonctionnalités et écrans répartis autour de ses bureaux et de ses murs. Vous pouvez interagir avec un menu flottant et divers écrans à volonté, et les utiliser pour lancer des applications tout en gardant un œil sur votre boîte de réception, votre vidéo ou votre navigateur. Si vous préférez être ailleurs, vous pouvez changer l’interface avec plusieurs autres scènes : une plage, un jardin, etc.

Pour le lancement, il y a plus d’une quinzaine de titres disponibles pour la plateforme Windows Mixed Reality. Microsoft a aussi ses propres versions d’Office et de Skype.

Lenovo Explorer : premier verdict

Ma question est de savoir si cette expérience de réalité mixte pour les tâches quotidiennes est quelque chose que les utilisateurs veulent vraiment — et s’ils sont prêts à porter un casque pas forcément discret pour en profiter. Le Lenovo Explorer est peut-être fun pour les jeux ou les films 3D, mais de là à travailler avec quotidiennement, je ne suis pas certains que j’apprécierais.

Microsoft veut réellement pousser sa plateforme de réalité mixte

Il y a aussi la question de savoir pourquoi vous devriez choisir le casque d’un OEM Windows par rapport à un autre. Microsoft et ses partenaires n’en parlent pas vraiment, mais il est clair que chaque casque commercialisé est basé sur le même design de référence sous-jacent. En fin de compte, le mieux est peut-être de les essayer et de vous faire votre propre avis.

Le Lenovo Explorer est mis en vente depuis le 17 octobre 2017, au prix de 449 euros. Le pack comprend le casque et les contrôleurs de mouvement.

 

Tags : experiences 2017Fall Creators UpdateLenovoLenovo ExplorerWindows Mixed Reality
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.