Fermer
Smartphones

Pixel 2 : le démontage montre les éléments Active Edge et le SoC Google

Pixel 2 : le démontage montre les éléments Active Edge et le SoC Google

Avec le Pixel 2 maintenant disponible aux États-Unis, il n’y a pas de meilleur moment pour l’arrivée du démontage d’iFixit. Comme avec toutes les versions phares de smartphones, iFixit a ouvert le Pixel 2. Celui-ci nous donne un aperçu de ses composants internes, et déterminant à quel point il sera facile pour les utilisateurs finaux d’effectuer des réparations de bricolage. Au-delà de la note de réparabilité, nous attendons toujours avec impatience ce démontage du Pixel 2, pour voir si l’on peut y faite des découvertes intéressantes. Et, c’est le cas avec ce nouveau flagship de Google.

La première de ces découvertes vient juste au début du démontage, quand iFixit découvre qu’il n’a pas besoin d’utiliser son outil iOpener. Contrairement à tant d’autres téléphones qui nécessitent de la chaleur pour séparer l’écran du boîtier, l’utilisation de la bande de mousse par le Pixel 2 signifie que la chaleur n’est pas forcément nécessaire pour l’ouvrir. Si vous avez besoin d’ouvrir votre téléphone, alors, ce devrait être une tâche plus facile que pour la plupart des autres produits phares.

Une fois le capot en magnésium retiré, iFixit est capable d’accéder à la batterie. Malheureusement, la méthode conviviale de HTC pour conserver la batterie originale du Pixel n’est plus présente dans le nouveau Pixel 2. LG a décidé d’utiliser de la colle. Alors, même si l’enlèvement de la batterie n’est pas impossible, la tâche sera néanmoins plus complexe.

Retirer la batterie du Pixel 2 n’est pas une chose aisée

Une note de réparabilité de 6 sur 10

Avec la carte mère dessoudée de son boîtier, iFixit nous offre un premier coup d’œil sur la Pixel Visual Core. Comme mentionné cette semaine, cette puce a été conçue en interne chez Google, et a la particularité d’être la toute première puce à porter ce label. Pour l’instant, elle ne sert à aucune fonction réelle, mais elle le sera une fois la version Android 8.1 lancée.

La puce Pixel Visual Core est entourée sur cette carte

Enfin, iFixit montre les composants nécessaires à la fonctionnalité Active Edge du Pixel 2. Il n’y a pas grand-chose — c’est juste une carte de circuit imprimé garnie de blocs de métal reliés par des capteurs de force — mais la façon dont ces blocs de métal sont alignés permet aux capteurs de force de capter même de légères pressions. C’était tellement cool qu’iFixit a même rédigé un article dédié au Active Edge, et comment Google le fait fonctionner.

Les bords Active Edge sont assez longs

En fin de compte, iFixit donne au Pixel 2 un score de réparabilité de 6 sur 10 — un score assez rare parmi les appareils phares récents. Le Pixel 2 gagne des points pour la conception modulaire de ses composants, mais la batterie difficile à retirer et le cadre central « tenace » l’empêchent d’espérer mieux dans le classement.

Mots-clé : GoogleiFixitPixel 2
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.