close
Automobile

Tesla livre ses premiers camions Semi électriques avec 3 ans de retard

Tesla livre ses premiers camions Semi électriques avec 3 ans de retard

Elon Musk est sur tous les fronts en ce moment ! Après avoir semé le chaos sur Twitter, qu’il vient d’acquérir, et quelques heures après avoir fait le point sur son projet de neuroscience Neualink, le milliardaire entrepreneur a conduit le premier véhicule de série Semi de Tesla lors d’un événement de livraison à la Gigafactory du Nevada, jeudi soir.

Tesla a dévoilé le Semi entièrement électrique en grande pompe il y a 5 ans, mais les dates de production ont glissé, entraînant un lancement plus tardif que prévu ou souhaité.

Le client initial, Pepsi, a commandé 100 Tesla Semi, et d’autres entreprises devraient recevoir le véhicule une fois la production lancée. Le chef de Tesla a déjà déclaré qu’il espérait voir jusqu’à 50 000 Semis sortir des chaînes de production en 2024.

Lors de l’événement de livraison diffusé en direct, Tesla a diffusé une série de courtes vidéos présentant son nouveau camion Semi.

Le nouveau camion est disponible en deux variantes : un modèle à autonomie de 500 miles coûtant 180 000 dollars et un modèle à autonomie de 300 miles coûtant 150 000 dollars. Plusieurs constructeurs automobiles concurrents sont également en train de mettre sur le marché des Semi entièrement électriques, mais le modèle le plus cher de Tesla semble avoir la meilleure autonomie parmi eux, et ce de loin.

Le Semi de Tesla a une allure élégante et peut atteindre les 100 km/h en 20 secondes lorsqu’il est chargé à son poids brut maximal de 36 tonnes. Il intègre quatre moteurs indépendants pour une puissance et une accélération maximales, ce qui lui permet de réduire les coûts énergétiques au kilomètre.

« La recharge à l’électricité est environ 2,5 fois moins chère au kilomètre que le ravitaillement en diesel [sur la base des prix moyens du diesel en Californie au premier semestre 2022] », indique Tesla sur son site Web. « Les opérateurs peuvent constater des économies de carburant estimées jusqu’à 200 000 dollars au cours de leurs trois premières années de propriété ».

Un réel impact sur l’écologie

Lors de l’événement de jeudi, Musk a souligné à quel point les semi-remorques ordinaires peuvent être toxiques pour l’environnement, expliquant que si le camion de grande taille ne représente que 1 % de la production de véhicules, il est à l’origine de 20 % des émissions des véhicules et de plus d’un tiers de toutes les émissions de particules.

« Du point de vue de la santé, en particulier dans les villes, l’impact est énorme… c’est pourquoi nous le faisons », a déclaré Musk.

En regardant le Tesla Semi à côté de lui, Musk a ajouté : « Il y a une grande pénurie de chauffeurs, et donc si vous êtes un chauffeur de camion et que vous voulez le plus mauvais engin sur la route, c’est ça ».

Tags : TeslaTesla Semi
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.