close
Mobile

Samsung travaillerait sur la puce Tensor 3 pour le Pixel 8 de Google

Samsung travaillerait sur la puce Tensor 3 pour le Pixel 8 de Google

La première génération de la puce Google Tensor se trouve à l’intérieur des trois combinés Pixel 6 : le Pixel 6, le Pixel 6 Pro et le Pixel 6a de milieu de gamme. La suite de la première puce maison de Google, le Tensor de seconde génération, alimentera le Pixel 7 et le Pixel 7 Pro qui devraient être dévoilés en octobre. Et la Pixel Tablet, dont la sortie est prévue pour 2023, aura le Tensor 2 ou le Tensor 3 sous le capot.

Google continue de travailler avec Samsung pour la série Pixel 8, selon un nouveau rapport du blog technologique axé sur Samsung, Galaxy Club. Le rapport affirme que Google développe cette nouvelle puce sous le nom de « Cloudripper », avec un début attendu en 2023 avec le Pixel 8. Si c’est vrai, ce ne serait pas surprenant. Google n’a pas encore annoncé ses plans pour abandonner la ligne Pixel, et son Pixel 7 arrive dans un mois ou deux avec une puce Tensor 2 renouvelée. Il est intéressant que Samsung et Google continuent de collaborer, mais pas surprenant.

Les deux entreprises travaillent en étroite collaboration sur Android à un niveau macro, et le Pixel 6 est rempli de composants Samsung — le Pixel 7 Pro pourrait même se vanter d’une caméra téléobjectif Samsung pour remplacer celle de Sony.

Qualcomm n’a clairement pas été heureux du choix de partenaire de Google, mais le géant de la recherche semble assez heureux de poursuivre sa collaboration avec Samsung pour la troisième année consécutive — au moins pour le moment.

La puce Tensor de Google a été impressionnante, du moins pour un premier effort. Présent dans les Pixel 6a, 6 et 6 Pro, son processeur de signal d’image en a fait l’une des meilleures puces pour les amateurs de photographie mobile. De plus, son intelligence artificielle rend des choses comme la dictée et la traduction transparentes et sans effort. Cependant, Google a eu du mal à rendre sa puce efficace en matière d’utilisation de l’énergie, ce qui signifie que les smartphones Pixel 6 ont tous eu des problèmes de longévité de la batterie, tandis que le mauvais choix du modem a laissé les gens désespérés à certains moments pour une barre ou deux de signal cellulaire.

Une grosse attente

Google, espérons-le, est maintenant conscient de ces défauts, et ses mises à jour du Tensor 2 amélioreraient les performances du modem. Sachant qu’il reste encore un an de développement et suffisamment de temps pour changer de voie, il est toujours possible (bien que peu probable) que Google revienne à Qualcomm ou s’associe avec quelqu’un d’autre pour le Pixel 8.

Quoi qu’il en soit, avec le Pixel 8 et le Tensor 3 en 2023, espérons que Google se rapproche de ses rivaux de Qualcomm, MediaTek, et peut-être même Apple.

Tags : GooglePixel 8SamsungTensor 3
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.