close
Mobile

ARM lance Immortalis, son premier GPU ray tracing pour les jeux sur mobile

ARM fournit des GPU aux smartphones depuis des années, et aujourd’hui la société a annoncé son matériel le plus ambitieux à ce jour.

Le géant britannique de l’architecture de traitement mobile ARM, que NVIDIA a essayé d’acquérir sans succès il n’y a pas si longtemps, sort en force avec sa nouvelle génération de puces pour les smartphones, avec en fer de lance les cœurs de processeurs Cortex-X3, Cortex-A715 et Cortex-A510 Refresh.

Ces nouveaux cœurs de processeur constituent la prochaine édition des Total Compute Solutions 2022 (TCS22) d’ARM, un terme générique pour ses inventions IP de cette année. Toutes choses égales par ailleurs, ARM promet une augmentation de 28 % de la puissance de traitement graphique par rapport à la configuration à 1 x Cortex-X2, 3 x Cortex-A710 et 4 x Cortex-A510 qui équipe la plupart des flagships actuels.

L’énorme augmentation des performances de jeu provient de la nouvelle architecture GPU Immortalis-G715 d’ARM, qui est non seulement beaucoup plus puissante et économe en énergie, mais qui prend également en charge les effets de jeu modernes comme le ray tracing, ce qui en fait le premier GPU ARM mobile à prendre en charge les effets de reflets fantaisistes qui, jusqu’à présent, étaient principalement le point fort des cartes graphiques autonomes des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables.

L’ajout de la prise en charge du ray tracing ouvre la possibilité d’un jeu AAA avec des effets d’éclairage (et d’ombre) réalistes sur les appareils mobiles, mais cela pourrait être plus facile à dire qu’à faire. Le processeur mobile Exynos 2200 de Samsung prend également en charge le ray tracing, mais il est généralement en retard sur le processeur Snapdragon 8 Gen 1 (qui ne prend pas en charge le ray tracing) en ce qui concerne les performances graphiques globales.

Dans les smartphones début 2023

Voici un descriptif des différents cœurs :

  • Arm Cortex-X3: cible une série de benchmarks et d’applications, offrant une amélioration des performances de 25 % par rapport au dernier smartphone phare Android et de 34 % par rapport aux derniers ordinateurs portables grand public
  • Arm Cortex-A715 : se concentre sur l’efficacité des performances, offrant un gain d’efficacité énergétique de 20 % et une augmentation des performances de 5 % par rapport au Cortex-A710, atteignant ainsi l’étape importante de l’égalité des performances avec le Cortex-X1
  • Arm Cortex-A510 Refresh : la version 2022 maintient les performances tout en offrant une réduction de la consommation d’énergie de 5 % par rapport aux cœurs de processeur actuels « bêtes de somme » des smartphones modernes

Quant à savoir quand nous verrons les nouveaux processeurs phares ARM Cortex-X3 dans les futurs smartphones, les concepteurs de l’architecture des puces mobiles ont déclaré que les plans seront bientôt envoyés aux clients et que nous pouvons nous attendre à ce que les premiers smartphones équipés de cœurs Cortex-X3 et Cortex-A715 débarquent « au début de 2023 ».

Vous savez, juste à temps pour le Galaxy S23 et son chipset Snapdragon 8 Gen 2 qui pourrait comporter un cœur X3 modifié.

Tags : ARMGPUImmortalis
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.