close
Apps

Snapchat serait en train de développer le « Centre familial », sa version du contrôle parental

Snapchat serait en train de développer le « Centre familial », sa version du contrôle parental

En octobre 2021, Evan Spiegel, le PDG de Snap, a annoncé que Snapchat prévoyait d’introduire un contrôle parental sur la plateforme, ce qui permettrait aux parents de mieux comprendre comment leurs enfants utilisent l’application.

Aujourd’hui, de nouvelles captures d’écran prises par la société de renseignement sur les produits Watchful et partagées avec TechCrunch indiquent que Snapchat pourrait effectivement être en train de développer une telle fonctionnalité.

D’après les photos, nous comprenons que le contrôle parental de Snapchat s’appellera « Centre familial » et permettra aux parents de faire plusieurs choses. Tout d’abord, ils pourront savoir qui sont les amis de leur adolescent en ouvrant la liste d’amis de leur enfant. Il s’agit d’une fonction unique, car il n’est pas possible de voir les contacts d’autres personnes sur Snapchat.

Ensuite, les parents pourront contrôler les personnes avec lesquelles leur adolescent a discuté au cours des sept derniers jours. Toutefois, ils ne pourront pas ouvrir et lire les discussions. Enfin, les parents pourront aider leurs adolescents à signaler les abus et le harcèlement si nécessaire.

Mais pour que toutes ces choses mentionnées ci-dessus puissent se produire, les adolescents doivent d’abord donner leur consentement. En effet, pour que les parents puissent voir ce que leurs enfants font sur la plateforme, ils devront d’abord les inviter dans leur « Centre familial ». Le destinataire de l’invitation peut soit l’accepter, soit la refuser.

En cours de développement

N’oubliez pas que le « Centre familial » est en cours de développement et que la fonctionnalité finale peut différer de ce qui est décrit ici. Mais même s’il y a effectivement des changements, il est fort probable que la fonctionnalité sera plus ou moins la même. Actuellement, sur Snapchat, les comptes des mineurs sont privés et n’apparaissent pas dans les résultats de recherche ou dans les suggestions d’amis, sauf s’ils partagent des amis. En outre, les jeunes doivent s’accepter mutuellement comme amis avant de pouvoir commencer à chatter.

Selon la présentation NewFronts de Snap aux annonceurs, l’application Snapchat touche désormais plus de 75 % des 13-34 ans dans plus de 20 pays, et 80 % de la génération Z (10-25 ans) aux États-Unis ont regardé au moins une des séries originales de Snap. On peut dire que le contrôle parental au sein de l’application n’a que trop tardé.

Tags : Snapchat
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.