close
Google

Le doodle de Google célèbre le 162e anniversaire de l’artiste Georges Seurat

Le doodle de Google célèbre le 162e anniversaire de l'artiste Georges Seurat

Georges Seurat était un peintre français, peut-être plus connu pour avoir créé le chef-d’œuvre « Un dimanche après-midi sur l’île de la Grande Jatte », une scène pastorale mettant en scène des Parisiens profitant d’un parc. Au lieu de mélanger les couleurs sur une palette et de les appliquer ensuite sur la toile, Seurat a utilisé une technique qu’il a contribué à créer, le pointillisme, dans laquelle des traits de couleur distincts, semblables à des points, se fondent dans l’image lorsqu’elle est vue de loin.

Son style novateur a donné naissance au mouvement artistique d’avant-garde qu’est le néo-impressionnisme et a changé à jamais le monde de l’art. Pour rendre hommage à son influence, Google consacre un Doodle animé à Seurat à l’occasion de son 162e anniversaire. Le Doodle met en scène la technique du pointillisme, montrant le logo de Google se transformant progressivement en l’œuvre de Seurat « Un dimanche après-midi sur l’île de la Grande Jatte ».

Comme le souligne Wikipédia, Georges Pierre Seurat est né à Paris le 2 décembre 1859. Adolescent, il commence à prendre des cours de dessin avant de s’inscrire à la prestigieuse École des Beaux-Arts en 1878. Seurat dessine des sculptures et copie les maîtres anciens, mais il est rapidement désenchanté par l’approche académique conventionnelle et quitte l’école en novembre 1879 pour étudier par lui-même. Il est particulièrement influencé par les impressionnistes Claude Monet et Camille Pissarro et la façon dont ils représentent la lumière et l’atmosphère dans leurs tableaux.

S’intéressant vivement à la science de l’art, Seurat commence à étudier la théorie des couleurs, la perception et le pouvoir psychologique de la ligne et de la forme. Il a été particulièrement influencé par les écrits du chimiste français Michel Eugène Chevreul et du physicien américain Ogden Rood et a intégré leur approche scientifique de la couleur et des effets optiques dans ses peintures.

Après le rejet par le Salon de Paris en 1884 de son premier grand tableau, les Baigneuses d’Asnières, d’inspiration impressionniste, Seurat se met au travail pour réaliser « Un dimanche après-midi sur l’île de la Grande Jatte ». Utilisant sa technique pointilliste, Seurat commence à appliquer des milliers de petits points et de petites touches sur la toile de la taille d’une peinture murale.

Une mort tragique

Le tableau, qui représente des Parisiens se promenant et se reposant dans un parc insulaire sur la Seine, a nécessité deux ans de travail et fait désormais partie de la collection permanente de l’Art Institute of Chicago. Le tableau a inspiré la comédie musicale de Broadway Sunday in the Park With George.

La vie de Seurat a été écourtée en 1891. Il meurt à l’âge de 31 ans des suites d’une brève maladie qui pourrait être une méningite ou une pneumonie.

Tags : doodleGeorges Seurat
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.