close
Apps

WhatsApp a connu un nombre record d’utilisation pour le Nouvel An

WhatsApp a connu un nombre record d'utilisation pour le Nouvel An

WhatsApp est l’une des applications dont l’adoption a augmenté en 2020 en raison de l’éloignement social et des personnes ayant besoin d’un moyen efficace de communiquer, même depuis leur propre maison. La société, propriété de Facebook, affirme qu’un nouveau record a été établi à la veille du Nouvel An. Bien que cela ne soit probablement pas si surprenant, étant donné le climat actuel et du besoin sans précédent d’interactions entre amis et membres de la famille sur Internet, cela met également en évidence les améliorations des infrastructures et des systèmes qui ont eu lieu tout au long de l’année.

Pas moins de 1,4 milliard d’appels vocaux et vidéo ont été passés sur WhatsApp à la veille du Nouvel An dans le monde, selon la société, ce qui représente une augmentation de pas moins de 50 % par rapport à la même période l’année précédente, lorsque tout était encore normal dans le monde.

Bien que Facebook ait connu ses propres difficultés en 2020, avec des problèmes allant de la manière dont elle modère le contenu à ses achats Instagram et WhatsApp, la société a également été l’un des grands gagnants en termes d’utilisation. En effet, Facebook indique que Instagram a également enregistré un énorme pic le même jour. Facebook et Instagram ont enregistré ensemble plus de 55 millions de diffusions en direct la veille du Nouvel An, selon les chiffres officiels.

« Avant la COVID-19, la veille du Nouvel An a généré les plus gros pics de Facebook en matière de messagerie, de téléchargement de photos et de partage social à minuit dans le monde entier », explique Caitlin Banford, responsable du programme technique de Facebook. « Cependant, en mars 2020, les premiers jours de la pandémie ont produit des pics de trafic qui ont éclipsé la veille du Nouvel An à plusieurs reprises — et cela a duré des mois. En coulisses, l’ingénierie de Facebook s’est réunie pour apporter des améliorations sans précédent en matière d’efficacité et pour rendre notre infrastructure plus résistante. Ce travail comprend des tests de charge, des tests de reprise après sinistre et de capacité de brassage. Cette année, le réveillon du Nouvel An a été très différent, et nous avions des équipes d’ingénieurs dans toutes les applications de Facebook, prêtes à réagir à n’importe quel problème », poursuit-elle.

Le dernier jour de décembre étant auparavant considéré comme la période la plus chargée de l’année pour ces services, l’année 2020 s’est traduite par de nombreux jours de réveillon, le dernier jour de l’année ne faisant que couronner une année sans précédent pour WhatsApp et le reste de la famille des services Facebook.

Des gens qui célèbrent depuis leur maison

2020 a été tout sauf une année typique, la pandémie liée à la COVID-19 a, à elle seule, un impact significatif sur de nombreux secteurs, y compris la technologie. Les entreprises étant contraintes de travailler à distance et s’appuyant sur des applications de communication et de workflow pour fonctionner, les amis et la famille ont trouvé que les réseaux sociaux, la messagerie et les applications d’appel vidéo constituaient leur meilleure option pour rester en contact tout au long de l’année. En conséquence, WhatsApp, Zoom, Teams et de nombreux autres services se sont retrouvés plus demandés que jamais.

En effet, Microsoft est l’une de ces entreprises qui a confirmé une augmentation massive de l’adoption mondiale, cette fois pour Microsoft Teams, car le nombre d’employés travaillant à domicile a grimpé en flèche l’année dernière pour des raisons évidentes. Microsoft Teams a atteint 115 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, soit une augmentation de 50 % en 6 mois seulement, selon les données de l’entreprise.

Tags : COVID-19Facebooknouvel anWhatsApp
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.