close
OS

Windows 10 fonctionnerait mieux virtuellement sur les Mac Apple M1 que sur la Surface Pro X

Windows 10 fonctionnerait mieux virtuellement sur les Mac Apple M1 que sur la Surface Pro X

Windows 10 et certaines applications Windows 10 basées sur l’architecture ARM peuvent être plus performantes lorsqu’elles sont virtualisées sur les nouveaux Mac Apple M1 que lorsqu’elles sont exécutées en natif sur un dispositif ARM comme la Surface Pro X. C’est ce que révèle une nouvelle vidéo publiée sur YouTube, qui présente une expérience de benchmarking.

L’une des choses que Apple dit lorsqu’elle parle de sa puce Apple Silicon, la Apple M1 pour celle de première génération, c’est la performance incroyable. En effet, la société affirme que la puce est capable de fournir une puissance folle avec le travail d’optimisation approprié.

Et, il s’avère que Apple Silicon est même capable de faire fonctionner Windows mieux que sur le propre matériel de Microsoft, comme le montre une vidéo de comparaison qui montre que un Mac mini fonctionnant sous Windows 10 on ARM a obtenu de meilleurs résultats dans les tests de Geekbench que la propre Surface Pro X de Microsoft fonctionnant avec le même système d’exploitation.

La comparaison des performances provient du YouTuber Martin Nobel, qui a tout partagé cette semaine, montrant que le Mac mini est en fait près de deux fois plus rapide que la Surface Pro X dans les tests sur un seul cœur. Le Mac mini doté de la puce Apple M1 sous Windows 10 on ARM a obtenu un score de près de 5 000 points sur Geekbench, tandis que la Surface Pro X a atteint 3 113 points. Cependant, ce n’est pas la première fois que nous voyons ces chiffres, car même en comparaison avec Rosetta 2 en natif sur macOS et Geekbench 5 en natif sur Windows 10, la puce M1 d’Apple surpasse toujours le processeur SQ1 de Microsoft dans la Surface Pro X.

Ironiquement, Microsoft elle-même n’a pas encore pris de décision quant au support à apporter aux périphériques Apple Silicon, bien qu’Apple ait en fait souligné que c’est au géant du logiciel de rendre cela possible. En d’autres termes, le géant technologique basé à Cupertino indique que sa puce Apple Silicon est tout à fait capable de faire tourner Windows 10 on ARM, mais que c’est Microsoft qui doit le faire.

À Microsoft de jouer !

« C’est vraiment à Microsoft de le faire », a déclaré Craig Federighi, vice-président senior de l’ingénierie logicielle chez Apple. « Nous avons les technologies de base pour qu’ils puissent le faire, pour faire fonctionner leur version ARM de Windows, qui à son tour, bien sûr, supporte les applications en mode utilisateur x86. Mais c’est une décision que Microsoft doit prendre, pour que les utilisateurs puissent utiliser cette technologie sous licence sur ces Macs. Mais, les Macs en sont certainement très capables ».

Pour les curieux, regardez la vidéo ci-dessous pour un aperçu plus détaillé de Windows 10 on ARM fonctionnant sur un Mac doté d’un processeur Apple Silicon.

Tags : Apple M1Surface Pro XWindows 10
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.