Fermer
Smartphones

L’iPhone 12 sur DxOMark n’a pas les mêmes prouesses que ses grands frères

L'iPhone 12 sur DxOMark n'a pas les mêmes prouesses que ses grands frères

Les nouveaux iPhone d’Apple de cette année se sont vantés de la prise en charge de la 5G comme fonction principale, mais on pourrait mieux se souvenir de leurs capacités en matière de photos. En ce qui concerne l’iPhone 12 Pro Max, le plus gros et le plus cher, Apple est en train de rattraper les meilleures performances dans les tests de référence de DxOMark.

Malheureusement, tous les iPhone 2020 ne sont pas créés égaux et n’ont pas tous la même configuration de caméra. Alors que les modèles d’iPhone 12 Pro n’ont que deux points de retard sur les autres, l’iPhone 12 non Pro pourrait laisser certains photographes mobiles sur leur faim en fonction de leurs besoins.

Au vu de ses caractéristiques, les scores inférieurs à la moyenne de l’iPhone 12 ne sont pas vraiment surprenants. Il ne possède que deux capteurs photo, tous deux dotés de capteurs de 12 mégapixels, et aucun matériel dédié au zoom ou à la perception 3D. Dans ce contexte, il est en fait impressionnant que l’iPhone 12 atteigne même ces scores élevés, ce qui témoigne des efforts d’Apple pour optimiser à la fois le matériel et les logiciels malgré les limitations.

En ce qui concerne les photos, l’iPhone 12 se classe dans le top 10 de DxOMark. Sa plus grande force est l’autofocus rapide et précis, qui est remarquable lorsqu’il n’y a pas de capteurs dédiés pour l’aider. Cependant, DxOMark note que le smartphone ne parvient pas à minimiser le bruit.

Ce même défaut apparaît dans l’enregistrement vidéo, mais n’a heureusement pas suffi à le faire baisser sous les limbes. En fait, l’iPhone 12 occupe la troisième place dans la catégorie vidéo, juste derrière l’iPhone 12 Pro et l’iPhone 12 Pro Max.

Petit bémol sur le bokeh et le zoom

L’autofocus est une fois de plus un atout majeur. La précision de l’exposition et la large gamme dynamique sont attribuées à la prise en charge du Dolby Vision HDR.

Les plus grandes faiblesses de l’iPhone 12 aux yeux de DxOMark sont sa simulation de bokeh et son zoom, qui n’ont pas de composants dédiés pour les prendre en charge.

Cela dit, l’iPhone 12 offre une expérience photographique solide pour ceux qui ont un budget plus serré, mais les consommateurs qui ne sont pas fidèles à la plateforme pourraient être tentés par les smartphones de Samsung, OPPO, et même Vivo.

Mots-clé : AppleDxOMarkiPhone 12
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.