Fermer
Réseaux sociaux

Alphabet s’intéressait au rachat de TikTok, le projet a été abandonné

Alphabet s'intéressait au rachat de TikTok, le projet a été abandonné

TikTok a attiré l’attention de nombreux géants de la technologie et, après Microsoft, Twitter et Oracle, il semble que la société mère de Google ait également souhaité reprendre le service chinois.

Selon un rapport de Bloomberg, Alphabet n’a cependant pas prévu d’acquérir TikTok tout seul, mais dans le cadre d’un consortium, la société mère de Google ne recevant qu’une participation minoritaire, sans droit de vote, dans le réseau social. Un groupe d’entreprises aurait parlé de former un consortium pour investir dans TikTok, mais cet « effort a échoué ces derniers jours », a rapporté vendredi Bloomberg, citant des sources anonymes.

Cependant, à ce jour, il est probable que le projet de rachat de TikTok a déjà été abandonné, bien que le même rapport indique que Alphabet n’a pas dit non lorsqu’on lui a demandé si elle envisageait ou non une future offre dans la société.

L’acquisition d’une portion de TikTok, populaire auprès des adolescents, pourrait permettre aux entreprises d’accéder à un public plus jeune et de tirer davantage de revenus de la publicité. Google possède le populaire service vidéo YouTube et a lancé un réseau social appelé Google+ avant de le fermer l’année dernière. Mais l’acquisition des activités de TikTok aux États-Unis pourrait également être une arme à double tranchant. Les réseaux sociaux sont confrontés à de nombreux problèmes, notamment la manière de modérer le contenu tout en respectant la liberté d’expression.

Si TikTok est connu pour ses vidéos excentriques de personnes qui chantent et dansent, les utilisateurs ont également publié des contenus politiques. Cette semaine, TikTok a déclaré avoir retiré plus de 380 000 vidéos aux États-Unis cette année pour avoir enfreint ses règles contre les discours de haine.

Les discussions de Microsoft

En attendant, TikTok serait en pourparlers avancés avec Microsoft, puisque le géant du logiciel a initialement annoncé une date limite du 15 septembre pour la conclusion d’un accord avec ByteDance. « Les discussions avec ByteDance s’appuieront sur une notification faite par Microsoft et ByteDance au Comité des investissements étrangers aux États-Unis (CFIUS) », a déclaré Microsoft dans une annonce faite début août.

« Les deux sociétés ont fait part de leur intention d’explorer une proposition préliminaire qui impliquerait l’acquisition du service TikTok aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande et qui aboutirait à ce que Microsoft possède et exploite TikTok sur ces marchés. Microsoft pourrait inviter d’autres investisseurs américains à participer à cet achat sur une base minoritaire ».

Le président des États-Unis, Donald Trump, a également signé un décret visant à interdire TikTok, ainsi que WeChat, dans le pays pour des raisons de sécurité. La société mère de TikTok, ByteDance, a déjà décidé de contester l’ordonnance du gouvernement devant les tribunaux, tout en accusant l’administration de la Maison-Blanche de s’impliquer dans les négociations de rachat qui ont lieu entre des sociétés privées.

Mots-clé : acquisitionAlphabetTikTok
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.