Fermer
Microsoft

Microsoft réaffirme qu’acquérir TikTok reste une priorité

Microsoft réaffirme qu'acquérir TikTok reste une priorité

Microsoft a publié une déclaration pour confirmer les négociations de rachat de TikTok, mais en même temps pour révéler que malgré les obstacles que les deux entreprises ont rencontrés récemment, toutes ces négociations vont se poursuivre.

Des personnes connaissant bien l’affaire ont révélé au cours du week-end que Microsoft a suspendu les pourparlers avec les responsables de TikTok au sujet d’un éventuel accord, le président des États-Unis, Donald Trump, ayant déclaré qu’il souhaitait toujours interdire l’application, quel qu’en soit le propriétaire. « Microsoft est pleinement consciente de l’importance de répondre aux préoccupations du président », explique le géant du logiciel basé à Redmond.

TikTok, que le président veut interdire pour des raisons de sécurité liées à une éventuelle collaboration avec le gouvernement chinois, pourrait finir par être détenue et exploitée par Microsoft sur plusieurs marchés clés, notamment les États-Unis, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Microsoft affirme que certains autres investisseurs américains pourraient se joindre à l’opération sur une base minoritaire.

Un accord entre les deux est attendu au plus tard le 15 septembre, et Microsoft affirme que pendant tout ce temps, elle discute non seulement avec ByteDance, la société mère de TikTok, mais aussi avec le gouvernement des États-Unis, y compris avec le président lui-même.

Microsoft garantit qu’une fois qu’elle aura repris TikTok aux États-Unis, les utilisateurs américains bénéficieront d’une meilleure protection de leur vie privée, puisque toutes leurs données seront situées dans le pays.

Annonce possible dans environ un mois

« Parmi les autres mesures, Microsoft garantirait que toutes les données privées des utilisateurs américains de TikTok sont transférées aux États-Unis et y restent. Dans la mesure où ces données sont actuellement stockées ou sauvegardées en dehors des États-Unis, Microsoft veillerait à ce que ces données soient supprimées des serveurs situés en dehors du pays après leur transfert », déclare Microsoft.

L’entreprise n’a évidemment pas fourni de détails sur les conditions financières de l’accord et a expliqué qu’aucune autre mise à jour ne serait communiquée avant la conclusion des négociations.

Mots-clé : acquisitionTikTok
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.