Fermer
Réseaux sociaux

Twitter va vous inviter à lire un article avant de le retweeter si facilement

Twitter va vous inviter à lire un article avant de le retweeter si facilement

Certains utilisateurs des réseaux sociaux ont pris la mauvaise habitude de lire le titre d’un article, puis de le commenter ou de le partager sans en avoir lu le contenu au préalable. Twitter s’attaque à ce problème. Ce mercredi, Twitter a annoncé qu’elle testait une nouvelle fonctionnalité pour « promouvoir une discussion informée ». Autrement dit, Twitter s’attaque à ce problème en encourageant certains de ses utilisateurs à lire l’article avant de le partager avec leurs abonnés, ouvrant ainsi la voie à des discussions plus précises et plus significatives.

Les titres des articles sont, de par leur nature, assez courts et ne peuvent fournir plus qu’une vague idée ou une brève déclaration sur le contenu général de l’article. Malheureusement, cela n’empêche pas les utilisateurs des plateformes sociales de jeter un coup d’œil sur un titre, d’aimer ce qu’ils voient, de faire des suppositions sur le contenu, puis de le partager sur leur propre flux.

À contrario, la lecture d’un article fournit des détails et des commentaires qui sont non seulement essentiels pour comprendre le sujet, mais aussi importants pour en parler avec d’autres. Twitter a déclaré dans un tweet que la fonctionnalité est testée pour les utilisateurs sur un périphérique Android, et qu’elle alertera l’utilisateur pour qu’il ouvre d’abord le lien qu’il prévoit de partager avant de le retweeter.

Cette décision intervient après des semaines de mises à jour multiples de la fonctionnalité que Twitter a testée pour réprimer la diffusion de fausses informations et le harcèlement sur sa plateforme. En mai dernier, le réseau social a lancé une fonctionnalité qui permettrait aux utilisateurs de choisir qui répondra à leurs tweets. L’option de Twitter permettant de cacher les réponses existe également depuis septembre 2019.

« Il est facile pour les liens/articles de devenir viraux sur Twitter », a déclaré Kayvon Beykpour, le chef de produit de l’entreprise, dans un tweet. « Cela peut être puissant, mais parfois dangereux, surtout si les gens n’ont pas lu le contenu qu’ils diffusent ».

Et alors que le coronavirus commençait à se répandre dans le monde entier, la société a émis des avertissements de désinformation devant des centaines de tweets, dont celui du président Trump, indiquant aux utilisateurs de rechercher des informations supplémentaires.

Pas encore disponible en France

Comme indiqué ci-dessus, de nombreux utilisateurs sur les réseaux sociaux sont coupables de retweeter des articles en fonction des titres et non du contenu des articles — surtout s’il s’agit de tendances ou de nouvelles de dernière minute. Par exemple, une étude menée par des informaticiens de l’université de Columbia a révélé que 59 % des liens partagés sur les réseaux sociaux n’ont jamais été cliqués avant d’être partagés avec des pairs.

À l’heure actuelle, la fonctionnalité est limitée à un sous-ensemble d’utilisateurs d’Android aux États-Unis utilisant l’application en anglais. On ne sait pas encore quand Twitter étendra cette fonctionnalité au-delà d’Android et des États-Unis, mais il semble probable qu’elle finira par s’étendre à d’autres plateformes. Toutefois, étant donné qu’il s’agit d’un test, la mise en œuvre finale de la fonctionnalité peut différer de ce que les utilisateurs d’Android verront initialement — et, bien sûr, il est possible que Twitter finisse par abandonner la fonctionnalité.

Mots-clé : Twitter
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.