Fermer
Périphériques

Acer lance les Predator Triton 500 et Nitro 5 équipés de processeurs Intel Core série H

Acer lance les Predator Triton 500 et Nitro 5 équipés de processeurs Intel Core série H

Hier, peu après l’annonce de Intel pour ces derniers processeurs, Acer annonce ses nouveaux ordinateurs portables de gaming, le Predator Triton 500 et le Nitro 5, chacun ciblant les joueurs avides des nouveaux processeurs Intel de 10e génération, la série H. Arrivant en France à partir du mois de mai, ces nouveaux ordinateurs portables associent la dernière puce d’Intel aux puces graphiques de NVIDIA et au Wi-Fi 6.

« En plus des derniers processeurs et GPU, nous avons fait des mises à jour généralisées impressionnantes pour le Predator Triton 500 et l’Acer Nitro 5 cette année », déclare James Lin, General Manager de la division Notebooks, IT Products Business chez Acer.

« Plus importants encore, nous avons appliqué une nouvelle technologie de refroidissement thermique afin que les gamers puissent profiter des améliorations de performance apportées par les dernières avancées technologiques en matière de processeurs », poursuit-il.

Acer Predator Triton 500

Le Predator Triton 500, le plus véloce des deux nouveaux notebooks, sort le grand jeu. Il combine les CPU de la 10e génération avec un choix de GPU NVIDIA GeForce RTX 2080 SUPER ou 2070 SUPER. Ils pilotent un écran de 15,6 pouces, avec un panneau IPS de 300 Hz avec surmultiplication de 3 ms en option.

Il prend en charge 100 % de la gamme de couleurs sRGB, avec le NVIDIA G-SYNC. Sous le capot, il y a un contrôleur sans fil Killer Wi-Fi 6 AX1650i, un contrôleur Ethernet E3100G et un Control Center 2.0 pour gérer les performances du réseau. La mémoire peut atteindre 32 Go en DDR4, tandis que le stockage SSD NVMe en RAID 0 peut atteindre 2 To.

L’autonomie de la batterie peut atteindre 7,5 heures, tandis que pour le refroidissement, Acer propose sa technologie Vortext Flow. Cette dernière dispose de trois ventilateurs conçus sur mesure, contrôlés automatiquement en fonction de la charge de travail. Il y a aussi un ventilateur AeroBlade 3D de 4e génération entièrement métallique, avec des bords dentelés, des ailettes et les pales incurvées. Acer précise que tout cela suffit pour une augmentation de 45 % du débit d’air. Si l’on tient compte de cinq caloducs, les performances thermiques augmentent d’un tiers par rapport à la machine de 2019.

Le Predator Triton 500 de Acer sera mis en vente en mai, à partir de 2 199 euros. Les configurations complètes n’ont pas encore été détaillées, mais à titre d’exemple, le Triton 500 (PT515-52-77P9) aura un écran IPS de 300 Hz, un processeur Core i7-10750H, un GPU GeForce RTX 2080 SUPER, 32 Go de mémoire DDR4 et un SSD de 1 To, et sera vendu à partir de 2 599,99 euros.

Acer Nitro 5

Plus abordable, le Nitro 5 trouve un équilibre entre la performance et le prix réclamé. Il peut être équipé de processeurs Core i7 de 10e génération et de 32 Go de mémoire DDR4 répartis sur deux emplacements DIMM accessibles à l’utilisateur. La capacité de stockage est de 1 To de disque dur et de deux disques durs M.2 PCIe SSD.

Côté graphique, vous pouvez disposer soit d’une GeForce RTX 2060, soit d’une GeForce GTX 1650 Ti ou 1650. L’écran est un panneau IPS de 15,6 pouces d’une résolution full HD, avec un choix de taux de rafraîchissement de 144 Hz et 120 Hz. Les écrans couvrent 72 % de l’espace couleur NTSC et ont une luminosité de 300 nits. Sous le capot, il y a un système à double ventilateur et quatre bouches de chaleur ; c’est suffisant, selon Acer, pour une amélioration de 25 % de la gestion thermique par rapport au modèle 2019.

Nouveautés du modèle de cette année, la technologie Intel Wi-Fi 6 AX201 (802.11ax) et Killer Ethernet E2600 augmentent la stabilité et les performances du réseau.

Le Nitro 5 sera mis en vente en mai, à partir de 999 euros. Là encore, les configurations exactes restent à annoncer.

Mots-clé : AcerCore HIntelNitro 5Predator Triton 500
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.