Fermer
Périphériques

La 10e génération Intel Core H devient officielle, et idéale pour les professionnels et le gaming

La 10e génération Intel Core H devient officielle, et idéale pour les professionels et le gaming

Intel annonce la prochaine vague de ses processeurs Core, et ces derniers vont être extrêmement véloces. En effet, aujourd’hui nous voyons la première série de processeurs Intel Core H « Comet Lake » de 10e génération pour les ordinateurs portables.

Il s’agit des puces les plus puissantes et les plus exigeantes d’Intel, conçues pour les ordinateurs portables de jeu haut de gamme et les machines professionnelles pour les utilisateurs qui ont besoin de la plus grande puissance. Les nouvelles puces ont un TDP de 45W, avec des vitesses d’horloge qui peuvent dépasser 5,0 GHz, une première pour les processeurs Intel.

La star du salon est le nouveau modèle Core i9, le Core i9-10980K, avec 8 cœurs, 16 threads et une vitesse d’horloge de base de 2,3 GHz qui peut atteindre 5,3 GHz. Mais Intel proposera plusieurs puces pouvant atteindre des vitesses de boost maximales de 5,0 GHz ou plus entre sa gamme i9 et i7 (les deux puces i5 atteignent leur maximum à 4,6 GHz et 4,5 GHz, ce qui est dérisoire). Il s’agit d’un grand pas en avant, Intel promettant d’offrir jusqu’à 44 % de performances globales en plus par rapport à un ordinateur portable de trois ans équipé d’un processeur Core i7-7820HK.

Les puces Core i9 et i7 possèdent également une nouvelle caractéristique qu’Intel appelle « Thermal Velocity Boost », qui aide Intel à atteindre ces vitesses de 5,0 GHz en augmentant automatiquement la fréquence d’horloge jusqu’à 200 MHz lorsque la température du processeur est de 65° ou moins (en supposant qu’il y ait de la puissance disponible).

Si vous avez suivi l’actualité, Intel sort depuis des mois ses puces de 10e génération dans les ordinateurs portables, avec ses processeurs Comet Lake gravés en 14 nm et ses nouvelles puces Ice Lake de 10 nm (qui offrent une meilleure autonomie, de meilleures performances et une plus grande efficacité grâce aux améliorations des processus). Mais jusqu’à présent, toutes ses puces de 10e génération étaient soit des puces de série Y à faible puissance conçues pour les modèles ultralégers comme le MacBook Air, soit des puces de série U de milieu de gamme.

Pour être clair, ces nouvelles puces sont toujours des puces Comet Lake conçues sur le processus de fabrication de 14 nm d’Intel. Elles n’utilisent pas le processus Ice Lake de 10 nm ou son successeur à venir, le processus Tiger Lake 10 nm+ que Intel a teasé au CES.

Des ordinateurs déjà disponibles

Cela signifie qu’une grande partie des avantages des puces Ice Lake 10 nm — y compris la puce graphique intégrée Iris Plus Gen 11 d’Intel — ne se retrouvent pas sur ces nouveaux ordinateurs portables. D’un autre côté, étant donné que presque toutes les machines de la série H auront un GPU mobile discret, une puce graphique intégrée plus lente n’est pas une grande perte.

Comme les autres puces Intel de 10e génération, les nouveaux modèles de la série H bénéficieront de certains des avantages de la gamme, comme la prise en charge intégrée du Wi-Fi 6 et du Thunderbolt 3. Toutes les nouvelles puces de la série H prendront également en charge la mémoire Optane d’Intel.

De nouveaux ordinateurs portables équipés de puces de la série H devraient être disponibles dans les semaines à venir. Des fabricants comme ASUS, MSI, Gigabyte, et d’autres viennent déjà d’annoncer de nouveaux périphériques. Quoi qu’il en soit, ces nouvelles puces arrivent juste à temps pour affronter les ordinateurs alimentés par les nouvelles puces Ryzen 4000 Série H d’AMD.

Mots-clé : Core HIntel
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.