Fermer
Mobile

La DRAM mobile de 16 Go de Samsung entre en production de masse

La DRAM mobile de 16 Go de Samsung entre en production de masse

Le Galaxy S20 Ultra de Samsung sera le premier smartphone capable de prendre en charge jusqu’à 16 Go de RAM lorsqu’il sera livré au début du mois prochain. Mais, nous pourrions bientôt voir d’autres smartphones avec autant de mémoire vive, car Samsung a annoncé qu’elle a commencé la production en série de la première puce de mémoire LPDDR5 de 16 Go pour les smartphones et autres appareils mobiles.

Mais, ce sera probablement une option de premier choix dans un proche avenir — les prix du Galaxy S20 Ultra commencent à 1 359 euros pour un modèle de 12 Go de RAM et 128 Go de stockage interne, et passent à 1 559 euros si vous voulez une version avec 16 Go de RAM et 512 Go de stockage.

Bien qu’il ne soit pas clair si quelqu’un a vraiment besoin de 16 Go de mémoire vive dans un smartphone aujourd’hui, Samsung affirme qu’il permettra de nouvelles fonctionnalités, notamment des applications « 5G et AI améliorées » pour « des jeux riches en graphisme et des photographies intelligentes ». Samsung affirme que cette nouvelle norme « permettra des graphiques à ultra-haute résolution sur les smartphones haut de gamme pour des expériences de jeu mobile très immersives ».

Bien sûr, la plupart des applications Android fonctionneront très bien sur des smartphones avec beaucoup moins de RAM, car presque aucun smartphone n’a encore 16 Go. Acheter un téléphone de 16 Go aujourd’hui, c’est donc un peu comme payer le prix fort dans l’espoir d’être le premier à profiter des nouvelles fonctionnalités ou des améliorations des performances si elles sont disponibles.

La nouvelle puce LPDDR5 de 16 Go se compose de huit puces de 12 Go et de quatre puces de 8 Go.

Bientôt obsolète ?

Cela dit, la nouvelle puce de 16 Go de RAM de Samsung présente quelques avantages clés. Il s’agit d’une puce mémoire LPDDR5 fabriquée selon le procédé de fabrication de 10 nm de seconde génération de Samsung. Avec une vitesse maximale de 5 500 Mb/s, elle est environ 30 % plus rapide que la mémoire LPDDR4X-4266, tout en consommant environ 20 % d’énergie en moins.

Mais, Samsung se tourne déjà vers sa prochaine puce mémoire. L’entreprise affirme qu’au second semestre 2020, elle commencera à produire en masse des puces LPDDR5 de 16 Go à 6 400 Mb/s en utilisant un nouveau processus de 10 nm de troisième génération pour obtenir des vitesses de mémoire encore plus élevées.

Mots-clé : Samsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.