Fermer
Google

Google I/O 2019 : à quoi s’attendre, de Android Q au Pixel 3a

Google I/O 2019 : à quoi s'attendre, de Android Q au Pixel 3a

Chaque nouvelle année apporte son lot d’annonces des plus grands noms de l’industrie des technologies. Cette semaine, c’est au tour de Google de se démarquer lors de sa I/O 2019. Pour la quatrième année consécutive, la conférence des développeurs aura lieu à l’amphithéâtre Shoreline à Mountain View, en Californie. Mais, même si l’environnement reste le même, les annonces sont toujours différentes : nous sommes impatients de voir ce que Google a en réserve.

Cette année, les choses changent un peu plus que d’habitude. Alors que la I/O est traditionnellement un endroit pour montrer les derniers développements logiciels de Google, il y a des indices selon lesquels nous pourrions également voir du nouveau matériel lors du salon.

Voici comment regarder la keynote d’ouverture, et tout ce que vous pouvez vous attendre à voir lors de cette Google I/O 2019.

Pixel 3a et 3a XL

La gamme Nexus de Google était le chouchou de la communauté des passionnés de smartphones de milieu de gamme. Puissant, élégant et tellement abordable, le règne de la gamme Nexus sur d’autres smartphones abordables a pris fin lorsque Google a lancé le produit phare, le Pixel, en 2016. Beaucoup de choses ont changé depuis. Néanmoins, il est possible que Google soit sur le point de  combler le fossé avec la sortie de deux appareils Pixel de milieu de gamme : le Pixel 3a et le Pixel 3a XL.

Le Pixel 3a devrait commencé au prix de 399 euros, tandis que le 3a XL serait vendu à partir de 479 euros, soit près de la moitié du prix de son flagship, le Pixel 3. En tant que tel, vous pouvez vous attendre à des composants moins nobles, dont le processeur Snapdragon 670 attendu dans le Pixel 3a et le Snapdragon 710 dans le Pixel 3a XL. La conception rappelle celle du Pixel 3, et comprend des bords d’écran assez volumineux.

Selon les rumeurs, les deux smartphones incluraient le même unique objectif de 12,2 mégapixels que le Pixel 3, ce qui pourrait constituer un énorme argument de vente pour la gamme. Bien que les processeurs de milieu de gamme puissent limiter l’assistance en matière d’intelligence artificielle disponible dans le Pixel 3a, je suis intéressé de voir ce que Google peut faire avec de tels composants.

L’annonce des Pixel 3a et 3a XL est sur le point d’être une certitude.

Android 10.0 Q

Une nouvelle version d’Android a toujours été la vedette d’une Google I/O. Et même si un nouveau smartphone Pixel menace de voler la vedette, il est probable que Android 10.0 Q domine le discours principal et les ateliers.

Mais qu’est-ce que Android Q est susceptible d’apporter ? Les premières versions poussées aux développeurs sont déjà connues et ils ont mis en évidence quelques nouvelles fonctionnalités intéressantes.

Les « bulles » des applications, qui s’apparentent aux bulles de discussion de Facebook Messenger, constitueront probablement l’une des fonctionnalités les plus importantes. Elles vous permettront de voir vos dernières notifications sans quitter votre application actuellement ouverte. De nouveaux contrôles plus approfondis des autorisations sont également attendus, ainsi que la prise en charge intégrée des smartphones pliables, ceux dotés d’un écran HDR10+ et la possibilité d’accéder aux cartes de profondeur dans les images avec des effets bokeh « en mode portrait ». Un mode sombre à l’échelle de l’OS pourrait également être en préparation.

Le plus excitant de tous pour les amoureux d’Android, est que Google est en train de réorganiser entièrement la fonction de partage.

Google Assistant

Les annonces de nouvelles fonctionnalités pour Google Assistant sont une autre tradition de la Google I/O, et nul doute que ce ne sera pas différent cette année. Attendez-vous à en savoir plus sur l’IA Duplex, le système de réservation de rendez-vous de Google, qui a récemment été déployé sur une gamme d’appareils Android et iOS aux États-Unis. Peut-être que Google évoquera son expansion, puisque l’IA de Duplex est en grande partie l’avenir de Google.

Il est également probable que Google Assistant Connect soit mentionné. Annoncé initialement lors du CES 2019, Google Assistant Connect permet aux fabricants tiers de connecter facilement leurs appareils connectés à Google Assistant, ce qui permet à l’IA d’accéder à ces appareils et de les contrôler.

Verrons-nous autre chose ? Ne l’excluez pas. Google ajoute constamment de nouvelles fonctionnalités à Assistant, et il est fort probable que la société nous surprendra avec quelque chose de nouveau et d’excitant de la même manière qu’avec Duplex l’an dernier.

Nest Hub Max

Nous ne voyons pas toujours de mises à niveau ou d’ajouts significatifs à la gamme d’appareils connectés Google Home à la Google I/O, mais le géant de la recherche a décidé de ne pas ménager ses efforts et d’afficher encore plus de nouveaux périphériques.

Nous pourrions ainsi voir une plus grande version du Google Home Hub. Cette version améliorée aurait un écran de 10 pouces, une caméra intégrée et des haut-parleurs stéréo, ce qui en ferait un périphérique idéal pour regarder les médias. Il est intéressant de noter que Google modifiera l’image de marque de cet appareil en utilisant « Nest » au lieu de Google, qui est plus familier. Nommé Nest Hub Max, il s’agirait du plus grand modèle du smart display de Google. Selon les rumeurs, il pourrait être renommé « Nest Hub » ou « Nest Hub Max ».

Google Stadia

Les services de streaming de jeux se sont révélés être un véritable enjeu pour de nombreuses entreprises au fil des ans. Une des plus grandes entreprises au monde s’est tournée vers ce marché. Pour les non-initiés, Google Stadia est un moyen, pour tous les utilisateurs disposant d’une connexion Internet à haut débit, de jouer aux derniers jeux high-tech sur différents périphériques. Techniquement, Stadia restituera le jeu sur ses datacenters, avant d’envoyer un flux vidéo compressé du jeu au navigateur Google Chrome. Les données des joueurs seront ensuite transférées dans le datacenter et le processus continuera de faire rebondir les séquences de jeu et les commandes. En théorie, c’est un excellent moyen de jouer et de supprimer les coûts normalement associés aux jeux haut de gamme.

Cependant, les tentatives passées ont généralement rencontré les mêmes pièges, à savoir le retard. Une connexion extrêmement rapide est nécessaire pour que l’expérience soit transparente, ce qui est particulièrement vrai avec des jeux de combat ou des jeux de tir à la première personne.

Bien que nous n’attendions pas beaucoup de réponses sur Stadia avant que Google soit prêt à lancer le service, nous nous attendons plutôt à recevoir des détails sur le lancement lui-même, notamment sur sa disponibilité et les titres auxquels vous pourrez accéder.

Pixel Watch

Nous attendons que Google publie sa propre smartwatch de marque Pixel sous Wear OS depuis un certain temps déjà. Elle est donc un souhait régulier. Selon une récente information en provenance de Nikkei, Google cherchera à dévoiler une Pixel Watch en 2019 aux côtés des modèles Pixel 4 et Pixel 3a.

Cependant, nous n’avons pas beaucoup entendu parler de ce produit, laissant penser que la Pixel Watch arrivera avec le Pixel 4, plutôt qu’à la Google I/O.

Fuchsia OS

Des rumeurs circulent sur un mystérieux nouveau système d’exploitation nommé « Fuchsia » depuis un certain temps déjà, et nous attendons des informations sur le troisième système d’exploitation de Google à chaque I/O. Il y a un an, nous ne savions pas si Fuchsia devait remplacer Chrome OS et Android, ou les compléter. Et un an plus tard, nous n’en sommes toujours pas sûrs. Ce que nous savons, c’est que Fuchsia sera apparemment capable de supporter les applications Android, ce qui alimente l’idée selon laquelle le système d’exploitation peut être utilisé pour combler le fossé entre les smartphones et les ordinateurs portables.

Comment suivre la conférence ?

En plus de toutes les grandes choses énumérées ci-dessus, nous allons certainement voir des choses qui sont inconnues de tous.  La conférence se déroulera du 7 au 9 mai et débutera ce soir avec un discours d’ouverture du directeur général de Google, Sundar Pichai, à 10 heures, heure du Pacifique, soit 19 h en France.

Mots-clé : GoogleIO 2019
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.