Fermer
Réseaux sociaux

Le patron de Twitter tease à nouveau l’idée d’un bouton pour éditer les tweets

Le patron de Twitter tease à nouveau l’idée d’un bouton pour éditer les tweets

Nous sommes en 2019 et dans deux mois, Twitter aurait 13 ans. Beaucoup de choses ont changé depuis son lancement en 2006. Néanmoins, une chose n’a pas changé sur la plateforme sociale : son incapacité à éditer les tweets postés. Cette fonctionnalité a depuis longtemps été demandée non seulement pour éditer d’embarrassantes fautes de frappe, mais également pour clarifier les déclarations erronées.

Connaissant trop bien la boîte de Pandore qu’elle pourrait ouvrir, le géant à la baleine bleue s’est montré prudent dans la mise en œuvre de cette fonctionnalité. Et, le PDG de la société, Jack Dorsey, a quelques idées qui, malheureusement, ne sont toujours pas mises en œuvre.

Dans une interview accordée à Joe Rogan Experience, Dorsey explique pourquoi Twitter n’a pas implémenté cette fonctionnalité de modification d’un tweet dès ses débuts. Cela a été une copie des SMS, qui n’offre pas une telle modification. C’était peut-être compréhensible en 2006, mais pas en 2019. Bien sûr, il y a une raison plus profonde derrière cette crainte.

Et, samedi, Dorsey a de nouveau parlé du bouton d’édition, allant jusqu’à décrire comment il pourrait fonctionner. Pouvoir éditer des tweets, bien que pratiques, peut également conduire à des scénarios dans lesquels l’auteur nierait avoir dit ceci ou cela.

Retarder l’envoi d’un tweet ?

Il serait également déroutant de ne pas savoir ce à quoi les autres réagissent également. Dorsey admet qu’ils envisageaient d’afficher le tweet original non édité, à titre de preuve. En outre, il a laissé entendre qu’il serait très peu probable que vous soyez autorisé à modifier des tweets passés.

Selon Dorsey, une alternative à l’édition de tweets est de retarder l’envoi d’un tweet de 5 à 30 secondes après avoir appuyé sur le bouton « Tweeter ». Il s’agit d’une pratique utilisée par certains clients de messagerie vous permettant d’empêcher la diffusion d’un message dans les secondes qui suivent l’envoi. Autrement dit, cela signifie que le tweet ne sera même pas mis en ligne tant que vous aurez le droit de le modifier.

Évidemment, cela devrait donner aux gens assez de temps pour réfléchir et relire leurs tweets. Bien qu’il semble probable que Twitter parviendra à tester un bouton d’édition à un moment ou à un autre, il est encore difficile de savoir comment la fonctionnalité fonctionnera, l’entreprise étant susceptible de tester un certain nombre d’options pour voir ce qui fonctionne le mieux.

Mots-clé : Twitter
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.