Fermer
Domotique

Amazon lance Alexa et ses Echo, Echo Dot et Echo Spot en France

Amazon lance Alexa et ses Echo, Echo Dot et Echo Spot en France

Après le Google Home, le lancement prévu du Apple HomePod le 18 juin, voici qu’un autre acteur majeur arrive sur dans l’hexagone. Amazon vient d’annoncer que l’assistant vocal Alexa, et les enceintes Echo sont désormais disponibles en France. Les enceintes Echo et Echo Dot seront officiellement commercialisées en France la semaine prochaine, tandis que le Echo Spot sera disponible à partir du mois prochain.

Pour son lancement, les clients français d’Amazon, ces derniers bénéficient d’un prix de lancement de moins 50 % sur les appareils Echo. Ainsi, le Echo Dot est à seulement 29,99 euros, le Echo à 49,99 euros et le Echo Spot à 64,99 euros.

Pour ceux qui l’ignorent, les Echo, Echo Dot et Echo Spot sont des enceintes à commande vocale conçues pour obéir à la voix. Analogue à un Google Home, elles sont ainsi toujours prêtes, en mode mains libres. Alexa est le cerveau qui alimente la gamme d’enceintes Echo. Grâce à Alexa, il suffit de parler pour faire tout cela :

  • Écouter de la musique
  • Écouter les actualités
  • Connaître la météo
  • Écouter la musique dans plusieurs pièces
  • Piloter la maison connectée
  • Passer des appels et envoyer des messages en mains libres
  • Poser des questions
  • Suivre ses sports favoris
  • Activer des minuteries et des alarmes
  • Créer des listes de courses et de tâches
  • Écouter des livres Audible
  • Echo Spatial Perception (ESP)

Des Skills développées par des tiers

Le Alexa Skills Kit (ASK), qui permet aux développeurs de créer des applications vocales pour Alexa (Skills), est désormais disponible en France. Le service vocal d’Alexa qui place Alexa à l’intérieur du matériel est également disponible, après qu’une version preview réservée aux développeurs ait été lancée en mars. Des centaines de compétences en français sont disponibles auprès de marques telles que Netatmo, Philips Hue, Uber et Domino’s Pizza.

Comme le souligne le communiqué, « l’utilisateur pourra réserver une table sur LaFourchette, trouver une entreprise à proximité dans les Pages Jaunes, découvrir une idée de recette avec Marmiton, commander une pizza chez Domino’s, écouter le programme TV de Télé-Loisirs, demander à AlloCiné les films à l’affiche cette semaine, jouer à Akinator, écouter des histoires pour enfants grâce à Quelle Histoire, consulter des horaires de train avec OUI.sncf et l’état de son trajet en métro avec la RATP, ou encore connaitre le statut de son vol avec Air France ».

Une expansion vers le français permet à Alexa d’apprendre de nouvelles langues. Au cours de la dernière année, Alexa a appris à parler l’allemand et le japonais, ainsi que plusieurs dialectes de l’anglais en Inde, ainsi que l’anglais australien et canadien ces derniers mois.

Les versions internationales des enceintes connectées Echo ont été vendues dans plus de 80 pays à travers le monde en décembre dernier, la plus grande expansion mondiale d’Amazon à ce jour.

Où en est la concurrence ?

Alors qu’Alexa ne parle actuellement que quatre langues, Siri d’Apple parle 19 langues. Google Assistant, principal rival d’Alexa sur le marché des enceintes connectées, peut désormais parler 16 langues, y compris le français, et sera disponible dans plus de 30 langues d’ici la fin de l’année avec 95 % des utilisateurs de smartphones sous Android.

Un support multilingue pour les ménages parlant plusieurs langues est également prévu pour Google Assistant plus tard dans l’année, en commençant par l’anglais, le français et l’allemand. Pour sa part, Google a annoncé ses plans le mois dernier pour commercialiser ses enceintes dans la maison à sept autres pays.

Mots-clé : AlexaAmazonEchoEcho DotEcho Spot
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.