Fermer
OS

Windows 10 on ARM : les premiers tests laissent entrevoir de bonnes choses

Voici l’argumentaire de vente pour les ordinateurs portables et les tablettes Windows 10 on ARM équipés de processeurs ARM : vous bénéficiez d’une batterie avec une impressionnante autonomie, et de fonctions connectées comme des smartphones dans un appareil plus mince et/ou plus léger qu’un ordinateur traditionnel Intel ou AMD. C’est l’ère du « Always Connected ».

Mais il y a un compromis : les processeurs ARM les plus rapides du moment offrent toujours la puissance que vous attendez d’une puce Intel bon marché. Et, Windows 10 ont ARM est livré avec une liste de limitations qui signifient que certaines applications Windows ne fonctionneront pas du tout, et d’autres pourraient fonctionner, mais assez lentement.

Il n’est donc pas surprenant que les premières critiques entourant Windows 10 sur les ordinateurs portables ARM montrent que ces gadgets sont encore trop limités, et que ces derniers pourraient délaisser certaines caractéristiques phares pour certains consommateurs ayant des besoins très spécifiques. Mais, ces derniers pourraient également fournir un aperçu de ce que l’on va retrouver dans un futur plus ou moins proche.

Trois ordinateurs Windows 10 équipés de processeurs Snapdragon 835 de Qualcomm vont bientôt se retrouver sur le marché : l’ordinateur portable ASUS NovaGo, la tablette 2-en-1 HP Envy x2 et la tablette 2-en-1 Lenovo Miix 630. Bien que j’espère pouvoir vous faire un retour sur ces derniers dès que les tests seront disponibles, pour le moment nous allons voir ce que la toile rapporte sur ces derniers.

Un prix trop élevé ?

Le premier à être passé dans les mains de Laptop Magazine, est le HP Envy x2. Puis, Laptop MagazineCNET, The Verge, Gizmodo et Engadget ont tous publié des critiques du ASUS NovaGo. Malheureusement, à ce jour je n’ai pas encore vu d’avis détaillés sur le modèle de Lenovo. Le consensus semble être que ces machines tiennent vraiment la promesse d’une batterie extrêmement endurante, et de capacités toujours connectées grâce au modem 4G LTE intégré.

Le HP Envy x2 est censé avoir jusqu’à 15 heures de fonctionnement, alors que le ASUS NovaGo aurait une autonomie estimé entre 11 et 12 heures. Bien que ces chiffres soient plutôt bons, un certain nombre d’ordinateurs portables et tablettes Intel offrent un temps d’exécution analogue. Vous pouvez également trouver des ordinateurs portables alimentés par une puce Intel et AMD avec des emplacements pour cartes SIM et un support 4G LTE. Mais, ce sont généralement des machines haut de gamme destinées aux professionnels.

Malheureusement, c’est peut-être là le hic : les ordinateurs de HP, ASUS et Lenovo avec Windows 10 on ARM ne sont pas vraiment bon marché, avec des prix allant de 599 à 999 dollars.

La tablette 2-en-1 HP Envy x2

Windows 10 S et rien d’autre ?

Pendant ce temps, les ordinateurs portables sont tous livrés avec Windows 10 S, et pour une bonne raison. Bien que vous puissiez passer gratuitement à Windows 10 Pro si vous souhaitez installer des applications Win32, les performances avec les logiciels tiers qui ne sont pas disponibles sur le Microsoft Store risquent d’être aléatoires. Par exemple, souligne le Verge, que Chrome soit lent à se lancer, lent à charger des pages ou basculer entre les onglets, tandis que Microsoft Edge fonctionne très bien.

Théoriquement, Windows 10 on ARM est une version de Windows 10 à part entière. Mais les problèmes de compatibilité et de performances signifient qu’il y a certaines choses que vous pouvez facilement faire sur un ordinateur Intel que vous ne pouvez pas faire sur un appareil comme le ASUS NovaGo.

Cela pourrait changer dans le futur. Les prochaines puces basées sur ARM sont susceptibles d’être plus rapides, et Microsoft devrait continuer à améliorer les performances de Windows on ARM en supposant que suffisamment de personnes achètent les appareils de première génération pour justifier la construction de modèles de 2e génération.

 

Pour l’instant, il semble que les premiers tests suggèrent que des appareils comme le ASUS NovaGo et le HP Envy x2 s’adressent vraiment à un groupe limité de personnes qui ont besoin d’être constamment connectées, tout en se tenant à l’écart d’une prise électrique, et qui sont prêtes à sacrifier la performance pour la portabilité.

Mots-clé : Envy x2Windows 10 on ARM
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.