Fermer
Domotique

Amazon Alexa : la star des ventes avec des « millions » de Echo Dot vendus

Amazon Alexa : la star des ventes avec des « millions » de Echo Dot vendus

L’assistant vocal d’Amazon, Alexa, a clairement pris le pouvoir durant cette période de fin d’année — et les appareils Echo qui l’incarnent. En effet, ils ont connu un énorme succès commercial pendant cette période Noël. Le Echo Dot, l’appareil Alexa le plus abordable d’Amazon, et le Fire TV Stick avec Alexa Voice Remote se sont respectivement placés numéro un et numéro deux des produits les plus vendus outre-Atlantique à confirmé Amazon. Cela n’a fait que souligner les preuves de l’App Store, plaçant l’application comme celle étant la plus téléchargée.

Malheureusement, la société ne partage pas ses chiffres de ventes. Cependant, dans une annonce plus tôt dans la semaine, le géant du commerce en ligne a déclaré qu’il avait vendu « des millions » d’enceintes Echo Dot. En fait, c’était « le produit le plus vendu de tous les fabricants de toutes les catégories d’Amazon », a-t-il confirmé. Bien évidemment, on parle des États-Unis, étant donné que la petite enceinte connectée d’Amazon est principalement vendue dans cette région — par exemple, Alexa ne parle pas le français.

Quoi qu’il en soit, Amazon a certainement amorcé la pompe pour un tel succès. En effet, depuis quelques mois, la boutique a offert d’importants rabais pour sa gamme de produits Echo, surtout lors du Black Friday. Elle a ensuite mis en vente des packs de produits connectés permettant à Alexa de contrôler des prises de courant et des interrupteurs notamment. Mais, Amazon a surtout poussé son Echo Dot, faisant de celle-ci une option extrêmement peu coûteuse.

Une concurrence qui s’affole

Sans surprise, ce n’était pas pour des raisons altruistes. L’objectif d’Amazon est sans aucun doute de pousser Alexa dans autant de foyers que possible, afin d’être dans une position plus forte pour se débarrasser de ses rivaux. En ce sens, un Echo Dot bon marché est la passerelle de choix avant d’acheter un second appareil alimenté par Alexa plutôt que de choisir un écosystème d’enceintes connectées complètement différent.

Évidemment, ce dernier doit faire face au succès du Google Home et du Google Home Mini. Encore une fois, Google n’a pas annoncé de chiffres précis, mais l’application Google Home, qui est nécessaire pour configurer les enceintes connectées alimentées par Google Assistant, est actuellement au sixième rang du tableau de téléchargement gratuit des applications d’Apple.

Le Google Home a une base personnalisable pour s’accorder au design de votre intérieur

Et, l’une des enceintes connectées est celle d’Apple. La firme de Cupertino a visiblement manqué la période des fêtes de fin d’année avec son HomePod, sa propre entrée sur le marché des enceintes connectées. Apple n’a pas fourni de raison particulière pour le retard de lancement de son appareil alimenté par Siri, qui devrait se concentrer sur la performance musicale, plutôt que sur l’intégration de la maison connectée une fois sur le marché début 2018.

En attendant, Amazon doit encore travailler dur pour lancer de nouveaux périphériques Echo.

Mots-clé : AlexaAmazonEchoEcho Dot
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.