close
Microsoft

Microsoft pourrait nous aider à garder la trace de presque tout

Les systèmes de réalité augmentée sont chargés de, non seulement projeter leur propre information virtuelle, mais également d’être conscient de l’espace physique dans lequel ils sont. Dans le monde réel, il est peu susceptible que l’espace physique soit entièrement statique, puisque l’on va retrouver à la fois des objets animés et inanimés qui pourraient ne pas rester au même endroit.

Le fait que les objets peuvent être déplacés requiert des capacités supplémentaires de la part des périphériques de réalité augmentée (AR) — et de préférence, ce processus de suivi serait automatique. Tout cela devient encore plus important et compliqué lorsque nos systèmes de réalité augmentée ne sont pas limités à un seul espace physique, mais qu’ils sont libres de nous suivre partout où nous pourrions aller. Voilà précisément le problème sur lequel Microsoft travaille à résoudre dans une récente demande de brevet, comme le souligne MSPowerUser.

Selon le brevet 20160373570, Microsoft travaille sur la technologie pour identifier les objets inanimés et leur permettre d’être choisis comme des objets suivis. Le système pourrait alors garder un œil sur cet objet et réagir quand celui-ci est déplacé.

De quoi simplifier nos vies

Microsoft cherche à simplifier nos vies si l’on en croit ce brevet

Microsoft fournit des exemples du monde réel où cette caractéristique serait utile : « beaucoup de temps peut être perdu en essayant de localiser des objets égarés. Par exemple, la recherche de clés de voiture égarées, d’un portefeuille ou des appareils mobiles et analogues peut amener les gens à perdre du temps qui aurait pu être utilisé pour autre chose. De même, en oubliant que la brick de lait dans le réfrigérateur est presque vide peut conduire à un déplacement supplémentaire au supermarché qui aurait pu être évité si le client se souvenait de l’état de celle-ci. Dans certains cas, ces objets peuvent être déplacés, vidés, etc., par une personne autre que le propriétaire, ce qui complique la tâche de suivi ».

Le brevet décrit un grand nombre de scénarios où une telle intelligence de suivi de l’objet serait utile.

En d’autres termes, le brevet vise à garder une trace des objets que nous aurions du mal à mémoriser. Comme ces systèmes sont de plus en plus omniprésents dans nos vies, les applications sont nombreuses, et la capacité de dire au système ce qui est important pour nous et puis le laisser se soucier de son état et l’emplacement va certainement simplifier nos vies.

Tags : ARbrevet
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.