Fermer
Automobile

Est-ce BlackBerry va concevoir une technologie pour la voiture autonome ?

Dans un effort d’assurer un avenir son avenir, BlackBerry a annoncé la semaine dernière qu’elle va ouvrir un centre de recherche de conduite autonome au Canada. « Le centre d’innovation pour véhicules autonomes créera des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne », a affirmé Justin Trudeau lors de l’inauguration ce lundi au siège de QNX près d’Ottawa.

L’équipe QNX, qui développe depuis des années des logiciels embarqués dans les systèmes des voitures, va s’occuper d’élaborer le logiciel pour les véhicules sans conducteur à Kanata, dans l’ouest d’Ottawa. Dans sa publication, la firme a mentionné qu’elle va intégrer le logiciel dans des capteurs, des caméras et d’autres composants de la voiture autonome.

« Ce que QNX fait est de fournir l’infrastructure qui permet aux clients de construire des algorithmes de plus haut niveau et d’acquérir également des données provenant des capteurs de manière fiable », a déclaré Sebastian Fischmeister, professeur agrégé et employé à QNX, à Reuters.

BlackBerry ne veut pas travailler sur l’intelligence artificielle et d’autres problèmes très complexes dans l’industrie de l’automobile autonome, du moins pas encore. Au lieu de cela, elle fonctionne comme un « acolyte », selon Reuters, aux constructeurs et aux entreprises de haute technologie.

QNX est déjà populaire dans les voitures connectées

QNX prêt à travailler davantage dans le secteur de l’automobile

QNX est déjà un système d’exploitation populaire dans le monde de véhicules sans conducteur. Ainsi, apporter ses services sur le marché n’est pas un énorme changement. BlackBerry a récemment conclu un partenariat avec Ford pour devenir son fournisseur de logiciel principal pour les futures voitures.

Cela dit, cela montre que BlackBerry est prêt à investir son capital dans des logiciels et des services, plutôt que du matériel, où elle a baissé les budgets de fonctionnement et réduit le personnel.

BlackBerry souffre d’un manque de capitaux, et ne peut donc pas dépenser des milliards dans la recherche et le développement. Elle peut également être contrainte de vendre son logiciel et ses services d’automobile autonome, ou du moins avec un droit de licence.

Mots-clé : BlackberryQNX
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.